Le Challenger de la semaine : Ichiaka Coulibaly, Docteur en droit privé

0

Brillant juriste en Conseil d’entreprise et d’affaires, Ichiaka Coulibaly qui vient de décrocher son doctorat en Droit Privé, est un exemple de courage. Ce trentenaire, natif de Kigan dans la région de Sikasso, prouve à suffisance qu’à cœur vaillant, rien d’impossible !

C’est en 2004 que le jeune Coulibaly décroche son baccalauréat en Sciences Humaines (SH) au Lycée Kankou Moussa de Daoudabougou. Pour réaliser son rêve d’enfance, il emprunte le chemin de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université de Bamako. Au bout de quatre (4) ans de dur labeur, il obtient sa maîtrise en droit privé, option Droit des affaires.

Aussitôt, il enchaine avec les stages. En 2008, il intègre le cabinet de Maitre Cheick Sidi Békaye Mangara, Avocat à la Cour de Bamako en qualité de stagiaire. L’ancien élève du lycée Kankou Moussa poursuit son apprentissage à Kignan, sa ville natale en 2009 à la Justice de Paix à compétence Etendue (JPCE) dans la région de Sikasso.  Il est entre autre chargé de la rédaction des certificats de nationalité et de bulletins judiciaires ; de la préparation des instances et examens des dossiers. En 2011, il est retenu dans le cadre du programme de volontariat de l’APEJ pour un stage de qualification au Tribunal administratif de Bamako. Le jeune juriste s’occupe de la rédaction des rapports, des instructions des dossiers.

Avec détermination, Ichiaka Coulibaly se lance dans une nouvelle aventure. Il veut décrocher son diplôme de doctorat en droit privé. Il pose ses valises à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de la prestigieuse Université Cheikh Anta Diop de Dakar. En 2013, il termine avec brio ses études de Master II, Option Juriste Conseil d’entreprise et d’Affaires. Un parchemin qui lui ouvre la porte de l’enseignement. Il est entre 2014 et 2018, enseignant vacataire  à la Faculté de Droit public de Bamako avec les cours de droit pénal général et les Travaux dirigés de droit pénal général. En 2016, il est pendant deux (2) ans, chargé de cours (Droit commercial général ; Droit des transports ; Contentieux douanier ; Droit administratif) à l’Institut Supérieur Polytechnique Panafricain Privé (I.S.P.P) de Bamako. De 2017 à 2019, il donne des cours de Droit du travail et contentieux social ; de Droit des affaires et de Droit civil à l’université privée de la Management et de Technologies Tropicales (UMP2T).

Le natif de Kigan a offert son expertise à l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (O.H.A.D.A) en qualité de chercheur invité pour une étude sur la portée économique des Actes Uniformes de l’OHADA. Il a participé à de nombreux séminaires.

Parallèlement, Ichiaka Coulibaly travaillait sur sa thèse de doctorat dont les travaux ont été couronnés en juillet dernier avec le titre de Docteur en Droit privé obtenu à la Faculté des Sciences juridiques et Politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Un challenge relevé par un jeune homme qui a toujours su surmonter les obstacles avec courage et détermination. Dès sa tendre enfance, témoigne un proche, Dr Coulibaly montre les signes d’un futur grand intellectuel : un garçon correct, organisé, discipliné toujours isolé dans un coin en train de lire, loin des brouhahas de ses camarades.

Philanthrope dans l’âme, Dr Ichiaka Coulibaly ambitionne, dans le futur, de créer des centres de pédiatrie pour les enfants prématurés dans le milieu rural. Bon vent Docteur !

Moussa Diarra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here