Issiaka Sidibé sur la sellette

29

Décidément, le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, multiplie les mauvaises performances, en matière de communication. En prenant tout simplement acte du communiqué de la présidence, relatif à l’état de santé du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, avant de lui souhaiter prompt rétablissement, il fait mine grise, ce qui ne sied pas en pareille circonstance. Evidemment, cela provoque un ressentiment chez les honorables députés qui ne finissent pas de se poser la question : Issiaka Sidibé a-t-il vraiment la stature d’un président d’Assemblée nationale ? Le proverbe qui dit : qui s’assemble se ressemble, devrait donc inciter les parlementaires à se poser des questions… sur eux mêmes d’abord. On pourrait même penser que c’est dû au bas niveau de cette mandature. Ce n’est pas la première fois que les élus font mine grise après des déclarations intempestives d’Issiaka Sidibé. On se rappelle effectivement qu’il avait, sans raison, retiré la parole à Oumar Mariko, à propos des problèmes de passeports et de cartes d’identité. Aujourd’hui, force est de constater que les interventions de l’élu de Kolondiéba ont eu des résultats plus que satisfaisants et bénéfiques pour les populations, avec le raccourcissement des délais d’obtention des passeports et cartes d’identité, mais surtout, avec la confection des passeports biométriques. Comme pour prouver au président de l’Assemblée nationale qu’il n’avait pas raison, le ministre de la Sécurité de l’époque, Sada Samaké, a été démis. Le président de l’Assemblée nationale vient de s’attaquer à la corporation des journalistes qui ne sait même pas pourquoi ces flèches leur sont destinées. En effet, il devrait se montrer plus explicite et convaincant. Le président de l’hémicycle devrait aussi savoir qu’un court traitement médical ne peut entraîner la vacance de la présidence de la République, à moins que cela n’entraîne un empêchement absolu ou définitif. Sur ce point, les députés devraient en vouloir à Issiaka Sidibé, dont les intentions pourraient être mal interprétées, à cause de sa calamiteuse communication. Selon nos sources, les élus l’attendent au tournant.

B.D.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

29 COMMENTAIRES

  1. C’est journalistes trouvent des problèmes partout.Ils critiquent ,jugent d’honnêtes citoyens sans aucune raison valable.Je pense que le président de l’assemblée est très bien où il est et il tient bien l’assemblée nationale.

  2. C’est journalistes devraient faire des autocritiques pour savoir qu’ils ne sont pas parfaits.Ce sont eux qui trouvent de quoi à dire sur le travail des gens sans se mettre en cause un seul jour.Le président de l’assemblée fait bien son travail.

  3. Le président de l’assemblée nationale est la deuxième personnalité du pays après le président de la république.A ce titre je pense qu’il peut bien donner les nouvelles du président.Je ne sais pas ce que ces journalistes lui reproche au juste.

  4. Cet acharnement sur la personne du président de l’assemblée n’est que la réplique que ces journalistes ont eu pour répondre au fait que le président de l’assemblée ait dit que la presse écrite est nuisible.

  5. Le président de l’assemblée nationale fait très bien son travail.Ces journalistes ne font que se venger du pauvre monsieur qui leur a pourtant dit la pure vérité en traitant la presse écrite de nuisible pour la pays.

  6. Il est avéré que la cellule de communication de la présidence prend à partie tout article de presse qui ne fait pas l’apologie du pouvoir et ses affidés. C’est honteux que la liberté d’expression soit depuis l’antichambre de celui qui jure devant Dieu d’en assurer la pérennité. Des pseudo apparaissent sur la toile rt affichent 1000 à 1500 posts. C’est lamentable, aussi lamentable qu’Issiaka Sidibe à qui un prétendu étudiant de UCAD trouve des superlatifs de zèbre.

  7. Il y a un lien de parenté entre Issiaka Sidibé et le président. Il n’a pas fait un communiqué et il a laissé la cellule de communication de la présidence s’en charger. Donc je sais pas pourquoi vouloir créer une polémique.

  8. Pourquoi, certains journalistes aiment s’attarder sur ce qui n’est pas important. C’est pas parce qu’on t’a versé des pots de vin que tu viendras dénigrer notre président de l’assemblée nationale.
    As-tu oublié cet adage ” Comportement de mouton réaction de berger ”

  9. L’Assemblée Nationale a été clair avec le peuple. Cela ne devrait pas être interpréter de la sorte par les journalistes. Pour le moment on doit continuer de souhaiter prompt rétablissement au chef de l’État

  10. On a pas à faire de cela une polémique, le président de l’assemblée national n’a fait que donner la bonne nouvelle, et Karim aussi est un fils bénis dans cette histoire.

  11. Il faut rappeler à ce journaliste que le président Issiaka Sidibé est la 2 ème personnalité du Mali après le président de la république. Il a le droit de parler de la santé du président. C’est pas toi un abrutis de journaliste qui nous dira le contraire.

  12. Nous aimons la carrure du président de l’hémicycle surtout lorsqu’on est en face de nous des abrutis. Que le journaleux nous dise comment doit être un président de l’assemblée? Cela montre que tu n’as rien dans la tête. 🙂 🙂 🙂 🙂

  13. N’importe quoi ce rapproche, je ne suis pas sûre que ce journaliste soit en forme pendant qu’il ecrit cet article !!!

  14. Je vois que monsieur le journaliste fait l’éloge de son mentor. Le président ne peut accepter de porter des préjudices sur un projet d’envergure avec son état d’âme.

  15. Monsieur le journaliste, je ne vois pas de mal à ce que l’Assemblée Nation, à travers un élu, se prononce sur l’état de santé de la première institution de la république. Donc arrêter de dramatiser tout dans ce pays. C’est pour informer d’avantage le peuple que Karim sollicité par BBC a eu à répondre à la question liée à l’état de santé de son père.

  16. Peu importe cette aptitude de l’Assemblée Nationale fasse à la maladie du président de la république, actuellement en France pour les soins. Au lieu de se mettre à traiter l’Assemblée Nationale de la sorte, ensemble prions pour notre président.

  17. L’Assemblée Nationale ne s’est jamais chargée, ne se charge et ne se chargera jamais de la communication du président de la république. Je remercie l’honorable Karim Keïta et son beau-père pour leur information en compliment sur l’état de santé du président de la république.

  18. L’Assemblée Nationale ne s’est jamais chargée, ne se charge et ne se chargera jamais de la communication du président de la république. Je remercie l’honorable Karim Keïta et son beau-père pour leur information en compliment sur l’état de santé du président de la république.

  19. Le président de l’Assemblée Nationale n’a pas à se précipiter pour remplacer le chef de l’Etat. Cette décision appartient à la constitution malienne qui tranche cette question d’avance. Si l’empêche est de courte durée c’est le 1er Ministre qui supplie le président dans le cas contraire c’est le président de l’Assemblée qui remplit les fonctions de président de la république et prépare les élections.

  20. Mes sympathies au président de la république et à sa faille, la nation malienne que nous sommes ! Ce journaliste est un esprit malsain et borné jusqu’au dernier degré. Je demande au journaliste de me donner la loi qui interdit ces deux personnes de se prononcer sur l’état de santé du chef de l’État.

  21. Le président de l’Assemblée Nationale a été claire avec les citoyens. Nous sommes contents d’apprendre que notre président revient au bercail ce mercredi. Nous souhaitons toujours prompt rétablissement à lui.

  22. Tous mes souhaits de prompt rétablissement à Ibrahim Boubacar Keïta ! Cher éditeur, pourquoi vouloir autant du président de l’Assemblée Nation et de son beau-fils, l’honorable Karim Keïta non moins fils du président et président de la commission de défense de l’Assemblée Nationale ?

  23. Je pense c’est le journaliste qui est en train transformé la situation à sa guise et tente aussi de créer des polémiques dans l’affaire. Les députés ont au contraire apprécié l’acte du président de l’assemblée national vis-à-vis de l’état de santé du chef de l’État.

  24. Je pense l’honorable Issiaka Sidibé est l’un des meilleurs président de l’assemblée nationale par son manière de travail et d’organiser les sessions est d’une manière remarquable. Il est tout à normal qu’un député de l’opposition s’en prend au président de l’Assemblée nationale, l’honorable Gassama ne raconte que des balivernes.

  25. “En prenant tout simplement acte du communiqué de la présidence, relatif à l’état de santé du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, avant de lui souhaiter prompt rétablissement” je pense qu’il y a aucun polémique à cela. Le président de l’assemblée national a agi comme telle.

  26. Je pense l’honorable Issika Sidibé est l’un des meilleurs président de l’Assemblée nationale que le Mali n’est jamais connu. Il accomplit des travaux salutaire à l’assemblée nation, depuis son arrivée à l’assemblée national plusieurs sordidité sont en train de prendre fin.

  27. L’honorable Issiaka Sidibé est un homme qui ne marche pas ses mots, il a la réputation de dire la vérité comme bon le semble et à qui de droit. Issiaka est connu pour sa franchisse, seulement que la vérité est dure à accepter pour les malhonnêtes.

Comments are closed.