Mali: le mode de désignation des membres du CNT fait polémique

8

Les deux décrets relatifs à la mise en place du Conseil national de transition et signés mardi, font débat. Selon ces décrets, l’un des hommes forts de la transition, le colonel Assimi Goïta, à la main sur la composition du futur CNT. Par ailleurs, sur les 121 sièges, 22 sièges sont attribués aux militaires. Plusieurs partis et associations politiques du Mali font savoir leur désaccord et appellent à la mobilisation.

Une partie de la classe politiques malienne ainsi que des associations tape du poing sur la table et dénoncent ce qu’elles appellent « la haute main des militaires » sur la composition du futur organe législatif de la transition, le CNT.

« Cette démarche a péché par le manque de concertation, estime Amion Guindo, ancien ministre et président de l’alliance « Espérance Nouvelle », qui revendique en son sein 18 partis politiques et des associations. Le mode de désignation proposé ne respecte aucun texte, ni de la Constitution, ni de la charte de transition et encore moins de la loi relative à la charte des partis politiques. »

C’est le vice-président, le colonel Assimi Goïta principal auteur du dernier coup d’Etat, qui reçoit la liste des candidatures pour les 121 postes du Conseil national de transition et qui, après examen des dossiers, « arrêtera la liste des membres du Conseil », explique l’un des décrets. La liste définitive, elle, fera l’objet d’un autre décret du président de la transition, Bah N’Daw.

L’alliance « Espérance Nouvelle » demande à ce dernier de revoir la copie et refuse dans ces conditions de siéger au sein du futur Conseil national de transition. Egalement mécontents au sujet de la formation du CNT, des membres du Mouvement du 5-Juin qui a participé à la chute de l’ancien président IBK. Ils appellent leurs militants à la mobilisation générale et annonce une conférence de presse avant la fin de la semaine.

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Ces gens sont pires que l’ancien régime , imaginez les jeunes recrues après 6 mois de formation n’ont reçu que 10.000F à leur sortie et ceux de Markala ont payé leur transport pour se rendre à Bamako (4.000)FCFA , du jamais vu dans l’armée, dès leur enrôlement ils sont pris en charge au pont de vue salaire sur lequel on enlève la pension alimentaire et le reste doit leur revenir comme chez les policiers , donc le vérificateur général doit voir aussi cette situation

  2. Je demande aux Maliens de ne pas suivre ces hommes politiques qui sont nuls et voleurs.je demande également aux militaires de faire sortir un décret interdisant tout grèves et manifestations .Mais si les hommes politiques persistent il faudrait les liquidés ainsi les chefs syndicats.

  3. Asseyez-vous et regardez ces apprentis sorciers militaires dépourvus de tout sens de gestion et politique, ils vont enterrer le pays devant vos yeux.
    Le Mali est comme un Airbus A380 qui ne vole qu’avec un moteur entre les mains de gamins dictateurs. Le crash n’est pas loin!
    Vous avez peur parce qu’ils ont des armes? Et IBK? N’avait il pas des armes également?

  4. bonjour.les militaires pensent que les civils sont la cause de cette descente aux enfers.certes ,ils sont une partie de la cause de cette chute.le MALI indépendant a 60 ans et les militaire l’ont dirigé pendant 33 ans (23 ans de Moussa et 10 ans de ATT) quand on ajoute la transition de ATT cela fait à peu près 35 ans,donc ils sont comptables de cet état de fait.
    avec la nouvelle composition de la CNT ,ils ont encore driblé les braves population du M5 pourquoi?
    Doit-on comprendre que ce changement de régime n’est qu’un leurre?une révolution de palais tout en maintenant les même pratiques?Un clan ,parents proches ou éloignés ,des amis qu’on invite à faire une OPA sur notre Mali à tous.
    comprenez que les mêmes causent produisent les mêmes effets,vous serez combattu tant que vous ne changerez pas de fusils d’épaule.
    A BON ENTENDEUR SALUT

  5. CES VOYOUS QUI TIENNENT A’ GOUVERNER SANS PASSER PAR LES URNES!
    VOUS LAISSEZ LES MILITAIRES ASSUMER LEUR RESPONSABILITE’ CAR CE SONT EUX QUI ONT DECAPITE’ LA REPUBLIQUE! ALLEZ-Y VOUS PREPARER POUR LES ELECTIONS! OUBIEN TOUT CE BRUIT VIENT DU FAIT QUE VOUS NE SEREZ PAS ELUS???
    AW DE’ KO ILS ONT PARACHEVE’ VOTRE….. REVOLUTION. ANTINA SON AW KA KOUMA WERE’ FO PARCE QUE VOS AMIS FELONS ARME’S DE KATI ONT DECIDE’ DE NE PAS VOUS DONNER LE POUVOIR.
    NB.
    MES FELICITATIONS AUX FAMAS POUR LE TRAVAIL ACCOMPLI A’ FARABOUGOU!

  6. Pauvre jeune colonel, Assimi GOITA, vous êtes un moins que rien capable de mettre le feu dans votre pays dans l’ignorance et l’incompétence totale; vous avez perdu toute crédibilité aujourd’hui. Attention! Attention! Attention! vous jouez avec le feu et quand on joue avec le feu, ça brûle sans nul doute, le pays est au bord du gouffre pendant que vous, vous vous comportez comme si tout allait bien. Il suffit d’un rien pour que la case prenne feu, nous pouvons même dire que le feu est dans la case déjà, cela est indéniable. Vous êtes entrain d’oublier que cette transition doit être donnée à ceux qui connaissent comment gérer ce genre d’étape dans la vie de la nation, et non avec des hommes comme vous les militaires qui ne savaient que défendre le territoire national, à chacun son domaine d’intervention, respectez rapidement des personnes qui savent travailler dans le domaine de la gestion de la cité et tout ira comme sur des roulettes. Prenez rapidement conscience de ça et cessez de vous moquer du monde des civils et donnez à César ce qui appartient à César et au peuple ce qui appartient au peuple. Le Mali est dans merde actuellement et ce gouffre est plus sombre que celui que IBK a laissé il y a de cela trois mois.

    • Merci mon cher pour ton analyse très pertinentes. Le CNSp précipitera sa propre chute avec ses agissements de NOVEAU DICTATEUR AU MALI. trop enfantin quoi et sa frise le ridicule. Pour terminer je dirai qu’ils sont hantes par un contre coup qui a cette allure ne tardera pas a se mettre en place. Dieu nous sauve.

      • Pas plus que vous semblant d’intellectuels ” indispensables ” qui avez mis le feu à ce beau pays et par innocence, et vous prétendez encore… quel culot … dommage mais rappelez vous un peu de ces classiques ” Rions un peu ” de Tantie Aissata Cisse, paix à son âme : ” le sermon que voulait donner El Hadj Diacouma ( le chat ayant effectué le pèlerinage) de retour de la Mecque aux impénitentes Souris “

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here