Du rififi aux affaires étrangères : Non-dits sur le limogeage de cinq cadres par Abdoulaye Diop

2

C’est chaud, même très chaud au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Le patron du département, Abdoulaye Diop, a récemment remercié certains de ses proches collaborateurs et personne ne sait le motif. Du chef de Cabinet en passant par deux chargés de mission, le Secrétaire particulier et même son Attaché de Cabinet. Ils ont tous été relevés de leurs postes. Cette affaire a suscité beaucoup de bruit aux Affaires étrangères, chacun y allant de son petit commentaire sur le sujet. Pourquoi ce chamboulement d’un coup ?  C’est dire qu’il y a des non-dits dans ce dossier.

Jusqu’à présent, un nouveau chef de Cabinet n’a pas été nommé par le ministre Abdoulaye Diop pour remplacer l’ancien, Moussa Diakité, qui fut Ambassadeur du Mali en Egypte. Il avait été nommé par l’ancien ministre Zeyni Moulaye. C’est un chargé de mission qui assure l’intérim du chef de Cabinet.

Juste, au lendemain de leur limogeage,  un nouveau secrétaire particulier et un nouvel Attaché ont pris fonction.

En tout cas, cette affaire défraie la chronique au niveau des Affaires étrangères et les prochains jours édifieront certainement sur ce brusque coup de balai du Ministre qui cache mal des relents de colère. Mais pourquoi, si c’était le cas ?

  El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. ali tu ne connais pas Diop alors ne le critiques pas pour rien. Nous savons tous qu’il a claque la porte a Boua le ventru IBK le president le plus corrompu du Mali et le plus dictateur. Ce n’est pas un coup de colere comme le dit Haidara Djeli mais une decision manageriale causee par le comportement de ces individus. C’est la suite des nominations u Cabinet Ba-Moctar, deux tres bons exclaves de la maudite France!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here