Meeting au Palais de la culture : le M5–RFP reprend du service “sans son public”

13

Après des mois de dénonciation sur les médias, le Mouvement du 5-juin, du moins ce qu’il en reste, a organisé, ce dimanche 21 février, un meeting populaire contre les pratiques « inacceptables » des autorités de la transition.

Un spectacle peu ordinaire pour un meeting politique. Une colonne de pickups teintés du bleu foncé de la Gendarmerie nationale, de noir de la Police, ou encore du gris de la Garde nationale rangée tout le long du mur d’enceinte du mythique Palais de la culture Hamadou Ampâté Ba. Une fois dans la cour, on est plus frappé par le dispositif sécuritaire qui est aussi déployé. « Pourquoi il y a tant de forces de l’ordre ?», s’interroge un visiteur garant sa moto sur le parking.

« Fini les exercices, on ne retient plus ses coups ». C’est le principal message passé par les leaders du M5-RFP à l’origine du meeting au Palais de la culture. Plus qu’une tribune de dénonciation, il s’agissait d’une opportunité de démonstration de force de la part du mouvement, victime de dissensions internes. La présence accrue des forces de l’ordre s’explique, selon Choguel Kokala Maïga, par une tentative d’empêcher la tenue du meeting. « Jusqu’à 10h, nos militants ont été empêchés d’accéder à la salle », a-t-il indiqué, justifiant les sièges vides dans la salle.

Une présence remarquée des forces de l’ordre

Me Mohamed Ali Bathily, Me Demba Traoré, Konimba Sidibé, l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, Ibrahim Ikassa Maïga … Pendant près de deux heures de temps, les leaders restants du Mouvement du 5-juin, vont se succéder au pupitre pour dénoncer la transition des « Colonels de Kati » qualifiée par l’activiste Abdoul Niang de la « pire transition » de l’histoire du Mali. Malgré la durée du meeting, personne n’a voulu céder son temps de parole, chacun voulant profiter de la présence massive de caméras diffusant en direct.

Une vue de l’auditorium

Imam Diarra… « le Talibé pleure ! »

Chargé de traduire en bambara la déclaration du jour, l’éloquent Imam Oumar Diarra ne mâche pas ses mots. « Ça suffit ! », dit-il. Parlant des militaires, le jeune imam déclare : « s’ils ne font bien le travail demandé, on les fera retourner sur le terrain ». Religieusement écouté par le public, après quelques secondes de silence, il affirme : « le Talibé, que je suis, pleure ». « Je pleure les trahisons qu’il y a eu », ajoute-t-il. Et de conclure, avec regret : « Si le M5 qui a rencontré la CEDEAO avait continué au lendemain de la chute du régime IBK, le Mali serait aujourd’hui plus fort ».

Mamadou TOGOLA / maliweb.net

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. Le M5 est tombé le jour où IBK a rendu sa démission car leur combat était, en réalité, dirigé contre la personne d’IBK.
    Le M5 n’avait par prévu l’après-IBK voilà pourquoi ils sont dans la tourmente.

    Le M5 a été simplement pris de court par les colonels.

  2. Madou, tu as mal vu car le Mali n’a pas une crise politique mais une crise de delinquence financiere et de mal gouvernance totale, alors que ceux qui ont mis le Mali dans le gouffre s’effacent et laissent la place aux patriotes qui aiment le Mali!

  3. Les militaires n’ont que le pouvoir des armes à proposer aux maliens , tout pouvoir qui se ferme à l’intelligence de l’ouverture est condamné à l’échec. Dans une crise politique , il convient de proposer des solutions politiques , se dispenser de la qualité de ressource humaine politique de M5 est une grave erreur . Le coup d’état n’a pas livré tous ses secrets , sinon on ne se lance pas dans une aventure de rupture constitutionnelle après trois coups consécutifs sans aucune vision et d’orientation politique , avec la tournure des déceptions , j’ai la conviction que ces jeunes militaires ont été dévié de leur motivation première , le parachèvement de la lutte du M5. Le mystère Dicko est toujours à creuser.

  4. Biggest challenge is Transitional Government need to intermingled with transparency changes long overdue if we are to timely become developed nation we need be to survive plus live well as people. Malians have adjusted to having development actions being wrongly carried out plus not in their best interest to extent they prefer governance by incorrect actions. A passage to genocide. However our wary Transitional Government know there need be major changes plus when so much change is needed it is best to carry it out quickly in orderly steps plus stages process. Of course young people will adapt to changes quicker plus like them due to changes promote better future for them. As for non young adults transparency is important along with timely information given on how plus when to navigate challenges to modern plus progressive living transition. We unable to afford to keep conditions as they were. Government may ease cost of living burden by offering some essential goods at reduced price that it purchase in large quantity at Price that still make it reduced price profitable.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  5. Bamake
    Il y a une confusion entre l’EXERCICE POLITIQUE POUR ACCEDER AU POUVOIR et la lutte pour PERMETTRE CET EXERCICE.
    L’exercice politique pour acceder au pouvoir exige un grand parti politique representé sur toute l’étendue du territoire.
    La lutte pour permettre cet exercice exige une mobilisation populaire pour obliger les gouvernants à favoriser la SOUVERAINÉTÉ DU PEUPLE.
    LE COUP D’ETAT DU 22 MARS 2012 A COUPÉ L’ETAT DE LA POPULATION.
    Créer un grand parti politique est il la solution,si les resultats des élections ne sont pas respectés?
    SOUMAILA CISSÉ s’est inscrit dans le cadre d’un grand parti politique en fusionnant beaucoup de petits partis politiques,le contexte crée par le COUP D’ETAT du 22 MARS 2012 l’a empeché d’acceder naturellement au pouvoir.
    On a vu SOUMAILA CISSÉ obligé á prendre la rue pour defendre le respect du choix peuple.
    EMPECHER ATT D’EXERCER JUSQU’À LA FIN DE SON MANDAT EST ENTRAIN DE FAIRE GLISSER LE MALI Á SA DISLOCATION.
    Il faut agir pour sauver L’UNITÉ DU MALI,LA SOUVERAINÉTÉ DE SON PEUPLE avant de penser EXERCER LE POUVOIR car créer un grand parti politique, c’est s’engager á exercer le pouvoir.
    Si les HOMMES POLITIQUES cités manifestent pour exercer le pouvoir, ils seraient actuellement les laquais des jeunes colonels pour stabiliser leur pouvoir.
    ILS MANIFESTENT POUR UN MALI KOURA QUI PERMET AU PEUPLE MALIEN D’ELIRE CONVENABLEMENT SES REPRESENTANTS DANS LES INSTITUTIONS DE L’ETAT.
    Que les autorités de la transition s’engagent à respecter la SOUVERAINÉTÉ DU PEUPLE par des reformes PROPOSÉES par les ACTEURS POLITIQUES,la transition va se derouler normalement comme celle qu’a dirigée ATT en 1991.
    Le premier president de L’ÈRE DÉMOCRATIQUE,ALPHA OUMAR KONARE, a decidé de respecter la LOI FONDAMENTALE en refusant de faire un troisième mandat afin que la SOUVERAINÉTÉ DU PEUPLE MALIEN continue á s’exercer comme il en a bénéficié en 1992 et 1997.
    ATT L’A SUCCEDÉ APRÈS UNE ÉLECTION TRÈS DISPUTÉE L’OBLIGEANT À COURTISER SES PIRES ENNEMIS RASSEMBLÈS AUTOUR D’IBK POUR POUVOIR BATTRE LE CANDIDAT DU PLUS GRAND PARTI DU MOMENT.
    Cette haine s’est confirmée à sa chute en 2012 quand ces mêmes personnes, dont certains animent le M5-RFP, ont préferé S’ALIGNER du coté des puschistes que de soutenir celui qu’ils ont accompagné pendant deux quinquennats.
    Aujourd’hui, le constat est fait qu’ATT devrait être le candidat naturel du MOUVEMENT DÉMOCRATIQUE en 2002 au constat que son èchec est consideré comme celui de ceux qu’il a aidés á venir á bout de la dictature militaire.
    Que les partisans du dictateur l’aident à gagner les élections a permis aux MOUSSAISTES de revenir dans la gestion de l’Etat.
    Ces mêmes personnes affirment que c’est ALPHA OUMAR KONARE qui a placé ATT.
    La haine de MOUSSA TRAORÉ, de ses thuriferaires combinés à cette haine feroce d’IBK contre son bienfaiteur ont empeché les maliens de se souder derrière leur president en 2012 contre les envahisseurs manipulés par la France.
    Un journal de la place en france vient de reveler que SARKOSY voulait intervenir au MALI depuis 2009.
    On voulait profiter des prises d’otage pour affirmer que l’Etat malien est incapable de sécuriser son Nord.
    C’est pour dire que la France a toujours cherché une occasion propice pour revenir au nord du MALI.
    Par la haine insatiable de certains HOMMES POLITIQUES,on a perdu et la SOUVERAINÉTÉ du MALI et la SOUVERAINÉTÉ du peuple malien.
    La lutte du M5-RFP aide le peuple malien à encore acceder á L’INDEPENDANCE en exigeant le respect de la volonté du peuple contre la volonté des ennemis du MALI de controler son Etat.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  6. Les maliennes et les maliens sont fatigue’s des interminables manifestations et mobilisations des politiciens! Les militaires se trompent lourdement s’ils pensent qu’ils sont populaires! Si jamais ils ne changent pas d’attitude rapidement, ils seront depose’s par d’autres militaires! FAISONS TOUT POUR EVITER UN AUTRE COUP D’ETAT CAR AVOIR DEUX COUPS D’ETAT EN UN AN PEUT SIGNIFIER L’ECLATEMENT DU MALI!
    La transition doit changer son agenda et se limiter a’ l’organisation des elections libres et transparentes. LE CNT DOIT ETRE DISSOUT POUR DES RAISONS EVIDENTES!
    DANS LE MALI D’AUJOURD’HUI SEULS BOUYA ET HAIDARA PEUVENT MOBILISER DES CENTAINES DE MILLIERS DE PERSONNES. LA CAPACITE’ DE MOBILISATION DE L’IMAM DICKO EST TRES LIMITE’E!
    JE CONSEILLE VIVEMENT A’ MES FRERES ET MES SOEURS DE LA COMMUNAUTE’ HAMALLISTE DE RESTER LOIN DE CETTE AFFAIRE.
    LES MILITAIRES FELONS DE KATI PEUVENT DONNER QUELQUES MILLIARDSDE FCFA A’ L’AVENTURIER KAOU DJIM POUR REMPLIR QUELQUES BUS SOTRAMA A’ PARTIR DES QUARTIERS PERIPHERIQUES DE BAMAKO MAIS CELA NE SIGNIFIE POINT QU’ILS ONT DES MASSES DERRIERE EUX! JE CONSEILLE AUX JEUNES FELONS DE KATI DE FINIR RAPIDEMENT CETTE TRANSITION ET ALLER MANGER TRANQUILLEMENT L’ARGENT QU’ILS ONT. AUTREMENT SERAIT SUICIDAIRE POUR EUX ET DESTRUCTIF POUR LE MALI!!!!

  7. tous ces noms cités ne peuvent pas dresser de foules comme on le voyait avec dicko et autres ces des gens qui ont eu aux différentes élections 0.1 o.5 2 et 3pourcent

  8. Oui, aujourd’hui sans son public d’antan, mais ne perdons pas de vue qu’il y a de plus en plus de frustrés dans ce pays, avec cette progression rapide des frustrés, le M5-FRP fera le plein d’un moment à l’autre, cela est sans aucune équivoque. Car chaque geste des militaires montre à suffisance qu’ils ont des agendas cachés et ils créent des frustrés et des mécontents. Nous sommes certains qu’à la fin des huit mois, nous serons face à une situation de tohu-bohu qui poussera le pays vers une transition bâclée et la quatrième République naitra dans cette situation désastreuse avec un Président mort-né, car étant donné que le M5-RFP sait comment faire tomber un régime, ce dernier sera tombé très rapidement, il n’aura pas la chance d’avoir la durée d’IBK au pouvoir et nous serons dans une nouvelle crise pour la mise en route d’une cinquième République. Tant que les vrais tombeurs du régime ne serons pas pris en compte dans la transition, il n’y aurait pas de calme dans ce pays, chose totalement ignorée par les militaires d’aujourd’hui, quel gâchis? . Nous souhaitons qu’entre temps d’autres frustrés armés ne viennnet pas des camps militaires pour pousser le pays dans une guerre civile généralisée, prions que cela ne soit pas une réalité. Nous sommes dans un pays d’injustices, d’impunités et de frustrations sans limite, avec ça comment bâtir une refondation? Impossible.

  9. Bamake, tu as oublie que c’est Alpha Omar Konare qui a detruit l’armee Malienne et qui a ete le pere des fonctionnaires milliardaires au Mali. Ensuite comme le disait Kaou il a organise le premier coup d’etat politique en nommant ATT pour le remplacer, voci la verite sur AOK! Je suis d’accord que l’injustice et la mal gouvernance ont cree un Mali ou la raison du plus fort est toujours la meilleure et que ceux qui ont le pouvoir volent du tresor public et tuent sans problemes, donc le vivre ensemble a disparu completement car les Maliens ne s’entre-aiment pas, vivent que la segregation et de la discrimination sociale ou les droits fondamentaux de l’Homme ne sont pas respectes. Demnade a Choguel s’il n’ a pas de Bella chez lui?

  10. Choguel Kokala MAÏGA du MPR, Me Mohamed Ali BATHILY, Me Demba TRAORÉ de l’URD, Konimba SIDIBÉ, l’ancien Premier Ministre Modibo SIDIBÉ de FAR ANKA WILI, Ibrahim Ikassa MAÏGA…, l’Imam Oumar DIARRA, Cheick Oumar SISSOKO de EKM…
    Et si tous ces grands Intellectuels et Leaders de Partis Politiques, alliés de circonstance, créaient plutôt un grand Parti Politique après avoir dissout leurs partis politiques respectifs… ?
    ( euh…, un grand Parti Politique…, c’est si le PEUPLE le veut et veut bien les suivre, c’est lui qui en ferait ou non un grand Parti par son adhésion … ) .
    En se dotant d’un grand Parti Politique et d’un Chef ( officiel ) de ce Parti, ils seraient peut-être plus crédibles encore.
    Là…, ils ont l’air d’une Association de mécontents venant de différents partis politiques qui revendiqueraient on ne sait quoi.
    Ils refusent de comprendre que ceux qui allaient manifester avec eux sur LA PLACE de l’INDÉPENDANCE, pour réclamer le départ d’IBK…, n’ont plus envie de descendre en permanence dans les Rues pour manifester…
    Que ces derniers ont décidé de faire confiance aux Militaires et de donner une chance à la TRANSITION pour régler pleins de problèmes que des Régimes élus n’arrivaient plus à résoudre.
    C’est vrai, il y a eu des progrès avec Alpha… Mais depuis l’Indépendance du pays, tant d’Inégalités et d’Injustices sociales se sont accumulées que d’autres Régimes n’ont pas réussi à enrayer. Comme si cela ne suffisait pas, le pays a basculé dans un conflit armé qui dure depuis des années ( pour des POPULATIONS aussi pauvres… ! ). Il faut faire quelque chose. On peut pas passer son temps à protester. On peut aussi proposer et faire confiance en nos COMPATRIOTES CIVILS ou MILITAIRES qui prennent des initiatives prometteuses.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  11. Nous le disons et repetons que les Maliens doivent s’entre-aimer, ‘s’entre-soutenir, devenir egaux devant la justice, la loi et avoir les memes droits humains fondamentaux afin de vivre ensemble, sinon ce sera la catasthrophe car les Maliens vont perdre leur Mali comme ils ont perdu l’empire du Ghana, l’empire du Mande, l’empire Songhoi, l’empire du Fouta Toro, l’empire du Wassulu, les royaume de Segou, le Macina, le Kenedugu, etc.

  12. Les chaises vides ont aussi pour explication le respect des gestes barrieres, il ne faut pas l’oublier. Il est aussi dit que plusieurs personnes attendaient dehors faisant suite au controle des foules en ces temps de pandemie.

  13. Choguel nest pas surpris de la presence massive des forces. Il serait injustifiable si les membres du M5 debordaient et depassent le control de la securite. Democratiquement parlant le m5 est dans leur plain droid de tenir leur meeting. Et c’est le devoir du service de securite de s’assurer que les bien publics et les institutions sont protégés.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here