La ministre Kamissa Camara au cœur d’une déconvenue diplomatique

7

Arrivée au Mali pour évaluer l’exécution des instructions données à l’Etat dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix, une mission du Conseil de Sécurité ayant séjourne à Bamako la semaine a sans doute quitté le Mali avec une très mauvaise impression sur les hautes autorités. En plus d’être sortie perplexe de son entretien avec le chef de l’Etat, la délégation a dû subir également les caprices et carences de la jeune cheffe de la diplomatie malienne. Kamissa Camara, c’est d’elle qu’il s’agit, s’est offert le luxe de ne prendre part à la réunion des parties prenantes de l’Accord avec les représentants du Conseil de Sécurité qu’à quelques encablures de la fin. Arrivée dans la salle avec près d’une heure de retard, elle est quand même accueillie avec tous les honneurs dus à son rang et installée convenablement à la place qui lui était réservée. Et comme il se devait, la parole lui a été donnée pour qu’elle brosse les efforts consentis et les résultats engrangés dans la mise en œuvre de l’Accord. Pour si peu de maîtrise de la question, elle ne pouvait que se perdre en conjecture avant de recourir aux services du président de la Commission DDR, lequel ne s’attendait point à être pris au dépourvu de la sorte. L’ancien ministre des Affaires Étrangères, ZahabiOuld Sidi Mohamed, a dû passer par plusieurs astuces verbales pour sortir de la déconvenue. Et sa gymnastique laborieux n’ont pu échapper à ses anciens collaborateurs de l’ONU aux yeux qui la dissonance au sein de l’Etat malien s’est révélée sous ses traits les plus flétrissants.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Tapez votre commentaire ici :il est vraiment temps que le gouvernement prend ses responsabilités , chaque jour que dieu fait nos dirigeants fond des trucs insensé je n’en veut pas à kamissa franchement se faire briffer à la dernière minute à sa place je sais même si je pouvais y être. Le Mali se fait livré à la risée public chaque jour par ses propres enfants .que dieu sauve mon pays.

  2. Ignorez s’il vous plaît l’erreur typographique “prendre” dans la précédente réponse. Vous avez sans doute noté qu’il s’agissait de “pendre”.

    Excellence Madame Kamissa MAÏGA CAMARA,
    Toutes mes félicitations !
    Votre connaissance du Code Occidental est appréciée.
    C’est certain que vous ne donnerez pas une corde, sans savoir qu’elle servira à vous pendre.
    Bonne continuation.

    Très Cordialement
    Citoyen Oumar BOUARÉ

  3. Excellence Madame Kamissa MAÏGA CAMARA,
    Toutes mes félicitations !
    Votre connaissance du Code Occidental est appréciée.
    C’est certain que vous ne donnerez pas une corde, sans savoir qu’elle servira à vous prendre.
    Bonne continuation.

    Très Cordialement
    Citoyen Oumar BOUARÉ

  4. Encore une cabale contre notre Chef de la diplomatie. A ce que je saches, le Ministre qui a en charge la mise en oeuvre l’Accord, c’est Massine Bouaré et non Mme Kamissa.
    En plus, ce jour-là, le Ministre Bouaré n’était pas venu. C’est pourquoi on a fait appel à la Ministre à la dernière minute.
    Elle n’était même pas censée prendre part à la rencontre. Ce n’était pas un retard. Malgré cela, elle a répondu présent.

    En plus, c’est normal qu’elle donne la parole à Zahabi. C’est lui qui doit parler puisqu’il est technicien de la chose. Lui et Bouaré sont les plus imprégnés du dossier bien sûr.

    La Ministre des Affaires étrangères est informée sur le dossier mais pas autant que ces derniers. Son rôle c’est de camper le décor entre les techniciens et les diplomates de l’ONU, un facilitateur. Et défendre la position et les intérets du Mali.

    L’auteur de d’article n’a pas la bonne information. Il aurait pu chercher à savoir pourquoi elle n’a pas pris part à la rencontre dès le départ et non dire qu’elle est en retard. Voilà.

    En plus, tout le monde a vu le porte parole de la délégation du Conseil de sécurité à la fin de la rencontre sur l’ORTM.
    Il a très bien apprécié les échanges avec la partie malienne, les efforts accomplis et les avancées enregistrées dans la mise en oeuvre.
    Il a remercié et salué le gouvernement.

    Donc, dire qu’il n’ont eu une bonne impression, je ne le pense. Donc, oublions les détails et avançons.

  5. ” … Et sa gymnastique laborieux n’ont pu échapper … ” … /// …
    :
    Et vous, vous auriez dû relire votre article…
    Mais vous êtes tellement pressés de la flinguer. Elle est jeune, intelligente et compétente…
    Encouragez la plutôt… Elle arrive à peine dans ce domaine. Elle n’est pas comme ces vieux routiers de la politique, des conférences entre gens du sérail et ces routiers de la diplomatie. Eux aussi ont dû apprendre… Laissez la prendre ses marques, elle aussi. Tout s’apprend.

  6. Personnellement je ne suis pas surpris car je ne savais que cela allait se passer . Comment peut on confier notre Diplomatie a une personne qui ne connait rien des problemes du nord. Elle ne maitrise rien dans ce dossier , hors le pays est en guerre on doit voir la realite en face. Pourquoi le Mali depuis le debut de la guerre n a jamais eu une Diplomatie aggressive et non une Diplomatie qui subit toujours.
    La guerre doit etre mieux expliquee a l Exterieur, pour qu elle soit legitime.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here