Les humeurs de Facoh : Les partis politiques et la transition

3

Les partis politiques maliens et probablement ceux de la sous-région tiennent en horreur le putsch militaire qu’elles qu’en soient sa nature et ses motivations. Ce violent mode d’accession au pouvoir politique, qui survient généralement suite à l’échec politique du régime civil, est jugé par eux comme hors du temps historique ; ces républicains et ces démocrates dont les uns ont lu Alexis de Tocqueville, d’autres encore les discours enflammés de Robespierre et de Danton à la tribune de la Convention, ne s’en accommodent que par dépit pour mieux se relancer par la suite.

Le Mali est à son 4è coup d’état militaire en moins d’un demi-siècle d’existence politique pour des causes qui ne convainquent encore personne sauf en 1991 où de l’avis des meilleurs analystes le coup venu à la suite d’une insurrection populaire, était largement justifié. 4 coups d’État, trois transitions politico-militaires dont le pays aurait dû faire l’économie et se consacrer à de grandes œuvres de développement.

La transition politique de 1991-1992 prépara laborieusement l’avenir démocratique du pays en le dotant d’institutions démocratiques solides et en organisant des élections régulières à tous les niveaux. Celle de 2012 fut un coup pour rien et n’eût été la vigilance de la  communauté internationale et de la Cedeao, le Mali serait encore aujourd’hui dans les griffes de la bande à Haya Sanogo. L’actuelle transition, démarrée après la chute d’IBK en octobre 2020 est aussi surveillée par la Cedeao comme du petit lait sur le feu en raison des intentions cachées des 5 colonels dont les propos souvent contradictoires ne rassurent guère.

Le Mali vit avec le virus du coup d’Etat militaire depuis l’indépendance en 1960 avec un certain nombre de pays limitrophes comme la Guinée, le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie. Pour un rien politique, les officiers de ces pays sortent de la caserne et s’emparent facilement du pouvoir civil y installé à la faveur d’élections truquées et promettent des changements qui ne viendront que dans leurs poches.

A tous ces régimes militaires, les partis politiques reprochent leur manque de culture politique, le goût du mensonge pour garder le pouvoir, et cerise sur le gâteau, le crime de l’enrichissement illicite qu’ils étaient censés venus combattre et dont ils se montrèrent les champions.

En 1991-1992, le CTSP dirigé par le lieutenant-colonel Amadou Toumani Touré eut l’intelligence d’organiser une conférence nationale qui accoucha d’une constitution toujours en vigueur mais qui est en phase d’être modifiée ou changée. Le coup de 2012 qui installa au pouvoir le CNDRE d’Amadou Haya Sanogo et ses copains, n’eut pas le temps d’organiser une conférence nationale en raison des divisions au sein de l’armée qui conduisirent à une guerre fratricide entre soldats de l’armée de terre (bérets verts) et ceux de l’armée de l’air (bérets rouges).

Après bien des divagations, le gouvernement de transition actuel opta non pour une conférence nationale, mais pour une refondation de l’Etat et dans laquelle le pays se trouve plongé actuellement comme en standby comme diraient les anglophones.

Les coups d’Etat suivis de transition ou non n’arrangent aucun pays, mais il faut bien admettre qu’ils sont rendus nécessaires par le nulisme politique de la classe politique du pays concerné.

 

Facoh Donki Diarra

écrivain          

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. 👤BOB MARLEY EST LE VRAI PROPHETE DE L AFRIQUE! LES CHANSONS DE BOB SONT DES VRAIS PRIÈRES POUR LES NOIRS! 👤

    😎RETOURNONS À NOS TRADITIONS ET SAVOIR FAIRE! NOS CHEFS ONT TOUJOURS ÉTÉ DES CHEFS MILITAIRES POUR MAINTENIR LE TERRITOIR ET LA PAIX PAR LA FORCE SUR NOS TERRITOIRES FAVORISANT L HUMANISME!😎

    👤LA DEMOCRATIE EST UNE AUTRE RELIGION DÉMAGOGIQUE DES MÊMES! LA DEMOCRATIE COMME TOUTES AUTRES RELIGIONS IMPOSÉES DETRUIT LA COHESION SOCIALE , CRÉANT DES FISSURES ET FAISANT DES CORROMPUS AU SERVICE DE L IMPERIALISME ÉTRANGER, LA SOUMISSION ÉTRANGÈRE! VOILÀ!👤
    😂ÉCOUTEZ CHANGEZ DEPLACE USA -FRANCE À FRANCE-MALI! DOLLAR-EURO À EURO CFA! COLONISATION AMÉRICAINE DE L EUROPE À COLONISATION FRANÇAISE DE L AFRIQUE! ÉCOUTEZ ET REFLECHISSEZ! NOS PETITS DÉMOCRATES DE SANGARÉ ET CONSORTS SONT DE PIETRES INTELLOS INCAPABLES DE REFLECHIR OUT THE BOX! DES GENS “VACCINÉS À MORT!”😂

    https://m.youtube.com/watch?v=8GM0336CWQ4&pp=QAFIAQ%3D%3D

  2. sangare, comme d’habitude tu manques de substance dans tes longs posts qui ne veulent absolument rien dire. Tous les coups d’etat au Mali sont justifiables sauf celui contre Modibo Keita et les causes sont la grande corruption des politiciens ou les hommes en charge (GMT, ATT, IBK), quand on a pas de structure organisée sur place que l’armee alors elle ne va pas laisser le pays a la derive, n’oublies surtout pas que ce sont des fils et filles du Mali. Laisses nous respirer avec tes fausses theories, sangare.

  3. Le coup d’Etat est un virus qui n’a rien à voir avec la qualité de la classe politique.
    LE COUP D’ETAT EST PLUTÔT LIÉ À LA QUALITÉ DE L’ARMÉE DU PAYS.
    S’il faut le justifier par le nulisme de la classe politique,le Sénégal l’aurai connu plusieurs fois.
    La révolution tunisienne serait conclue par un coup d’Etat militaire comme au Mali.
    Au Sénégal et en Tunisie,malgré les crises à répétition,l’armée n’est jamais intervenue.
    Le seul coup d’Etat en Tunisie,c’était pour écarter un président sénile par son âge.
    C’est quand l’armée est conçue à s’intéresser aux activités politiques qu’elle intervient quand il y a blocage.
    C’est le cas principalement en Algérie,en Mauritanie et en Égypte.
    C’est dire que pour se prémunir des coup d’Etat,il faut une réforme en profondeur de l’appareil de défense pour l’adapter au contexte d’une société démocratique.
    C’est ce qui n’a pas été fait au Mali après mars 1991.
    Le processus démocratique était en cours pendant que l’armée façonnée pendant deux décennies par MOUSSA TRAORE était en place.
    Elle n’a jamais évolué pour s’adapter au contexte démocratique en cours.
    LE CULTE DU SECRET POUR RENDRE TOUT “SECRET DÉFENSE” N’A PAS PERMIS QUE L’ARMÉE MALIENNE SOIT CELLE DU PEUPLE.
    Elle est restée celle d’un CLAN MAFIEUX initié par les officiers subalternes du 19 novembre 1968.
    C’est ça qui explique la faiblesse de notre armée incapable de mater une rébellion en 1990,1999,2006,2012,mais très efficace à intervenir sur la scène politique.
    TANT QU’ON NE FERA PAS LA RÉFORME NÉCESSAIRE DE L’ARMÉE MALIENNE,LES COUP D’ETAT SONT EN VUE.
    Il ne faut pas s’étonner à voir un CAPORAL prendre le pouvoir car une révolte des officiers subalternes est très probable du fait de la corruption des officiers supérieurs.
    C’est d’une facilité déconcertante d’attribuer le coup d’Etat à la médiocrité de la classe politique malienne comme si on fait mieux qu’elle au Sénégal.
    On remplace l’armée du Sénégal par celle du Mali,les coup d’Etats vont se multiplier au Sénégal.
    Le mobilisation du M5-RFP a provoqué l’intervention de l’armée malienne sur la scène politique.
    Si c’était au Sénégal,elle provoque au plus le départ du chef de gouvernement.
    Au Mali,on confond une mobilisation populaire à l’appel au coup d’Etat compte tenu de la qualité de notre armée.
    Au Sénégal les mobilisations se font personne ne pense à un coup d’Etat.
    Wade en a fait plusieurs fois pendant la guerre froide contre DIOUF.
    Ça a été fait contre Wade aussi.
    Par contre au Sénégal des assassinats politiques sont fréquents comme en Italie.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here