A l’honorable Konimba SIDIBE: « Vous avez détruit l’image que beaucoup se faisaient de vous »

6
Honorable Konimba Sidibé

J’ai été surpris, ébahi et très franchement déçu Jeudi dernier en suivant les prestations de l’honorable Konimba  SIDIBE, député Parena, je dirai plutôt représentant du MNLA au parlement malien. J’avais beaucoup d’admiration pour cet homme, cela depuis sa déclaration sur la gestion du problème du Nord quelques jours après la chute de ATT mais hélas il est loin, très loin de l’image qu’il nous a donnée.

Comment un Malien, de surcroît un ancien ministre et un député à l’Assemblée nationale, peut-il affirmer que les recrutements à la Fonction Publique font partie des causes de la rébellion touarègue ?

Combien de centaines de touaregs ont été recrutés dans  la Fonction Publique à partir des années 90, parce que figurant tout simplement sur une liste de la rébellion ? Des gens dont la seule référence universitaire était le fusil qu’ils avaient retourné contre leur pays. Nous en avons vu dans tous les corps. Par exemple des douaniers qui n’avaient de douanier que leurs tenues, ils ont été acceptés malgré tout par les autres, les vrais qui ont galéré pour se retrouver dans leur position de fonctionnaire. Ils sont partis d’eux-mêmes pour l’Azawad mais avant personne n’en a parlé.

Dans l’armée, c’était pire. Que dire de ces  colonels qui apprenaient à lire et à écrire avec leurs galons. Je me rappelle encore quand  j’étais étudiant, le colonel Fagaga qui était au camp des gardes se faisait aider par les enfants pour apprendre le syllabaire. Et ces soldats, de véritables navetanes qui partaient et venaient comme bon leur semblait.

Votre histoire de la petite touarègue loin d’émouvoir a choqué tous les patriotes. Je vous assure, tous les  Maliens, les vrais.  Soyez sûr, tous les Maliens se souviendront de ça chaque fois qu’ils vous verront ou vous entendront. Votre interpellation pour venir en aide à votre ami ministre est louable mais vous avez détruit par la même occasion l’image que beaucoup se faisaient de vous. Cette image d’homme courageux et intègre.

Vous ferez bien de rejoindre les rangs du MNLA, peut-être qu’avec cette sortie, vous bénéficierez d’un poste de Ministre de leur République. Qui ne se souvient encore de ces gens qui se comportaient comme en territoire conquis partout où ils se trouvaient. Vouloir justifier l’injustifiable mérite bien une récompense, Honorable député.

Et si les jeunes de Kayes, de Sikasso ou de Ségou se décidaient aussi à prendre les armes parce qu’ils n’arrivent pas à se faire recruter ? Que deviendra le Mali ?

Honorable, demandez-vous si vraiment vous méritez après cette sortie ratée de porter l’écharpe tricolore. Vos collègues ont eu raison de quitter la salle parce que, eux sont des patriotes et ne sont pas prêts à vendre leurs âmes au diable pour soutenir un Ministre qui n’a agit que pour se faire un nom. Nous ne vivons plus dans les années Moussa TRAORE où un ministre faisait tout comme il le voulait. Laissons donc la justice faire son travail. Honorable député, le droit sera dit même si vous prenez la tête du MNLA. Nous sommes dans une démocratie.

Quand à nous, nous n’avons pas bénéficié de ces recrutements mais pour autant nous n’accompagnerons jamais ceux qui pour des raisons inavouées veulent se faire passer pour les sauveurs de la nation. Qui parmi nous, jeunes diplômés, refuserait un emploi?

Votre salut, c’est désormais l’AZAWAD, ce n’est plus le Mali parce que vous ne méritez plus d’être de ce pays.

 

Boubacar  Bouran  DIAKITE

Diplômé de L’I.P.R

Aviculteur  – Bougouni

[email protected]

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Konimba sidibé était à court d’argent le ministre Namory lui a donné un peu pour monter ce coup. C’est une pratique courante avec les députés. Où est le problème? Foutez la paix aux jeunes et redonnez leur leur emploi.

  2. l’indignation d’une partie de l’opinion est tout a fait compréhensible car le rapprochement avec la rebellion des voyous ne saurait avoir de sens. je crois que l’horobale a été mal compris et a mal communiqué. car, au nord comme au sud, l’injustice est la meme. Aussi, je n’ai pas apprécié sa question par rapport à la presence des enfant de cadre parmi les fonctionnaires recrutés.

  3. S’il s’agit de perte d’emploi pour 263 maliens, Monsieur le Ministre vous avez été injuste. Je crois que vous ne dormez pas tranquillement. Parceque cette affaire est loin de finir. Parceque des maliens, notamment arabes et touregs, ont bénéficié de largesses dans ce domaine par ATT de façon insjuste. Ils ne sont pas touchés.

  4. mr diakité c’est l’aigraire qui vous amène à écrire ce genre d’article alors qu’a tu fais? je suis sure qu’ont vous à fermer la porte de la fp que vous dénigré l’honorable sidibé,vous savez pourquoi vous n’êtes ps ds la fp non par ce que vous êtes un nullard donc fermer votre clapette et laisser les gens faire leur boulot,vous ne faites que critiquer mais jamais solutionner c’est ça votre fort,ah les maliens on a dépassé les ivoiriens car ont ne fait que parler ça ne fait que nous distraire au moment ou les autres avance

  5. C’est extraordinaire et c’est lamentable. Je suis étonné devant les réactions de certains cadres de ce pays comme ce Diakité que je connais bien. Diakité, vous avez une mémoire courte. Le laxisme qui a conduit à l’occupation du Nord a sa source à Bamako et particulièrement dans le recrutement : recrutement des fonctionnaires incompétents sans concours mettant l’administration malienne dans une léthargie totale, recrutement dans les forces armées de fils à papa inaptes à exercer dans l’armée ce qui a conduit à la déconfiture de notre armée nationale incapable de faire face à l’ennemi, recrutement ou intégration dans la fonction malienne d’éléments arabes et touareg proches à des groupes de leaders trafiquants qui affiliés au pouvoir de Bamako au détriment des jeunes du nord sans emploi et sans soutien.

  6. La réalité est toujours entre les extrêmes. Il y a eu de la marginalisation au Nord comme au Sud Mali. Mais les autres ethnies du Nord n’ont pas pris les armes. Même la majorité des touaregs n’a pas pris les armes. Mieux ou pire, bien que majoritairement touareg, le MNLA comporte bien d’ethnies d’Afrique de l’Ouest, et ANESARDINE/AQMI/MUJAO se composent de bien d’ethnies du monde. Mais personne ne peut nier que LE BANDITISME/TERRORISME SE NOURRIT AVANT TOUT DE L’ANALPHABETISME, SURTOUT DU CHOMAGE ET DU DESESPOIR DE JEUNES DESŒUVRES…

Comments are closed.