Législatives en commune IV : 27 des 29 listes se rallient à l’alliance Udd-Psda pour le second tour

1

Arrivée deuxième lors du 1er tour des législatives en commune IV après la liste Yelema, l’alliance Udd-Psda était face à la presse, le lundi 6 avril dernier, dans un hôtel de la place, pour d’une part officialiser les soutiens des différentes listes et d’autre part l’occasion était bonne pour les candidats de l’alliance de remercier la population pour la confiance à eux accordée.

Notons qu’ils étaient plusieurs candidats ou représentants de partis candidats au 1er tour des législatives au présidium, lors de cette conférence de presse, pour   témoigner de leur soutien à l’alliance Udd-Psda pour le second tour de l’élection des députés à l’Assemblée nationale dans la circonscription électorale de la commune IV du district de Bamako.

Selon la tête de liste de l’Alliance, Hamady Sangaré, ce sont exactement 27 des 29 partis politiques en lice lors du 1er tour qui ont décidé de se rallier à la liste de l’Udd-Psda pour cette deuxième phase de la course à l’Hémicycle. Une coalition qu’il juge rare et républicaine pour avoir réussi à regrouper la majorité et l’opposition. “Une réussite qui se résume aussi du seul fait qu’il n’a mis en avant que la commune IV”, s’est-il réjoui.

Par ailleurs, il a souligné qu’il partage avec tous les partis alliés les mêmes visions concernant l’intérêt et le bonheur de l’ensemble du Mali. Il a enfin remercié tous les partis politiques qui ont accepté de le soutenir, tout en les rassurant de prendre toutes les responsabilités qui doivent être les siennes pour l’atteinte de ses objectifs. Au-delà cette alliance, le candidat Hamady Sangaré n’a pas manqué de démentir toutes les allégations qui circulent contre lui sur sa supposée implication dans la fameuse question de l’achat des avions au Mali.

“Je ne suis impliqué ni de près ni de loin dans un quelconque achat d’avions. Ni civil, encore moins militaire. Mieux, je défie quiconque qui détiendrait des preuves, y compris le bureau du Vérificateur et du Pôle économique de les faire sortir. Ces allégations sont uniquement destinées à me nuire politiquement”, a-t-il laissé entendre.

Quant au candidat de l’Urd et non moins secrétaire général en commune IV du district de Bamako, Mamadou Diakité, il s’est réjoui de la grande considération et de la pensée accordée à l’enlèvement du président Soumaïla Cissé. Ainsi, il a saisi l’occasion pour remercier toutes les personnes, de quelque bord politique que soit, qui ont manifesté leur compassion envers l’Honorable Soumaïla Cissé en cette circonstance douloureuse.

Evoquant les raisons de son choix en faveur de l’alliance Udd-Psda, il a indiqué que le choix de son parti, pour soutenir Udd-Psda au second tour des législatives est une décision objective et sans complaisance par ce que tout simplement la victoire de cette liste Udd-Psda en commune IV, est aussi la victoire de l’Urd.

Dans son réquisitoire, il a rendu un vibrant hommage au chef de file de l’opposition enlevé depuis quelques semaines par des groupes armés dans les localités de Niafunké lors de la campagne électorale. Ainsi, il a invité les Maliens à prier pour qu’il retourne saint et sauf. Sur cette question, la parole est donnée au directeur de campagne du parti Sadi, Ba Traoré. Il a indiqué que prendre en otage l’Honorable Soumaïla Cissé, c’est prendre en otage l’ensemble de la démocratie malienne.  Car, selon lui, il n’y a pas de démocratie sans la majorité et l’opposition. “C’est Soumaïla Cissé qui incarne l’opposition malienne du fait qu’il en représente le chef de file”, a-t-il déclaré.

                                                                                                                                                       Boubacar PAÏTAO

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here