Consulat du Mali en FRANCE : Le personnel en grève pour 15 euros

0
Le consulat général du Mali en France se comporterait-il en vrai proconsul ? Pour lui faire savoir qu’il se tromperait d’époque, son personnel observe une grève depuis mercredi dernier pour une promesse d’augmentation de salaire de 10 000 F CFA qui n’est pas toujours honorée.

rn

Le consulat du Mali en France est en grève depuis le mercredi 28 mars. Le personnel demande une augmentation ou plutôt l’exécution d’un accord obtenu des plus hautes autorités en l’occurrence le chef de l’Etat au mois d’octobre dernier d’augmenter les salaires d’environ 15 euros, soit 10 000 F CFA en moyenne.

rn

rn

En effet, le chef de l’Etat ATT avait donné son accord pour cette augmentation à partir du 1er janvier 2007. L’incidence budgétaire annuelle ainsi occasionnée ne dépasserait pas les 3670 euros, soit 2 400 000 F CFA. Mais le nouveau consul général, Wafi Ougadèye Cissé, ancien procureur et précédemment en service à la présidence de la République, traîne les pieds et se refuse au dialogue avec le personnel consulaire dont un des membres Mamadou Diaby (ex-chef du service d’état civil) a même été sanctionné par une mutation au service du protocole de l’ambassade.

rn

rn

C’est ce comportement cavalier qui a fait braquer le personnel décidant d’un arrêt de travail jusqu’à satisfaction de sa revendication. Au moment où nous mettions sous presse, les discussions étaient toujours en cours dans les locaux du consulat à Paris où le vice-consul, Ousmane Sissoko affirmait qu’il s’agissait d’une ignorance des réalités par le personnel.

rn

rn

Mais au-delà de ce fait qui aurait pu passer anodin, c’est surtout les conditions de travail et les rapports avec les Maliens de France qui sont ainsi mis à l’index. On se rappelle que lors de la rencontre d’ATT avec la communauté malienne à Montreuil, l’évocation du seul nom du consul général suscitait la désapprobation des participants. Son désintérêt total vis-à-vis des Maliens de France et sa négligence de leurs problèmes se répercutent aujourd’hui sur le personnel consulaire.

rn

rn

L’on se demande si le consul général agit solitairement ou en accord avec Koulouba. Mais, dans l’un et l’autre cas, c’est une situation pourrie qui vous prend à la gorge déjà dans les couloirs du consulat. Cependant, les jeunes de la section FDR de France, forts de la sympathie de plus en plus en grande de la communauté expatriée n’entendent pas laisser cette mauvaise odeur se répandre dans les rues de la France. La suite des évènements nous en dira plus.

rn

rn

Oussouf Diagola

rn

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER