Mali: démission du président Bah Ndaw et du Premier ministre Moctar Ouane

9

Le président Bah Ndaw et le Premier ministre malien ont démissionné. La délégation de la troïka, composée des représentants de la Cédéao, de l’Union africaine et de l’Onu était à Kati, où ils se trouvaient depuis leur arrestation le lundi 24 mai, pour les rencontrer. 

Le président Bah Ndaw et le Premier ministre malien ont démissionné, a-t-on appris de sources militaire et diplomatique. Cette décision intervient alors que les deux personnalités venaient de rencontrer des représentants de la troïka venus à kati, où ils ont été amenés après leur arrestation ce lundi 24 mai. L’ex-junte les avaient déjà « déchargés de leurs prérogatives ».

Après les avoir rencontré, la délégation de la troïka s’est rendue ensuite au QG du vice-président Assimi Goïta. Et là-bas, le conseiller spécial de Goïta, le commandant Cissé, a dit que le président et le Premier ministre avaient démissionné et qu’il s’agissait actuellement de former un nouveau gouvernement. Les négociations sont en cours pour leur libération et la formation d’un nouveau gouvernement. « Les négociations sont en cours pour leur libération et la formation d’un nouveau gouvernement », a-t-il ajouté.

On n’a pas encore de nouvelles précises, parce que la rencontre devrait être en train de se dérouler. Mais cette rencontre, disons-le déjà, est très importante pour la suite des événements.

SOURCE: https://www.rfi.fr/

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. J’ai été particulièrement surpris d’une discussion animée par mes enfants et leurs Amis du quartier sur l’insolite situation créée par leurs pères, de la situation inextricable sans honneur du Mali, des 2 coups d’Etat, de l’instabilité dans la quelle le pays se trouve et de l’incertitude d’un lendemain incertain. Comme le dirait l’autre, le meilleur de commandement est l’exemple. Au vue de cette génération Internet, la solution résiderait dans le retour de la légalité en passant par le pardon, l’amnistie et le retour de IBK pour la gestion de la transition en se disant que la voie suivie pour sa destitution n’était pas orthodoxe et que la suite nous a laissé sur notre faim. Suite qui se traduirait par une descente aux enfers du Mali, notre patrimoine commun hélas…Avec l’accompagnement de la communauté Internationale et une feuille de route, l’espoir serait permis et surtout qu’on fasse rase de nos égos. Telle serait la réaction de nos enfants qui ont plus souci de la case commune que leurs va en guerre de pères qui réfléchiraient plus avec le cœur que la tête…

  2. Ces jeunes officiers pensent que tout s’obtient par le banditisme et l’imposture. Leurs plumitifs arguent que Bah Ndaw aurait vendu des secrets défense au président français. Quelle imposture ? L’homme qui a tenu à son honneur sous Moussa Traoré, démissionné comme ministre de la défense sous IBK pour protester contre la mafia, ce même homme, au soir de sa vie, jamais ne s’aplatira devant qui que ce soit pour trahir son pays.

  3. @MODIBBO, c’est la logique de l’esclave, mais souviens-toi que Assimi a ete cherche Ba Ndaw a cause de ses qualites d’homme et il voulait l’utiliser comme il le voulait mais dans sa vie et sa carriere Ba Ndaw a deja mis des gens de ce genre a cote en commencant par General Moussa Traore et finissant par Boua le ventru IBK. Si Assimi avait pense que Ba Ndaw allait le mettre a la place de Dieu parcequ’il a ete le chercher pour devenir President alors il s’est trompe et jespere qu’il a appris la belle lecon car il y a encore des femmes et des hommes vertueux, humbles, patriotes et dignes au Mali qui ne lechent pas les bottes d’autrui. MODIBBO avec ta mentalite le Mali ne sortira jamais du gouffre!

    • C’est plutôt ceux qui vendent le Mali à la France et ceux qui justifient cela comme tu le fais, qui maintiennent le pays dans le gouffre et ce, pour des raisons qui sont purement subjectives. Bah Ndaw veut n’en faire qu’à sa tête sans prendre en considération les avis et l’existence des autres? C’est bien. Il peut maintenant aller commander à sa femme et à ses enfants mais pas à toute une nation. Je sais qu’il y a des gens comme lui qui ont une mentalité rigide et pensent qu’il n’y a que eux dans le monde et que l’avis des autres ne compte pas. Ils prônent le rigorisme moral qui en réalité est une forme d’extrémisme en fin de compte immoral. Ce sont en réalité de faux honnêtes et de faux saints hommes qui cachent leur mal être intérieur en affichant une carapace à toute épreuve. Pourtant, il suffit de gratter un peu pour s’apercevoir que derrière les apparences se cache un filou qui croit que les autres ne voient pas son jeu. Bah Ndaw a voulu être l’agent de Macron contre les intérêts du Mali. Cela s’appelle de la traîtrise et la traîtrise est le summum de l’immoralité. On ne peut pas signer une charte de la Transition dont les règles sont claires, accepter de travailler avec des militaires et en même temps les écarter de la prise de décision. Un gouvernement est une équipe qui fonctionne de façon collégiale. Quelqu’un ne peut pas venir dire que c’est lui seul qui sait tout, c’est lui seul qui est propre, que tout le monde est pourri et qu’en conséquence il doit prendre des décisions sans l’avis des autres membres de l’équipe. Dans ces conditions, pourquoi avoir accepté de travailler avec les militaires dès le début? Pourquoi, sachant que les militaires ont fait un coup d’État, accepter de se faire nommer et de venir travailler avec des gens qu’on veut ensuite écarter du jeu alors que ce sont eux qui vous ont placé là à condition que vous travailliez en équipe? Bah Ndaw est un faux dur et un faux propre. C’est un hypocrite qui a voulu profiter de la situation pour s’imposer, c’est tout. Il faut toujours se méfier de ces gens qui disent: “Tout le monde est pourri, sauf moi”. Ce sont tout juste des hypocrites.

      • Modibo, j’aimerais bien que tu postes ici une interview ou une assertion où Bah Ndaou dit que “lui seul est propre tout le reste est pourri”. Voilà le problème, dénaturer les faits sans aucune preuve.

        As-tu lu la charte de la transition dans son intégralité ? Qui a trahi qui? Sur quelle base Bah Ndaou a accepté de présider la transition ?
        Voilà des éléments de réponse qu’il faut avoir avant de juger

        Comme l’a si bien dit Indy, “chaque peuple a le dirigeant qu’il mérite”.

        C’est une HONTE que de voir des personnes soutenir un coup d’état, à fortiori au Mali.
        Depuis qu’ils ont déposé IBK, la situation sécuritaire n’a fait que s’empirer, aujourd’hui c’est plus des 2/3 du territoire qui échappe au contrôle de l’état.

        Franchement, où est la place des militaires ?

        Nous sommes la risée du reste des pays

        Mais bon, continuons à les soutenir ces militaires 💪, hip hip hip, hourra !!!

        Quel mal à couper la tête d’un animal qui le réclame ?

  4. Le mali est parti encore avec un autre Aya Sanogo ou Dadis Camara, a vous de choisir, mais la situation est tres grave. Bravo a Ba Ndaw et Moctar Ouane pour leur decision en dignite et pleine de vertu.

    • Dans la vie il faut être logique. Vous ne pouvez pas trahir la personne qui vous a mis au pouvoir et et espérer régner sans lui et même contre lui. La politique n’est pas un jeu. C’est parfois une question de vie ou de mort. Qui sait comment cette trahison se serait terminée pour Assimi Goita et ses camarades s’ils n’avaient pas agi? Il y a des milliers d’exemples et pas plus loin que la Mauritanie a cote. C’est comme dans tous les groupes humains (famille, armée, nations, etc.). On ne peut pas avoir un pied dedans et un pied dehors. Les groupes n’aiment pas ceux qui vendent la mèche. Si tu trahis ta famille, ton armée ou ta nation au profit de l’étranger, il faut toujours t’attendre à la sanction suprême. Dans la vie il faut être loyal à sa famille, à ses amis, à sa nation, à son armée, etc. et si on ne peut pas être loyal, il ne faut pas entrer dans le jeu, c’est tout.

      • MODIBBO, c’est la logique de l’esclave, mais souviens-toi que Assimi a ete cherche Ba Ndaw a cause de ses qualites d’homme et il voulait l’utiliser comme il le voulait mais dans sa vie et sa carriere Ba Ndwa a deja mis des gens de ce genre a cote en commencant par General Moussa Traore et finissant par Boua le ventru IBK. Si Assimi avait pense que Ba Ndaw allait le mettre a la place de Dieu parcequ’il a ete le chercher pour devenir President alors il s’est trompe et jespere qu’il a appris la belle lecon car il y a encore des femmeset hommes vertueux, humbles, patriotes et dignes au Mali qui ne lechent pas les bottes d’autrui. MODIBBO avec ta mentalite le Mali ne sortira jamais du gouffre!

        • Merci pour ton commentaire King

          Malheureusement le Mali est plein d’hommes abrutis qui n’ont de cerveau que de nom et qui ne voit pas plus loin que le bout de leur nez, et encore

          Ne dit-on pas que chaque peuple a le dirigeant qu’il mérite ? Les Maliens, à l’état actuel, ne méritent pas un Bah Ndaou ou Moctar Ouane

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here