Mali: le mouvement de contestation écarte l’option d’un gouvernement d’union nationale

7

Les dirigeants de la contestation en cours contre le président malien Ibrahim Boubacar Keïta ont rejeté samedi soir les pistes proposées par des médiateurs ouest-africains pour sortir le pays de la crise, dont la formation d’un gouvernement d’union nationale, et réitéré leur demande de démission du chef de l’Etat.

“Dans les circonstances actuelles, aucun gouvernement, même +d’union nationale+, dont le M5-RFP n’est ni demandeur, ni preneur, ne saurait résoudre les problèmes du Mali”, a affirmé dans un communiqué le mouvement contestataire, qui prône une “refondation” aux contours flous du Mali.”

Aussi, le M5-RFP réitère sa demande de démission du Président Ibrahim Boubacar Keïta et (de) son régime”, selon le communiqué.A l’appel du “Mouvement du 5 juin” (M5-RFP), coalition hétéroclite dont la figure emblématique est l’influent imam Mahmoud Dicko, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté vendredi à Bamako pour réclamer le départ immédiat du chef de l’Etat, au pouvoir depuis 2013.

Au soir de cette manifestation, les chefs de la diplomatie du Niger, du Nigeria et de la Côte d’Ivoire, en mission de bons offices au Mali au nom de l’organisation régionale Cédéao, ont évoqué la “nécessité” de mettre en place un “gouvernement consensuel d’union nationale”, une option à laquelle le président Keïta a récemment ouvert la voie.

Ils prônaient également l’organisation d’élections législatives partielles dans des circonscriptions où une intervention de la Cour constitutionnelle a été favorable au camp du président Keïta, ce qui avait suscité la colère de l’opposition.

Leurs efforts de médiation ont reçu samedi le “plein soutien” du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Samedi soir, le M5-RFP a estimé que les envoyés de la Cédéao n’avaient tenu “aucunement compte de la source de tous les maux et de toutes les crises du Mali, à savoir la mauvaise gouvernance, la corruption et la violation des principes républicains et démocratiques dont le Président Ibrahim Boubacar Keïta est le seul et unique responsable”.

Il dénonce également la “totale illégalité” d’éventuelles élections partielles et souligne sa “détermination à mettre en oeuvre tous les moyens légaux et légitimes” pour obtenir le départ du président, “qui seul peut aujourd’hui sauver le Mali”.

Signe des tensions politiques croissantes au Mali ces dernières semaines, ce mouvement exprime l’exaspération nourrie par les milliers de victimes ces dernières années des attaques jihadistes et des violences intercommunautaires, par le ressenti de l’impuissance de l’Etat, le marasme économique, la crise des services publics et de l’école et la perception d’une corruption répandue.

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. 👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍
    ! ! ! ! ! ! ! !
    EH BIEN NOUS …NOUS DISONS , MAINTENANT QUE NOUS AVONS ETES RETABLIS DANS NOS DROITS ….QUE LE MALI DEVRAIT PAYER CE QUE L ON NOUS A VOLE …DEPUIS …20 ANS !
    ….ET NOUS NE SOMMES PAS LES SEULS …
    CAR L ETAT LUI MEME A ETE VOLE …👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍
    ET LA BANQUE BMS SA …AUSSI …A LA FINALE ! 👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍
    ET LES VOLEURS …POUR SE “”GARANTIR”” AVAIENT MEME PAYE LE PATRON DE LA CCJA A ABIDJAN ..QU IL A FALLU ENVOYER DEVANT UN JUGE ….AU BOUT DE HUIT ANS AVANT D ETRE JUGES …

    ….ET SANS QUE BHM SA NE DISE UN MOT …COINCEE QU ELLE ETAIT DEVANT LES HUIT CENT PAGES DE PREUVES QUI ACCOMPAGNAIENT NOTRE DOSSIER !
    👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

    https://www.koaci.com/article/2019/12/11/cote-divoire/economie/cote-divoire-la-cour-commune-de-justice-darbitrage-de-lohada-retablit-dans-ses-droits-une-entreprise-ivoirienne-spoliee-au-mali-depuis-15-ans_137549.html

    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
    ….ET IL SEMBLERAIT MEME QUE NOS VOLEURS AIENT EU UN OU DEUX COMPLICES AU SEIN DE LA BCEAO …( ? ? ? ) …CAR LA BCEAO AU BOUT DE QUATRE MOIS ET DEMI …APRES AVOIR RECEPTIONNE NOTRE COURRIER … NOUS DIT LE 17 JANVIER 2010 PAR COURRIER 000070 …NOUS SUGGERE DE NOUS EN REFERER AUX AUTORITES JUDICIAIRES COMPETENTES …! ! ! !
    ELLE NE SAVAIT PEUT ETRE PAS QUE A BAMAKO …LE COMMANDANT NIANAN DEMBELE NOUS A ECRIT LE 27 AVRIL 2009 LE COURRIER 080/2PEF-DEF …NOUS SIGNALANT LUI QUE 38 PLAINTES PENALES AVAIENT QUITTE SON BUREAU ….AU POLE ECONOMIQUE ( ! ! ! ! ! ! ) 😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜😜
    …ON EN RIGOLE MAINTENANT …MAIS …PAS SUR LE MOMENT !

    CAR L AFFAIRE A LA CCJA …DEPOSEE EN OCTOBRE 2010 …NE SERA OUVERTE QU EN 2018 …PAR L ARRET 191 DU 25 OCTOBRE ! ….DEUX ARRETS REFUSANT LE DEBAT AYANT PRECEDE LEDIT 191 …
    👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍
    ET ….COMBIEN DE MILLIARDS “”EFFACES”” DE NOTRE CAISSE ……

    …MAINTENANT ….IL FAUDRA BIEN QUE LES ACTEURS DE CETTE TRES MAUVAISE “” SOUPE”” EXPLIQUENT COMMENT ILS SONT ARRIVES A JUGER CONFORMES LES CHIFFRE DONNE PAR LA BHM SA …””CONFORMEMENT”” A LA LOI PRIVILEGE 08/005 DU 8 FEVRIER 2008 ….

    ALORS QUE L’ON SAIT EN PLUS,QUE C’EST LORSQUE LE PROJET DE LOI A ETE TRANSMIS AU MINISTRE DE LA JUSTICE POUR LES OBSERVATIONS D’USAGE, QU UN CONSEILLER TECHNIQUE DU MINISTRE A FAIT DES OBSERVATIONS SUR LES VIOLATIONS DE CETTE LOI EN MATIERE DU DROIT DES AFFAIRES ET DE LA CONSTITUTION DE NOTRE PAYS. ….
    ET QUE SES NOTES ET OBSERVATIONS SERONT PUREMENT ET SIMPLEMENT ECARTEES !

    ET QU EN PLUS DU FAIT QUE LA LOI ARRIVAIT UN MOIS APRES LE DEPOT PAR DES EXPERTS DU FRUIT DE LEUR TRAVAIL DE UN MOIS ET DEMI …DEPOSE A LA COUR D APPEL LE 8 JANVIER 2008 …QUI AVAIENT DIT QUE BHM SA DEVAIT A LA S.I.C.G MALI 1, 707 MILLIARDS …

    ET QUE CE CHIFFRE SERA CONFIRME LE 14 MARS 2019 PAR LA CCJA DANS SON ARRET 68 …
    10 ANS APRES !

    QUE LE MEME JUGE ISSOUFI TOURE AVAIT CONDAMNE LA MEME BHM SA TROIS ANS AVANT POUR SA CARENCE A FOURNIR DES PREUVES ( AVEC L ARRET 91 DU 21 AVRIL 2006 )…( LA BANQUE N AVAIT PU FOURNIR LES JUSTIFICATIFS DE VENTE DE 14 , 91 MILLIARDS DES HALLES DE BAMAKO )…
    CONDAMNATION A PAYER 500 000 F CFA /JOUR DE RETARD …JAMAIS PAYEE …

    QUE LE 5 DECEMBRE 2006 LE JUGE DRAMANE COULIBALY DISAIT LUI DANS SON RAPPORT AVOIR ETABLI UN CERTIFICAT DE CARENCE POUR BHM SA …LE 13 JUILLET 2006 …..
    ……
    ALORS …COMMENT LA BHM SA A T ELLE PU CONVAINCRE LA COUR D APPEL QU ELLE DISAIT VRAI EN DISANT QUE S.I.C.G MALI DEVAIT 8, 666 MILLIARDS A LA BANQUE ?
    ….D AUTANT PLUS QUE TROIS MOIS APRES …LA MEME COUR D APPEL DIRA OUI A LA SAISIE DES HALLES DE BAMAKO ….😂😂😂😂 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    …..ALORS QU ELLE AVAIT JUGE LE 21 AVRIL 2006 QU IL MANQUAIT DES JUSTIFICATIFS POUR LA VENTE TOTALE DES HALLES DE 14, 910 MILLIARDS …ET QU ELLE NE S ETAIT PAS TROMPEE …CAR BHM SA RACHETERA LES HALLES …QU ELLE DISAIT POURTANT AVOIR TOUTES VENDUES …4 MILLIARDS DE FRANCS !
    😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    …ALORS MAINTENANT …LE PRESIDENT ISSOUFI TOURE …EST DANS LA PANADE …
    DANS UNE TRES GROSSE PANADE …
    COMME MAITRE BASSALIFOU SYLLA …QUI LUI AVAIT POURTANT RECU LE 22 AOUT 2007 PAR HUISSIER LE CERTIFICAT DE PROPRIETE DES HALLES DE BAMAKO ….APPARTENANT A S.I.C.G SA ..A ABIDJAN …ET NON A S.I.C.G MALI …( ! ! ! ! )….QU IL A FAIT SAISIR …

    COMME MAITRE NAMAKORO …HUISSIER QUI A EFFECTUE LA SAISIE …ET QUI DEVRA EXPLIQUER COMMENT IL S EST ASSIS SUR L ARTICLE 32 DE L OHADA …

    COMME AGUIBOU BOUARE ….QUI A SIGNE LES FAUX ETATS DE CREANCES …
    COMME ….ET COMME …😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

    ………ET YACOUBA DIALLO DE L ACI ….ET LE VERIFICATEUR SIDI SOSSO DIARRA …QUI DE LEUR COTE ONT PROFITE DE L AUBAINE …EN REPRENANT LES TERRAINS MIS EN VALEUR PAR S.I.C.G MALI ….ET EN LES REVENDANT …ALORS QU IL DEVAIENT LES RENDRE …SUIVANT LA DECISION PRISE PAR LE TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE COMMUNE III LE 23 AVRIL 2009 …..
    ….
    ET …LE YACOUBA A ETE REMERCIE …POUR CA OU POUR AUTRE CHOSE …PAR SON PATRON ..ATT QUI LE NOMMERA MINISTRE ! 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    …..
    ET …CES GENS ONT MIGRE …..😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂
    CURIEUSEMENT !

  2. pour qui ils se prennent ces fous ????? walla le mali c’est pas un jeu de carte sale merde

    SOUTIEN AU GOUVERNMENT ELU ET DEMOCRATIQUE DU MALI !!

    IBK IBK

    BOUA BOUA

  3. ET ….👍👍😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂👍👍
    IL FAUDRA BIEN RELIRE L ARTICLE DE KOACI ABIDJAN …

    https://www.koaci.com/article/2019/12/11/cote-divoire/economie/cote-divoire-la-cour-commune-de-justice-darbitrage-de-lohada-retablit-dans-ses-droits-une-entreprise-ivoirienne-spoliee-au-mali-depuis-15-ans_137549.html

    IL DATE UN PEU …MAIS IL EST TOUJOURS VALABLE …EN PLUS … IL MET UN TERME A 20 ANS DE VOLS ET MANIGANCES ORCHESTREES DU TEMPS D ATT …CONTRE NOUS !

  4. Oui Si Gouvernement d’Union Nationale doit y avoir, Ce ne devrait pas être, remplacer un Gouvernement d’Union Nationale par un Gouvernement d’Union Nationale.
    Cela ne servirait à rien.
    Si le Président IBK devait démissionner. Ce ne devrait pas s’agir de juste remplacer un HOMME par un HOMME ou par une FEMME.
    Ce ne devrait pas être juste, remplacer un Président par un Président.

    Il faudrait un Président qui puisse tenir ” ses Engagements.
    MAIS QUI VOYEZ-VOUS PARMI CES SANGSUES COLLÉES À DICKO ?
    Mais qui allons-nous mettre sur le fauteuil ? Dicko ? Allahou Akbar.
    Si IBK sort, nous assisterons à la grande confusion dans laquelle tous ces anciens ministres et anciens PM viendront chercher leur part. Avec embargo total et risque d’arrivée de Kouffa et Iyad à BKO.
    Si IBK reste, formons un bon gouvernement de technocrates SANS CES ANCIENS MINISTRES ET PM,avec une feuille de route claire et obligation de résultat pour les 2ans et demi qui restent. Pas d’assemblée ,pas de cour constitutionnelle. Pas d’embargo. C’est la solution de sagesse.

  5. Très bien Mr Dicko. J’espère qu’il n’y a pas un Tieblen parmi vos partenaires. Allez-y jusqu’au bout comme on vous connaît. IBK, non pardon KK doit démissionner. Quelle régression de notre pays qui est malmené entre les griffes d’un enfant capricieux.

  6. Si Gouvernement d’Union Nationale doit y avoir. Ce ne devrait pas être, de juste remplacer un Gouvernement d’Union Nationale par un Gouvernement d’Union Nationale.
    Cela ne servirait à rien.
    Si le Président IBK devait démissionner. Ce ne devrait pas s’agir de juste remplacer un HOMME par un HOMME ou par une FEMME.
    Ce ne devrait pas être de juste, remplacer un Président par un Président.

    Il faudrait un Président qui puisse tenir ” ses Engagements “.

    Il faudrait que la FRANCE, la COMMUNAUTE INTERNATIONALE, les Rebelles séparatistes du Nord-Mali et la Politique politicienne des futurs Opposants, le laissent travailler.

    Qu’on lui permette de tenir ” ses Engagement “.

    Qu’il puisse se préoccuper des seuls intérêts de l’ensemble du PEUPLE Malien.

    Le PEUPLE Malien uni dans sa diversité, sans Communautarisme, sans Ethnocentrisme aucun et sans continuation de l’Esclavage ” moderne ” qu’est l’esclavage par ascendance, sans racisme, sans ostracisme.

    Le Président IBK a été empêché de tenir ” ses engagements “, de réaliser ses bonnes intentions qu’il avait pour le Mali à son arrivée au Pouvoir.

    Il été empêché…, en focalisant son attention sur le seul Nord-Mali doublé d’une crise au Centre du pays.
    La CMMUNAUTE INTERNATIONALE s’est ingéniée à distraire ( tragiquement ) le Président Malien et son Gouvernement sur les seules questions du Nord-Mali et du Centre du Mali, tout en détournant son attention sur les problèmes, sur les questions de développement socio-économique et la misère dans le reste du pays.
    Il a oublié que développer son pays, ça commence par avoir des projets d’infrastructures de développement et de leur réalisation… !

    Il faut que les Réalisations soient matérialisées et visibles par le PEUPLE. Ainsi il pourrait dire le Président a réalisé telle ou telles choses.

    S’il y a un nouveau Président, il ne doit pas venir déjà enchainé par la COMMUNAUTE INTERNATIONALE. IL doit pouvoir régler la question du Nord-Mali et du Centre du pays tout s’occupant du reste du pays.
    DEPUIS 2012, les Présidents Maliens et leurs Gouvernements sont comme pris en otage par la seule crise du Nord-Mali et de la crise dans le Centre du pays…, ça doit cesser… !
    Nous devons pouvoir avancer… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  7. M5 RFP, une lutte abreuvée à la légitimité mais aussi à l’amateurisme

    La gestion de l’abondance n’est pas chose aisée, la contestation politique qui grandit à bamako en a su à ses dépens.

    Difficile de chercher loin les griefs contre le régime le plus nul mais aussi le plus gaspilleur de l’argent public en Afrique qu’est celui d’Ibkorona et de Manassavid-20

    A force de ne rien faire pendant 7 ans à part détourner les fonds publics, il n’y a rien qui marche au Mali sauf le vol de quelques brigands de grands chemins qui avalent comme des baleines les recettes publiques par centaines voire des milliers de milliards alors que les populations croupissent dans l’insécurité la plus totale et la grande pauvreté et sans perspective aucune de s’en échapper.

    Donc logiquement les maliens se retrouvent par millions à rejoindre le mouvement qui cherche à mettre fin à cette triple usurpations de pouvoirs (exécutif, judiciaire et législatif réunis) c’est à dire la fameuse trilogie de Montesquieu!

    Le philosophe de la lumière a beau échafaudé une structure démocratique équilibrée il y’a maintenant plus de 3 siècles, les usurpateurs maliens du régime ibkorona ont réussi à le travestir pour préparer le terrain politique à Karim Wade Keita et à Moussa Toukanni (la tourterelle).

    C’est là où ça fait mal et très mal même, car cela veut dire que la souffrance du peuple malien n’est pas seulement celle des 7 dernières années mais qu’elle continuera au moins 20 ans encore.

    Et le M5-RFP en s’érigeant contre cette supercherie gagne haut les mains sa légitimité sur toute l’étendue du territoire malien.

    Alors les a.bru.tis du droit qui croient qu’être juriste c’est lire les articles des codes sans savoir qu’il n’y a pas de lois sans ESPRIT de la loi, et que si ceux-là mêmes qui sont garants du temple ⛪️ violent le temple ⛪️ démocratique alors l’esprit de la loi tombe comme une feuille 🍂 morte sous l’arbre et il faudrait attendre une autre saison pour admirer un nouveau feuillage.

    C’est pour cela que l’argument de la defense des institutions ne marche pas contre la contestation en cours à bamako, encore moins les velléités islamistes de l’imam Dicko.

    Mais les hommes et les femmes politiques de ce mouvement ayant peu ou prou tous ou presque brouté à tous les râteliers de la décadence depuis mars 1991, alors il les est difficile de se refaire sans une fusée 🚀 islamique qui emprunte le formidable capital spirituel du peuple malien pour ratisser large et former des foules haut débit des grands jours entre Dravela et Bamako coura.

    A ce niveau, le problème réside dans la cohabitation entre le savoir faire des politiques dans la conquête étriquée du pouvoir et le capital confiance dont jouissent les religieux qui les permet de rassembler là où les politiques échouent lamentablement à cause de leurs bilans du passé ou des bilans de leurs semblables.

    Cette cohabitation n’est pas toujours simple et la mayonnaise ne prend pas à tous les coups.

    La radicalité des uns et la modération des autres jouent une double musique 🎧 avec beaucoup de fausses notes musique 🎶 🎵.

    « Si on sort cette fois-ci, on ne rentrera pas sans avoir la démission du président »
    « Même si on vous demandait de rentrer, ne rentrez pas » pouvait-on entendre à la veille du rassemblement du 19 juin avec un fort accent de novices endurcis et quelque peu agités comme Issa Kaou Djim et le professeur Clément Dembelé.

    Mais à la surprise générale l’imam Dicko ordonna le jour J à tous de rentrer chez eux après que l’accès à Koulouba ait été refusé à ses envoyés spéciaux chargés d’aller récupérer la lettre de démission signée d’IBK.

    Par cet simple appel, il prend non seulement à contrepied toute la communication politique faite par M5-RFP deux semaines plus tôt et du million de manifestants présents devant lui mais aussi il réduit substantiellement la parole future du mouvement en réduisant les horizons et les visibilités pour ses partenaires politiques et ses sympathisants.

    Il sent comme un léger mais persistant parfum de malaise sur le mouvement M5 qui tire sa source dans l’absence totale de stratégie claire de lutte pour faire partir IBKorona de Koulouba et Manassavid-20 de l’ACI 2000.

    Peut être qu’il est temps de monter à M6, on ne sait jamais avec 6 moteurs qui tournent en plein régime la machine de contestation pourrait déboulonner le régime vissé à Koulouba dans le seul but de s’engraisser sur la misère des maliens tout en se cachant derrière des discours fleuves gréco-romains et des slogans creux arabisants et abrutissants.

    Salute

    Fggcbbjjhjkk

    Hgfcxddxxxd

    Nbjhbnb

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here