Mali : Interpol émet un mandat d’arrêt international contre Karim Keïta, fils de l’ex-président IBK

1

Cité dans l’enquête dite la disparition du journaliste ‘’ Birama Touré’’, un mandat d’arrêt international a été émis, lundi 5 juillet, par Interpol à l’encontre du fils de l’ancien-Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, Karim Keïta.
Réfugié en Côte d’Ivoire depuis le putsch du 18 août 2020, l’ancien député de la commune II du district de Bamako, Karim Keïta, est recherché par la justice malienne. L’on apprend qu’un mandat d’arrêt international a été émis par Interpol, hier lundi, contre lui. C’est une‘’ “notice rouge” d’Interpol qui a diffusée cette information. Ce fils de l’ex-président malien est cité dans l’enquête sur la disparition du journaliste, Birama Touré. Sa disparition remonte depuis 2016 au moment où Karim Keïta est député à l’Assemblée nationale du Mali.
Il nous revient que la “notice rouge” d’Interpol a été émise à la demande du juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune IV de Bamako. Cette information a été relayée par l’AFP qui a joint un responsable du bureau de représentation d’Interpol au Mali ayant requis l’anonymat. Le journaliste, Birama Touré, disparu depuis 2016 dans des conditions non élucidées reste introuvable jusqu’à nos jours malgré l’enquête de la police.
Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Could this warrant be cause lie story about Karim Keita losing billion US dollars he stole suddenly is written to give story funds no longer in Karim Keita possession? What about rumor that Karim Keita ordered death of M5- RPF protestors? Will that be added to warrant? I suppose it is best for Karim Keita plus Africa that Mali manage condition to keep international court from becoming involved.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here