Assemblée nationale : Des élus nationaux outillés sur la représentativité des femmes

0

L’Assemblée nationale du Mali, en partenariat avec l’Union interparlementaire (UIP), a organisé, du 27 au 28 février 2019, un atelier sur le genre. Cet atelier visait à renforcer la participation de la femme à l’Assemblée nationale.

 

La cérémonie d’ouverture, qui a lieu dans la salle Awa Keïta de l’Assemblée nationale, était présidée par l’honorable Issaka Sidibé, président de ladite institution, en présence de Brigitte Filion, représentante de l’UIP. 

 

La participation des femmes est au cœur de la vie publique et contribue au développement durable. C’est dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD) que cet atelier est organisé par l’Assemblée nationale du Mali en partenariat avec l’Union interparlementaire (UIP). Durant deux jours, les participants venus du Mali et d’ailleurs vont échanger sur les stratégies pouvant renforcer la participation des femmes à l’Assemblée nationale. 

 

Pour Brigitte Filion, représentante de l’UIP, l’égalité entre l’homme et la femme permettra de renforcer la démocratie. Un parlement, dira-t-elle, où les femmes sont bien représentées est un parlement légitime. Elle a salué la forte volonté politique de l’Etat malien pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable. Selon elle, moins d’un parlementaire sur cinq est une femme au niveau mondial. 

 

Boureima Camara, représentant du ministre de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement, a réaffirmé l’engagement du gouvernement malien dans la lutte contre l’inégalité entre l’homme et la femme. Il a rappelé le rôle important des femmes dans le renforcement de la démocratie. Boureima Camara s’est dit convaincu que cet atelier permettra une meilleure cohérence sur les Objectifs de Développement Durable.

 

Le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Issaka Sidibé, a remercié l’Union interparlementaire pour son soutien à travers l’organisation de cet atelier qui, selon lui, est un levier important pour mettre en exergue la place de la femme dans le débat parlementaire. «Nous jouerons  toute notre partition dans le renforcement de la participation des femmes à l’Assemblée nationale. Il ne saurait y avoir de démocratie sans une participation pleine et effective de la femme», a-t-il déclaré.

 

Abdrahamane Diamouténé 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here