Affaire des 49 militaires ivoiriens: Les maliens en Côte d’Ivoire appellent à un règlement pacifique

2

– Ils apprécient valablement et positivement la mission de médiation togolaise

La diaspora malienne de Côte d’Ivoire a appelé, lundi, dans une déclaration publiée à Abidjan, les autorités ivoirienne et malienne « à tout mettre en œuvre pour le règlement pacifique par voie Diplomatique » de l’affaire des 49 militaires ivoiriens détenus au Mali depuis le 10 juillet dernier.

« Nous, Opérateurs Economiques Maliens, et Présidents de plusieurs Associations de la Société Civile Malienne de Côte d’Ivoire encourageons vivement les Autorités au plus haut sommet de l’Etat de la Côte d’Ivoire et du Mali à tout mettre en œuvre pour le règlement pacifique par voie Diplomatique de ce différend, pour le bonheur et la satisfaction des deux Peuples frères unis par des liens multiséculaires de solidarité, d’hospitalité et de fraternité », a indiqué Haidara Moulaye, président du Haut conseil des maliens de Côte d’Ivoire.

49 militaires sont détenus au Mali depuis le 10 juillet dernier, après avoir été arrêtés à l’aéroport de Bamako, accusés par les militaires maliens au pouvoir d’être des “mercenaires” cherchant à déstabiliser leur pays.

Les autorités ivoiriennes ont déploré le fait que les autorités de la Transition du Mali continuent de détenir ces soldats, de façon arbitraire, en dépit de l’ensemble des explications et des preuves fournies, pour attester du caractère légal et régulier de leur mission.

Pour le règlement de l’affaire, le Togo a offert sa médiation.

« Au nom de la Communauté Malienne résidant en Côte d’Ivoire, nous adhérons entièrement à l’initiative diplomatique prônée par les Autorités Ivoiriennes et Maliennes, pour la résolution de ce malentendu causé par certaines incompréhensions. Nous, apprécions valablement et positivement la mission de médiation » togolaise, a indiqué Haidara Moulaye, président du Haut conseil des maliens de Côte d’Ivoire.

Il félicite en outre les efforts consentis par Robert Dussey, Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration du Togo, pour avoir entamé les premières démarches de bons offices, en effectuant une visite d’amitié le 18 juillet 2022 à Bamako, où il a été chaleureusement accueilli par Son Excellence le Colonel Assimi GOITA, Président de la transition Malienne, Chef de l’Etat »,

Le président du Haut conseil des maliens de Côte d’Ivoire a salué l’hospitalité légendaire dont jouissent les millions de Maliens qui vivent en paix et en parfaite harmonie avec leurs frères Ivoiriens, souhaitant éviter des répercussions sur la diaspora.

SOURCE: https://www.aa.com.tr/fr/

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. La diaspora a tres bien fait d’entreprendre cette demarche pour les deux pays freres de resoudre cette situation des 49 mercenaires Ivoiriens de facon diplomatique, mais elle doit savoir qu’elle n’a rien a craindre car elle vit legallement en Cote d’Ivoire et elle n’est pas constituee de mercenaires et d’illegaux, nous devrons separer ces deux situations. Nous demandons aux autorites Ivoiriennes de parler a leurs freres Maliens ASSIMI-CHOGUEL-CAMARA-DIOP-MAIGA-KONE directement ou a travers le Togo ou le Burkina-Faso afin de reconnaitre les erreurs commises pour que les autorites Maliennes aient une clarte et decident de les renvoyer en Cote d’Ivoire.

    • la cote d’ivoire n’est pas frere avec le mali. nous sommes des pays frontaliers tout comme nous le somme avec le liberia, ghana, guinee, burkina faso et le mali.
      Fils de p’uta djandjou-djantra, les mujaheedins ont encore mougou de sale djandjou-djantra de m’re a tessit. B’bieh. Dangninrin.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here