Ça se passe au grin : Le mini gouvernement autour du débat

0

Cette lecture est celle des membres du grin sur le récent remaniement ministériel composé de six ministres. En effet, suite aux résolutions du sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la Cédéao sur la crise malienne, un gouvernement restreint de 6 ministres a été mis en place le lundi 27 juillet dans le pays. Il s’agit d’un gouvernement restreint en attendant l’obtention d’un accord entre le pouvoir et l’opposition. Aux yeux des membres du grin, ce nouveau gouvernement a pour objectif de faciliter la formation d’un gouvernement d’Union nationale, mettre un mécanisme en place pour sanctionner les irrégularités des élections législatives passées et aussi trouver les coupables des récentes tueries.

Les membres estiment que Me Tapo étant un éminent juriste, doit trouver une solution à cette crise. Dahirou de la Défense et des Anciens Combattants est un homme connu et respecté par tous compte tenu de sa rigueur et de son honnêteté au sein de l’armée. Bill de l’Administration territoriale connait parfaitement les élections législatives. Daffé de l’Economie et des Finances, lui a été proposé par le Chérif de Nioro pour baisser les tensions que connait le pays. Tiébilé Dramé est sur un terrain connu, il maîtrise les Affaires étrangères.

Toutefois, une partie des membres du grin estime que le Président de la République n’a pas respecté les préceptes de la démocratie. A les croire, un mini gouvernement de six ministres dont aucun n’est issu de son parti politique, c’est du jamais vu dans une démocratie, disent-ils. Cependant, les membres ont pu identifier dans ce nouveau gouvernement que l’Adema-PASJ, a eu deux ministres (Me Kassoum Tapo et Boubacar Alpha Bah), le Parena, a eu un ministre (Tiébilé Dramé). A cet effet, ils demeurent convaincus que tout ce qui arrive à IBK c’est parce qu’il a tourné le dos à son parti. On ne peut pas abandonner son parti politique, et vivre en paix, affirment-ils.

 

Ibrahima Ndiaye

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here