Assises nationales de la refondation : Le PARENA invite le gouvernement à « abandonner le projet »

1

Le ministre chargé de la Refondation de l’État et des relations avec les institutions, Ibrahim Ikassa Maïga, poursuit sa tournée de mobilisation pour la participation de tous aux Assises nationales de la refondation (ANR). Au parti pour la Renaissance nationale (Parena), où elle a été reçue, ce mardi 12 octobre, la délégation du ministre n’est pas repartie avec une bonne nouvelle.

 

Le Parena invite les autorités à se consacrer à l’essentiel : « la restauration de la l’égalité constitutionnelle et la lutte contre l’insécurité ». Prenant la parole, le président du Parena Tièbilé Dramé a souligné, le caractère « inopportun et diviseur des assises ». Pour le parti du Bélier blanc, les ANR sont annoncées au moment où le Mali est confronté à des défis plus graves notamment l’aggravation de l’insécurité.

 

« La gravité du moment impose le rassemblement des enfants du pays pour rechercher les moyens de restaurer la sécurité et la cohésion nationale », a indiqué le parti dans un communiqué publié ce mardi à l’issue de la rencontre.

Sur la question de l’organe de gestion des élections, la charge du Bélier était plus gentille. Parti de l’ex majorité présidentielle renversée par un putsch, le Parena a recommandé au ministre Maïga de « dialoguer avec toutes les parties prenantes » afin de trouver un consensus minimum pour la tenue d’élections crédibles.

 

Mamadou TOGOLA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Tieblen Konare-Drame a perdu toute relevance et toute legitimite au Mali, il est un vrai opportuniste et un vrai apatride! Le pauvre vegetatif a faim encore!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here