Direction Générale des Marchés Publics (DGMP) : Allassane Ba, ce roi insatiable qui veut avoir sa part dans tout !

0

Le Mali, ce pays du laisser-aller où les plus forts broutent les plus faibles ; ce pays où des poids lourds profitent de leur position pour se croire tout permis. C’est bien le cas de Allassane Ba, président de l’autorité de régularisation des marchés publics et des délégations de service public (L’ARMDS) dont le seul souci serait  d’être le roi de toutes les décisions de la direction générale des marchés publics  (DGMP) .

Allassane Ba, puisque c’est de lui qu’il s’agit, serait l’homme intouchable, le roi des rois  à la DGMP. Son seul  combat et ce dont il est fier, selon notre source, ce serait  de monopoliser tout dans cette direction, d’avoir la mainmise sur tous les marchés. L’intouchable président de l’ARMDS se croit tellement fort qu’il trouve injuste quand la justice infirme ses mauvaises décisions. Il se serait souvent attaqué à la justice selon notre source. « Il est contrarié lorsque la Cour Suprême infirme ses décisions. Il veut avoir le dessus sur tout,  c’est pourquoi il n’hésite pas à taxer la cour Suprême de corrompue », nous informe notre source proche des opérateurs économiques. Notre source va loin en menaçant de révéler tous  les autres sales dossiers de M. Ba « Nous avons beaucoup de révélations sur lui et nous n’hésiterons pas à les publier en cas de besoins ».

Le président de l’ARMDS aurait, aux dires de notre source, mis en place un système mafieux  pour se remplir les poches. Tous ceux qui s’opposent à ses décisions unilatérales seraient d’offices taxés  de corrompus. Notre source va très loin dans les révélations. Elle nous apprend : « Au service, il ( Allassane Ba) met la pression sur tous les agents et se fait  passer comme un  parent à l’ancien président Alpha Oumar Konaré et beaucoup d’autres personnalités ». Son comportement serait connu de tous. Les anciens cadres de l’ARMDS, les anciens ministres… pourraient, selon notre source, en témoigner  sur ses méthodes peu orthodoxes. « Nous sommes soumissionnaires et nous savons de quoi est-ce qu’il est capable », précise notre source qui ajoute : « Il est très corrompu, il crie sur tous les toits qu’il est loyal alors qu’il n’hésite pas à recevoir les soumissionnaires au bureau et chez lui à Kati ».

La même source précise que la redevance payée  par les attributaires des marchés est de 0,5%. Or, notre grand président  ne donnerait qu’une miette à la DGMP sur cette redevance. Ce qui est dramatique, c’est que tous ses agents auraient chez eux 2 agents de gardiennage payés par le service et lui-même en aurait 6.

Cet homme, selon notre source, n’a pas bonne presse à l’ARMDS à cause de ses pratiques dictatoriales.

 

Nous y reviendrons

La rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here