Coupures d’électricité à Gao : L’AMLCDF dénonce des vols de carburant

0

Les populations de Gao ont marché le samedi dernier, selon l’Association malienne de lutte contre la corruption et la délinquance financière (AMLCDF), pour dénoncer les multiples coupures de courant dues aux vols de carburant.

Le Président l’Association malienne de lutte contre la corruption et la délinquance financière, (AMLCDF), Moussa Ousmane Touré, dans une correspondance au ministre de l’Energie, dénonce la souffrance des populations de Gao. “Les habitants de la ville de Gao, d’après nos renseignements, n’auraient que 4 heures d’électricité par jour. Ce qui constitue une vraie souffrance supplémentaire une ville aussi chaude et aussi exposée à divers dangers comme les braquages, les assassinats ciblés, les enlèvements, les rapines, les viols et le terrorisme. Ces pratiques criminelles que nos frères de Gao subissent ne peuvent qu’être encouragées par l’obscurité liée aux délestages et coupures inopportuns”.

Pour l’AMLCDF, certaines coupures, loin d’être inévitables et indépendantes de la volonté des agents d’EDM, seraient simplement les conséquences de vols de carburant dans les centrales. Et ces vols seraient le fait d’agents d’EDM.

Peu importe la cause, il nous parait urgent que vos services trouvent les moyens de mettre un terme à ces pratiques. Nous avons eu des signalements sur des pratiques illicites d’agents d’EDM et opérateurs économiques que nous voudrons porter à votre connaissance en vue d’avoir votre point de vue. En effet, nos informations émanent d’employés de commerce (boulangerie, alimentation, restaurants). Des agents d’EDM bénéficiant de tarifs préférentiels rétrocèderaient les compteurs spéciaux, permettant ces réductions tarifaires, à des agents économiques privés et percevraient de la part de ces derniers un paiement mensuel. En fait les compteurs sont frauduleusement sous-loués”, selon le président de l’AMLCDF qui va jusqu’à citer des noms de complices !

 

Alexis Kalambry

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here