ONG Terre des Hommes Suisse au Mali : Le plan d’actions présenté pour les 4 années à venir

0

L’ONG  Terre des Hommes Suisse au Mali  a présenté son plan d’actions pays  pour les quatre années  à venir.  C’était à la faveur d’une rencontre organisée à cet effet le jeudi  26  avril  dernier à son siège à Sotuba, sous la  présidence du Directeur  National de la Promotion  de la Femme, de l’Enfant et  de la Famille,  Ayouba  Gouanlé.

Dans son intervention , le coordinateur  national de l’ONG Terre des Hommes des hommes Suisse du Mali, Mamoutou  Dembélé  a expliqué que  son  ONG intervient  au Mali  depuis plus de 15 ans et  est active  dans  la promotion  de l’enfance et le développement  solidaire .

Selon lui,  de  2013 à nos jours, l’ONG est en cofinancement avec Terre des  Hommes Allemagne  pour les actions menées  au Mali. Pour lui, ces actions de long terme sont balisées à travers son plan d’action quadriennale.

« Par conséquent,  depuis janvier 2015,  Terre des Hommes Suisse s’est lancé  dans l’élaboration  de son plan d’actions 2017-2020. Ce dernier  vient d’être finalisé et doit être  mis en œuvre  dans les pays  d’intervention  à travers le monde  dont le Mali sous l’orientation  et la supervision  de sa coordination  nationale  dans le pays », a-t-il souligné.

M. Mamoutou Dembélé a par ailleurs fait la présentation des points clés du document de plan d’actions finalisé  prenant en compte  l’ensemble  des remarques  et commentaires  des partenaires du Mali. Trois domaines d’intervention sont retenus à savoir le droit de l’enfance à l’éducation, le  droit à la protection  contre les pires formes de travail et le droit  à l’alimentation  de l’enfance, a-t-il expliqué. .

« La   concentration géographique portera  sur les régions de Sikasso, Koulikoro et Bamako. L’occasion  a été saisie pour présenter six axes transversaux de  Terre des Hommes Suisse du Mali  à savoir,  la participation  infanto-juvénile, l’équité  de genre, les interactions citoyennes  locales en  faveur des droits  de l’enfant, le  renforcement du  fonctionnement  institutionnel et des capacités  opérationnelles  des organisations  partenaires, l’intégration  systématique de la sauvegarde de l’enfant  et la gestion des risques », a précisé Mamoutou Dembélé.

Adiarra Coulibaly

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here