Gouvernance : Un accord politique qui divise !

0

AprA?s de multiples tractations, le nouveau Premier ministre, Boubou CissA�, est parvenu A� obtenir son premier trophA�e, sous la forme da��un Accord politique qua��il a signA�, le 02 mai dernier, avec certains acteurs politiques de la majoritA� et de la��opposition. Mais, ce document est loin de faire la��unanimitA� au sein de la classe politique. Plusieurs partis politiques rA�unis au sein du Front pour la Sauvegarde de la DA�mocratie (FSD) ont rejetA� la��Accord. retin a without perscription, retin a without perscription, retin a without perscription, retin a without perscription, retin a without perscription, retin a without perscription.

Le 02 mai 2019, une partie de la classe politique, favorable A� la��Accord politique issu de la synthA?se de diverses propositions, sa��est rA�unie pour sa signature officielle et solennelle dans la grande salle de confA�rence de la primature. Etaient tous prA�sents, certains leaders religieux, des reprA�sentants de la sociA�tA� civile, des chefs coutumiers et da��autres acteurs politiques.

Concernant la��esprit de cet Accord politique, au-delA� des engagements, il est dit dans son article 18, le dernier du document, queA�:A�A�La signature du prA�sent Accord est la��expression de la��adhA�sion au principe du dialogue politique inclusif dans la��intA�rA?t supA�rieur de la Nation malienne et la recherche, dans une dA�marche participative, des solutions de sortie de criseA�. En clair, cet Accord est un engagement de chaque signataire A� apporter ses propositions dans le dialogue politique inclusif que le nouveau gouvernement doit organiser. En somme, ce dialogue politique doit A?tre la premiA?re prioritA� dA?s la formation de la nouvelle A�quipe gouvernementale. Le dialogue sera organisA� conformA�ment aux propositions faites par chaque partie signataire qui concernera tout son processus. Les thA�matiques issues des diffA�rentes propositions de toutes les parties seront celles qui seront discutA�s au dialogue national. Toutefois, la question portant sur les rA�formes intentionnelles et plus prA�cisA�ment la rA�vision de la constitution du 25 fA�vrier 1992 y figureront directement.

Ce sont une dizaine de partis et de regroupements qui ont tous signA� ce document prA�alable A� la gestion prochaine du pays par la nouvelle A�quipe qui sera conduit par le Dr Boubou CissA�.

Parmi les signataires se trouvent des partis de la��opposition comme de la majoritA�. Dans la��opposition, du cA?tA� du FSD et de la COFOP qui cheminent ensemble, ont signA� le PARENA, le PSP et le PDES, et le CODEM. Du cA?tA� de la majoritA�, la��ensemble des partis membres de la��EPM (Ensemble Pour le Mali) ont tous signA� via leur prA�sident, le Dr Bokary TrA�ta. Certains politiques, qui ont une position centrale notamment, le parti Yelema, la Coalition CMD (Coalition Malienne pour le Changement) qui regroupe plusieurs partis politiques, dirigA�e par le Dr Cheick Modibo Diarra fut la derniA?re formation politique A� signer le document le 03 mai.

Les grands absents furent des partis de la��opposition comme la��URD, le FARE, le CNID, le MPR et la��ADP-Maliba.A� La position de la��URD a A�tA� expliquA�e par la��Etat-major du parti et sur le site officiel de son PrA�sident SoumaA?la CissA�. Ainsi, le parti a dA�cidA� de A�A�na��entamer aucune dA�marche qui pourrait aboutir A� la��accompagnement du nouveau gouvernement dans sa mission comme membre ou soutien. Cet acte lui exigerait da��abandonner son statut de leader de la��opposition politique, statut auquel il accorde toujours une importance majeure pour apporter sa contribution au bon fonctionnement de notre dA�mocratieA�A�.A� Certains autres partis, comme le CNID, le FARE, le MPR ou le SADI ont purement et simplement rejetA� la��accord pour des raisons qui diffA?rent da��un parti A� un autre.

Quant au nouveau Premier ministre, le Dr Boubou CissA�, qui a signA� au nom de la partie gouvernementale, il sa��est dit trA?s satisfait de cet acte historique qui est un grand pas pour le pays dans la rA�union de tous ses fils et filles pour une sortie de crise durable qui apaisera notre pays comme le souhaite tous.

Ousmane DembA�lA�

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here