Réaménagement ministériel : Pinochet reste, Man à la Sécurité Intérieure

0

            Dans les jours à venir, le gouvernement dirigé par Ousmane Issoufi Maïga connaîtra un réaménagement. Selon nos sources, les ministres de l’Assainissement et de l’Environnement, de la Santé, de la Sécurité Intérieure et de la Protection civile seraient concernés. Comme on le voit, le réaménagement ne touchera pas aux représentants des partis signataires de l’Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP). Ceux-ci ont vite fait de prendre le devant pour dire au président Touré de ne pas toucher à leurs représentants dans le gouvernement.

Et pour joindre la parole aux actes, le général président maintiendra les ministres de l’ADP dans le  Gouvernement. Parmi les nouveaux rentrants, on citerait les noms de Mme Touré Alima Traoré, épouse du  Président de l’URD, Younoussi Touré. A entendre certaines mauvaises langues, la faillite de l’huicoma serait à  l’actif de cette dernière qui en fut son PDG. Son passage à la tête du département des Transports et du Commerce sous Alpha Oumar Konaré ne serait pas tout à fait sain. L’entreprise chinoise ( Covec) en sait quelque chose. Son mari Younoussy Touré fut Premier ministre qui a démissionné suite à  des crises scolaires et des opérateurs économiques. Le couple Touré serait-il les seuls cadres compétents du Mali ?rn

Quant à la nomination de Hamidou Sissoko dit «Man », conseiller spécial du président de la République, au ministère de la Sécurité Intérieure et de la Protection civile démontre le manque de respect à l’égard des Maliens.

rn

Après la défaite des Aigles du Mali contre les Eperviers du Togo, le 27 mars 2005, et les graves incidents qui s’en sont suivis,  nommé Man à la sécurité Intérieure est une insulte pour le peuple malien.

rn

Le maintien d’Ousmane Issoufi Maïga à la primature résulte du fait que Pinochet et ATT ont un même parcours scolaire. Cependant celui  du Général Kafougna Koné  est de veiller sur le verrouillage systématique des élections générales en vue.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER