Cheick Modibo Diarra après la formation du Gouvernement : “Mettons de côté les considérations politiques et partisanes pour avancer”

18

Après la formation du Gouvernement de transition, le premier ministre Cheick Modibo Diarra est apparu  à la télévision nationale dans la nuit du mercredi au jeudi pour la première fois en langue nationale bambara. Il a mis l’occasion à profit pour commenter la composition de ce Gouvernement de transition avant de réitérer ses attentes vis-à-vis de la population. Un Gouvernement de techniciens et de militaires dont la composition a été diversement appréciée par les pro et les anti-putschistes. Cependant, le nouveau premier ministre s’est voulu rassurant : ” Les hommes et femmes choisis l’ont été sur la base de leur compétence et non sur celle de leur affiliation politique ou partisane. Je voudrais qu’ensemble, nous mettions de côté ces considérations et autres tiraillements pour mieux avancer. Vous m’avez fait confiance, je vous demande d’en faire autant avec eux “.

Cheick Modibo Diarra, PM

C’est une équipe forte de 24 membres qui présidera désormais aux destinées du Mali en cette période de crise institutionnelle et sécuritaire. Dans ce Gouvernement de transition, il n’a été fait appel à aucun membre des Gouvernements respectifs des présidents Alpha Omar Konaré et Amadou Toumani Touré, encore moins aux caciques des formations politiques de la place.  Le MP22, mouvement auquel appartient Docteur Oumar Mariko  non moins pro-junte  s’est d’ailleurs montré très ferme en dénonçant ce gouvernement.

Il a appelé à une mobilisation de la classe politique malienne. Alors que la COPAM, une coalition d’associations et mouvements  dont est membre le MP22 a, en ce qui le concerne, salué la composition de ce Gouvernement et a dit faire entièrement confiance à Cheick Modibo Diarra et son équipe. Le FDR pour sa part qui regrette de n’avoir pas été consulté dit prendre acte et estime que ce Gouvernement n’a rien de consensuel. Cheick Modibo Diarra lors de son intervention a clairement notifié que les hommes choisis dans son Gouvernement l’ont été sur la base de leur compétence. Il ajoute ”  je ne connais pas la plupart des ministres nommés. Vous m’avez  fait confiance pour diriger la transition, je fais aussi confiance aux hommes choisis et je voudrais que vous ayez confiance en eux “.

” Notre pays traverse une crise qu’il n’a jamais connue depuis les cinquante ans de son parcours politique. Le pays est divisé en deux avec au nord des compatriotes qui souffrent. Ils sont privés de tout et attendent beaucoup de nous pour sortir rapidement de cette situation ” a précisé le chef du Gouvernement.

Aux organisations politiques et associatives et aux clubs de soutien, il a été formel ” je vous demande à tous de mettre de côté les considérations partisanes, les tiraillements et de privilégier le Mali en se mettant ensemble pour faire face à la situation qui prévaut. Le pays a besoin de vous tous”.

Cheick Modibo Diarra de rassurer ” la liberté des personnes et des biens sera préservée. Il ne sera mis un terme à aucune manifestation. L’heure est-elle aux marches de protestation, à des déchirements, quand des compatriotes ont besoin de nous ? Quand la communauté internationale est là et nous observe “.  Pour l’astrophysicien, tous les Maliens doivent être animés des mêmes sentiments à savoir la libération du pays.

Auparavant, le premier ministre avait invité les communautés musulmane et chrétienne à organiser des séances de prière  les vendredi et dimanche dans leurs lieux de culte pour le retour de la paix.

Abdoulaye DIARRA

Commentaires via Facebook :

18 COMMENTAIRES

  1. Le Mali est parti pour 10 ans de galère . La decision de la CEDEAO de limiter la transition à 1 année au lieu de 2 est sans doute un manque de logique et de connaissance de la situation de tout ce qui ont participés à la reunion . Il faut savoir que si d’ici fin Mai nos militaires ne commencent pas la riposte il faudra attendre le mois d’Octobre ou Novembre pour pouvoir riposter . La raison est toute simple : Pendant le mois de Juin qui est le debut de la saison pluvieuse la zone est impraticable à cause de l’etat desastreuse des routes . Il est donc impossible de faire le deploiement des armements lourd du genre : Chars ou BRDM…..Nous savons tres bien qu’il est aussi impossible d’arriver à bout de ces rebelles sans les armements lourd . Le deploiement des troupes aussi va causé des soucis à cause des mauvaise route pendant cette periode . Nous serons obligé d’attendre que les routes soient pratiquable car c’est par la route seulement que notre armée peut se deployer. Nous n’avons pas de cargo pouvant transporter les troupes ainsi que les armements lourd à la fois . Meme si c’etait le cas c’est pour atterir où du moment que tous les aeroports du nord sont occupés par les assaillants . Voila la situation du blocage . De ce fait il va etre impossible de combattre les rebelles de Novembre à Fevrier pour encore pretendre organiser les elections en Mars ou Avril 2013. Vu que les rebelles ont pris une bonne option sur nous . Il nous faut donc 15 à 24 mois pour arrivée à bout de ces rebelles , securiser la zone , faire revenir les refugiers ….enfin pretendre à une quelconque election en fin 2015. ça c’est quand on veut etre logique . Autrement c’est du charabia . Dite la verité au gens c’est mieux et ça facilite le deroulement des choses . Ne precipitons pas les evenements pour seulement faire plaisir à l’environnement ( communauté internationale,CEDEAO…) . L’integrité territoriale passe avant la democratie . En avant marche……

  2. Ce gouvernement evoluera sous microscope…qui n’a pas l’oeil sur eux? Donc on n’a qu’a les laisse travailler et garder l’oeil sur eux si on a des doutes.

    C’est le premier ministre qui choisi le gouvernement pas le peuple ou j’ai mal compris le systeme.

    C’est une transition au lieu d’un gouvernement de 5ans. Je pense que la vigilance du peuple et des politiciens (qui sont tres tres faches) gardera ce gouvernement sur les rails.

    Il ne faut pas oublier “Tolerance Zero” non plus…je blague…

    Moussa Ag

  3. Plus je m’informes sur ce gouvernement, plus je me rends compte que CMD a choisi des amis de longue date qui ont tous des passes tres douteux dans l’histoire du Mali. Une des dames est ouvertement connue pour avoir vide les caisses du department qu’elle coiffait pour ensuite s’expatrier a l’etranger avec les milliards du contribuable malien. Des invidus qui se sont enrichis en pillant les caisses de l’etat il ya quelques annees seulement reviennent encore prendre les reines du pays comme si le Mali manquait d’intellectuels competents en la matiere!

    Ces choix de CMD sont vraiment tres decevants.
    Le CNRDRE et CMD n’auraient pas du accepter que des vautours bien connus a travers leurs actes de detournement de biens publics reviennent encore diriger le pays.

    Je ne suis pas un pessimiste de nature, mais j’avoue que tout ce que je constates presentement me dis qu’il faut s’attendre a une repetition de l’histoire recente.

    • Quelle repetition de l’histoire recente? Pas le coup d’etat encore!

      On reste vigilant Mr. Tologue mais il n’y a pas de violation constitutionelle en mon opinion donc on a pas le choix…

      On gardera CMD responsable des resultats et je ne pense pas qu’apres autant d’annees a l’exterieur, il est pret a se “replier tactiquement” comme ATT. Il a interet a ce que ca marche….sinon…les maliens sont aigris et ne blaguent pas avec les farfelus….

      Moussa Ag

  4. POUR LA PREMIERE FOIS QU’UN GOUVERNEMENT AU MALI N’EST PAS CONSTITUE PAR LA MAJORITE DES ANCIENS MINISTRES SORTANTS BARVO!!!
    NOUS VOUS FAISONS CONFIANCE CAR C’EST TRES BIEN CE QUE VOUS AVEZ FAIT.
    ATT EST PARTI ET ILS VEULENT S’ACCROCHER AU POUVOIR A VOS COTES.
    VOTRE DECISION EST COURAGEUSE ET SALUTAIRE, UNE DECISION DIFFICILE MAIS PORTEUSE D’ESPOIR CAR PERSONNE N’A CONFIANCE AUX HOMMES QUI SERVAIENT ATT PUISQU4ILS SONT TOUS RESPONSABLES DE LA SITUATION DU MALI ACTUEL ET NON ATT SEULEMENT.
    APRES LE NORD PENSEZ AUX VOLEURS QUI ONT PILLE NOTRE PAYS, CES VOLEURS ASSOCIES AVEC DES COMMERCANTS QUI ONT MIS LE PAYS A GENOU.

  5. De toutes les façons, Soutenons ce gouvernement de mission.

    Peut importe la provenance de ses ministres l’essentiel est qu’il se donne au travail pour libérer le nord du Mali, car la position de la cedeao est claire (elle ne viendra pas pour combattre les rebelles).

    Il faut que nos militaires soient des hommes, ne jamais fuir devant l’ennemi pour venir tirer en l’air à Bamako.

    Mieux encore, comme tous les autres délinquants financiers, il faut que le CNRDRE aussi soit jugé pour avoir pillé tous les ministères y compris le trésor public et le palais.

    Il faut qu’on se dise la vérité et ne nous laissons jamais berner par qui que ce soit.
    -Ce lui qui veut redresser un Etat, ne le pille pas.
    -Celui qui veut restaurer l’autorité de l’Etat n’abandonne pas les citoyens entre les mains des bandits.

    Je remercie et soyons courageux et véridiques 😈 😈 😈

  6. Cessons de parler. Laissons la parole aux griots. Travaillons !Donnez une chance à ce gouvernement même si ce sont les amis à Cheick Modibo et les anciens de Moussa.

    • Moussa Ag est entierement d’accord avec Wokloni.

      Ce gouvernement opere sous microscope…qui n’a pas l’oeil sur eux…donc on n’a qu’a les laisse travailler et garder l’oeil sur eux si on a des doutes.

      C’est le premier ministre qui choisi le gouvernement pas le peuple ou j’ai mal compris le systeme.

      C’est une transition au lieu d’un gouvernement de 5ans. Je pense que la vigilance du peuple et des politiciens (qui sont tres tres faches) gardera ce gouvernement sur les rails.

      Il ne faut pas oublier “Tolerance Zero” non plus…je blague…

      Moussa Ag

  7. En tout cas le nouveau gouvernement doit s’atteler à d’importants problèmes qui sont entrain de bafouer l’emergeance de ce pays .
    La corruption prend de l’ampleur le jour au jour et tout le monde en sait.
    Comme défis N°1 Ils doivent faire face au problème du nord
    N°2 Ils doivent mettre désormais la rigueur et bannir les magouilles au différents recrutements qu’a celui de la fonction Publique
    N°3 / Appliquer strictement le cadre organique des services publiques
    N°4 Revoir le salaire du fonctionnaire malien et mener une augmentation et cela peut être fait parce que les crédits de fonctionnement ,le carburant les régies attribués c’est une seule personne qui bénéficie et non pas le service .Donc vaudrait mieux supprimer ou sinon diminuer encore moins et revoir l’augmentation afin de lutter efficacement contre la corruption au milieu de l’administration.
    Enfin N° 5 Remanier tous les directeurs Nationaux et Régionaux qui ont fait 10 ans en nommant des jeunes competants capables de faire l’affaire du pays .

  8. Vraiment c’est dommage qu’on ait pas de journalistes d’investigation : au lieu de faire des suppositions, des supputations d’affaires de noms etc…pourquoi ne pas dénoncer les seules personnes visées etc…du palais de koulouba avec les éléments du comité qui emmerdent les gens, en passant pas les blanchissements d’argent de vente de DIAMANT LIBÉRIEN ou IVOIRIEN la haute TRAHISON des bana bana, des pseudo commerçants, des charognards de la République, des vendeurs d’AVIONS de l’ARMEE MALIENNE etc…etc…même à Diapagan on verrait pas ça je crois, tout cela démontre et prouve ce qui se dit sur le Mali “L’impossible n’existe pas”.

  9. Au lieu que la CEDEAO nous aide à recuperer le nord, elle veut venior diriger notre transition.

  10. Mes Amis,voyons ensemble d’autres horizons d »introspection, par rapport au monde que nous vivons:

    « Tout ce spectacle hypocrite sert à masquer d’autres enjeux.
    La carte qui suit émane d’un club très officiel puisqu’il est une sorte de commission spécialisée de l’OCDE sur le Sahel et l’Afrique de l’Ouest. Rien de plus respectable pour les pouvoirs capitalistes en place puisque l’OCDE est l’institution qui a succédé à l’OECE chargée dés les débuts de la guerre froide de la répartition des crédits Marshall c’est-à-dire de la mise sous contrôle économique par les Etats-Unis des pays de l’Ouest européen. Depuis l’OCDE s’est installée comme bureau de recherche et de planification de l’ordre capitaliste occidental dominant.
    Qu’ait été créé au sein de l’OCDE un club SAHEL et AFRIQUE DE L’OUEST suffit à démontrer que cette région du monde est considérée par le capitalisme occidental comme une de ses arrière-cours et qu’il a dans cette zone des projets et des appétits qui ne s’embarrassent pas de la souveraineté des Etats de la région.
    Que dit cette carte ?
    1- D’abord sur la population
    Que les touaregs sont majoritaires dans la zone Nord du Mali, ce qui est une évidence démographique de longue date et cette partie du territoire malien actuel est appelée AZAWAD, terme revendiqué par le MNLA.
    Qu’ils ne sont pas majoritaires au Sud de la boucle du Niger. Là aussi simple rappel des faits.
    Mais surtout elle montre que la zone à dominante touareg dépasse très largement le Mali, qu’elle s’étend jusqu’en Libye et qu’elle est donc déstabilisée par la disparition du régime libyen.
    2 -Ensuite sur les ressources convoitées :
    Le niveau actuel des cours de l’or et les inquiétudes des possédants sur la stabilité des monnaies des pays capitalistes riches a déchainé une ruée mondiale vers le métal jaune
    L’accès à de nouvelles sources de pétrole et de gaz est une préoccupante stratégique des Etats-Unis comme de l’Union européenne et ils veulent mettre la main sur les nouveaux gisements avant l’Inde et la Chine. L’Afrique de l’Ouest est donc de ce point de vue le terrain de chasse prioritaire.
    3 – Dernière indication de portée politique et stratégique considérable : « le gaz du bassin de Taoudéni pourrait être exporté via l’Algérie ». Là s’exprime la crainte que l’Algérie et sa société pétrolière nationale la SONATRACH qui a déjà commencé à prendre part aux côtés des sociétés occidentales (Total et ENI en particulier) aux recherches prometteuses en Mauritanie et au Mali devienne le maitre du jeu.
    Pour l’empêcher rien de tel qu’un bon gros désordre « islamique » pour mettre le pouvoir algérien, le seul qui conserve encore un peu d’indépendance du Caire à Rabat, sur la défensive.
    Mais une autre histoire est possible qui n’est évidemment pas celle que veulent écrire les puissances membres de l’OCDE : que sous la houlette de l’Algérie, qui aujourd’hui a seule les capacités militaires et techniques pour le faire, les pays de la région se mettent d’accord pour exploiter ensemble ces nouvelles ressources pétrolières, les utilisent pour leur propre développement et exportent le reste par un port à construire sur l’Atlantique en Mauritanie ou au Sénégal. Un vrai projet Sud-Sud qui constituerait une véritable décolonisation du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest. »

    Source : Comaguer

    Le Gouvernement CMD a toute les qualités et tous les défauts pensable.
    J’espére que le Burkina et la CI NE SERONT PAS l’INTERFACE DIPLOMATIQUE POUR LE MALI. LES FRANCAFRICAINS BLAISE et ALASSANE s1il le pensent ainsi eh bien ils seront foutus á jamais, car la suivante étincelle socio-politique au Mali sera bien synchronisé avec celles des autres pays de la sous-région.
    « Celui qui monte plus haut ne peut que tomber plus bas. »
    Morales F

  11. Cela sera une grande révélation pour le peuple malien s’il se confirmerait être vrai… Vive le Mali

  12. Il est souvent incroyable de decrire l’amateurism des hommes politiques maliens, voient-ils plus loin que le bout de luer nez?

    La classe politique a refuse de collaborer avec le CNRDRE, elle a prefere amener le dossier malien devant le president Burkinabe qui n’est en realite qu’un assasin de grand chemin qui s’est maintenu au pouvoir toutes ces annees en eliminant physiquement tous ses oposants qu’il trouvait menacants, quelle credibilite democratique a ce Blaise Compaore pour qu’on aille lui demander de traiter le dossier du Mali?

    Blaise Compaore a maintenant eu l’opportunite (grace a nos politiciens amateurs insouciants) de placer son pion au sein du gouvernement malien en la personne de Sadio Lamine Sow. Ce monsieur a ete conseiller personnel du president Burkinabe pendant pres de trente annees maintenant, il a reside au Burkina tout ce temps et a un passeport diplomatique Burkinabe en sa possession pour le role qu’il jouait au sein du regime Compaore, Sadio Sow n’est pas n’importe quel conseiller, c’est lui qui a ete le cerveau meme du regime de Blaise au meme moment ou il assasinait ses opposants Burkinabes pour se maintenir au pouvoir, il est l’homme de Blaise Compaore au vrai sens du mot, comment peut-il se retrouver au sein d’un gouvernement malien pendant qu’il defends les interets du president Burkinabe?

    Il est claire que ces details sont ignores par la grande majorite des maliens, mais veulent dire beaucoup sur la moralite du’un conseiller special qu’est Sadio Lamine Sow, en ce qui me concerne il n’ya aucun doute que Blaise de Ouagadougou a maintenant le pouvoir de diriger le Mali tout en orientant ce gouvernement dans la direction souhaitee par ses maitres occidentaux dont la France.

    Oumar Mariko a ete ecarte simplement parcequ’il a le courage de ses opinions, il etait le seul parmis tous les politiciens maliens qui disait la verite a ATT, il etait le seul a dire qu’il faut oublier les elections pour sauver le nord du pays qui brulait depuis…
    Un homme comme Mariko qui ne se laisse pas embobiner derange les politiens sans scrupcule qui sont prets a vendre leur ame au diable.
    Connaissant Mariko, il est claire qu’il n’allait pas rester silencieux face a certaines strategies malicieuse menancant le Mali, il fallait donc l’ecarter tout prix.

    A l’etat actuel des choses, le pire a craindre pour le Mali est la division du territoire nationale, sur ce sujet nous savons tous que la France a collabote avec le MNLA dans leur lancee de separatistes et est allee jusqu’a demander une autonomie economique et militaires pour la Zone de l’AZAOUD, le support de la France pour ce mouvement a soit disant pris du recul maintenant, la raison est simplement parceque sa complicite a ete exposee au vue et sue de qui veut savoir.

    Si la France decide de poursuivre cet objectif de diviser le territoire malien pour ses interets geopolitiques, elle peut maintenant le faire sans se salir les mains car elle a maintenant l’option d’utiliser Blaise Compaore, le dirigent africain qui n’a jamais pu leur dire « NON » afin de preserver l’interet de l’Afrique et des africains, et Blaise Compaore a son element de confiance au sein du gouvernement malien en qualite de ministre d’etat (le seul ministre d’etat si je me trompe pas) pour faciliter l’execution des strategies Franco-Compaore au detriment du Mali.

    Maliens reveillez vous, si vous pensez que la mise en place du gouvernement est un debut de solution he bien sachez qu’il est dangereux pour le Mali d’avoir un homme aussi important pour le president Burkinabe (un homme qui l’a fidelemnt servi de si pres pendant 30 annees) comme ministre d’etat du Mali, je n’ai personelement jamais ete aussi preocupe quant je penses a ce qui pourrait etre entrain de prendre forme comme complot contre la nation malienne.

    Dieu seul sait si oui ou non Sadio Sow (un fils du pays) prendra part dans un tel complot contre la nation malienne, mais je dirai que son role aupres de Blaise Compaore pendant trente annees me dis que son sens de la moralite laisse a desirer, et je le suivrai de tres pres car je ne lui fait pas confiance sachant ce que je sais de Blaise et de ses collaborateurs oeuvrant uniquement pour les interets geopolitiques francais et leur propres comptes bancaires.

    Maliens reveillez-vous !!!

    • TOLOGUE TU N’A RIEN DIT. REVEILLES TOI LAISSES DE COTE LES MESQUINERIES IDEOLOGIQUES. ON A BESOIN DE CE FILS DU PAYS POUR SORTIR NOTRE DIPLOMATIE DE LA TORPEUR . C EST UN ATOUT POUR LE MALI QU’IL AIT SERVI COMPAORE PENDANT 30 ANS , CETTE EXPERIENCE A SERVI LE BURKINA ET MAINTENANT C EST AU TOUR DU MARI DE PROFITER DE SES RESEAUX POUR AVOIR SOUTIEN DIPLOMATIQUE, MILITAIRE , FINANCIER. IL N A PAS QUE SERVI BLAISE . IL FAUT AUSSI CITER DIOUF, EYADEMA, DEBY, LES BONGO, NGUEMA, KOUNTCHE VERS 1978 DEBUT 80, ALPHA CONDE RECEMMENT, IL CONNAIT DU BEAU MONDE A PARIS ET A WASHINGTON LA OU SE DECIDE NOTRE SORT. C,EST LE MINISTRE QU’IL NOUS FALLAIT POUR NOTR DIPLOMATIE.

      • Toure,
        Il est claire que le bon sens n’existe pas chez tous ceux qui participent sur ce forum, et le bon sens est indispensable pour la bonne analyse de toute situation critique.

        Comme vous pensez que moi je n’ai rien dis de concret, je vous demandes donc d’analyser vous meme vos ecris avec objectivite et une dose de bon sens si vous en avez!

        Si Sadio Lamine Sow s’est associe pendant la majeure partie de sa vie a tous ces dirigeants dictateurs et corrompus sans moralite avec tous des bilans completement negatifs pour leurs pays respectifs, cela veut dire que monsieur Sow n’a rien de positif a apporter au Mali, il devrait plutot etre evite comme de la peste.

        Mais beaucoup comme vous ne se reveillent que quant il est trop tard pour le pays, vous m’avez dresse comme reference une liste des pires dirigeants africains que le monsieur a servi depuis les annees 70, et vous n’y voyez aucun probleme dans cela?
        la capacite de pouvoir analyser avec clairevoyance fait terriblement defaut dans vos ecrits,

Comments are closed.