Nouhoum Sarr : Etoile montante de la politique malienne

18

L’échiquier politique ne chôme pas, surtout ces derniers temps à cause de la crise multidimensionnelle qui secoue le pays et qui a fortement davantage diviser les maliens. Les acteurs politiques, chacun à sa manière, défend ses idées. Parmi eux, un jeune leader émerge du lot à cause de la constance dans ses analyses, son courage et surtout son éloquence. Il s’agit de Nouhoum Sarr, président du FAD (Front Africain pour le Développement).

La valeur n’attend pas le nombre des années, a-t-on coutume de dire. Cette citation sied bien à celui qui a retenu notre attention de par ses prises de positions, ses clairvoyantes analyses lors des regroupements et sur les plateaux de télévisions. Qui est donc Nouhoum Sarr, cette étoile montante de la politique malienne ? Marié et père de 3 enfants, cet originaire de Kayes est un jeune loup aux dents longues de la scène politique malienne. A 34 ans, ce juriste de formation travaille dans le cabinet d’Avocat Global Partenaire. Il exerce cette profession libérale concomitamment avec la politique. En effet, le jeune Sarr est président et membre fondateur du FAD (Front Africain pour le Développement). Un parti politique qui a la particularité d’être créé à la Faculté de Droit par les étudiants qui aspirent à un Mali nouveau. Bien avant la création du parti, Nouhoum Sarr avec certains camarades de la FAC avaient créer un cadre de réflexion sur l’immigration clandestine. Après le coup d’état de 2012, il participa aux négociations de Ouagadougou dont il fut le plus jeune participant à ces assises. Malgré son jeune âge, Nouhoum Sarr commença a boxer dans la même catégorie que les ‘’grands’’. Ce qui est loin d’être une surprise puis qu’il prenait régulièrement conseil auprès des doyens et célèbres hommes politiques (Seydou Badian Kouyaté et Amadou Djicoroni. Sur leurs conseils, le parti FAD qui a soif de changement et de bonne gouvernance, soutient en 2013 la candidature du Dr Soumana Sacko à l’élection présidentielle. Le jeune Sarr occupera le poste de directeur adjoint de campagne du candidat Sacko. Après les élections, le jeune président du FAD ne va pas chômer sur le plan politique. Avec d’autres partis et mouvements, il s’opposa avec vigueur à l’accord de paix issu du processus d’Alger que le gouvernement a signé avec les mouvements armés. A la faveur de l’élection présidentielle de 2018, et la non candidature de Soumana Sacko, le FAD a soutenu la candidature de Soumaila Cissé. Nouhoum Sarr jouera dans la direction de campagne de Soumaila Cissé les sensibles postes de Conseiller Spécial et Porte-parole du candidat. Après cette élection fortement contestée par l’opposition, Nouhoum Sarr et son parti créent avec d’autres partis politiques le FSD (Front pour la Sauvegarde de la Démocratie). La situation intenable de la gestion du pays pousse le jeune président de parti à s’opposer au régime. Dans le cadre des activités du mouvement M5- RFP auquel le FSD est membre, nombreux ont été les compatriotes de l’intérieur et de l’extérieur qui ont été émerveillé par les interventions du jeune Nouhoum Sarr aussi bien sur les plateaux de télé, dans les studios de radios que dans les journaux et même sur le net. Avec éloquence et sans complexe, il fait ressortir les tares du président IBK et de son régime. Au point que certains compatriotes ont commencé a le surnommer ‘’ Futur OBAMA’’ de la politique malienne. Avec une confiance inébranlable au Mali des grands empires, le jeune Nouhoum Sarr clame haut et fort que le Mali va se relever. Pour cela, il dira comme appel à la jeunesse malienne qu’aucun pays ne se libère par des forces extérieures. C’est pourquoi, il l’exhorte a rejoindre le M5-RFP pour qu’ils écrivent ensemble la plus belle page de l’histoire de notre cher pays.

On peut bien dire que le président du Front Africain pour le Développement est l’étoile montante de la politique malienne.

 

Oumar Baba TRAORE

Commentaires via Facebook :

18 COMMENTAIRES

  1. Nous avons des hommes forts et intelligent au mali . Moi j aimerais qu ont donne la direction de se pays a une femme . Oui je dis bien une femme ..et sachez que personne n ai parfait sur terre . Que Dieu nous guides. Vive le Mali.

  2. D’où sortent toutes ces Souris là qui nous empêches de reagir en toute logique aux titres qu’on nous propose ici!!!!! IBK… iBK blablabla, leur reveil sera difficile dai !

  3. Le Mali sans IBK sera un Mali qui n’auras aucune aide de l’etranger , toutes nos aides et partenariat ont été fait pck ibk est apprécié à l’international et a résussi a tisser des liens d’amitier avec les autres chef d’etats a

    • Mariam: Dala garibu, si tu comptes sur l’etranger pour vivre sous Boua le ventru IBK le grand garibu le mendiant international alors tu vas laver les pieds de ceux qui lui donnent cette aide. En effet le Mali est devenu sous Boua le ventru IBK un pays clochard et mendiant. Le Mali a assez de ressources pour ne pas aller quemender mais avec des dirigents mendicants comme Boua nous allons toujours regarder vers l’autre. Mais n’oublies pas le proverbe Mossi qui dit: la main qui donne est toujours superieure a la main qui recoit. Il faut que Boua le ventru IBK le Franco-Malien parte afin que nous puissions nous emanciper de l’aide de la mendicite car nous sommes un people fier mais dirige par un President mendiant!!!

  4. On présente tous ces nouveaux politiciens qui veulent prendre la place de IBK mais au final il n’ont pas un quart de l’expérience de IBK et ne peuvent pas apporter 1 dixieme de ce qu’il a fait pour le pays .VIVE IBK vive le MALI

  5. Les gens vous vous rendrez compte après que IBK fait un excellent travail pour le pays , que personne n’est qualifi comme lui pour gouverner le Mali

    • Bilan de Boua le ventru IBK est zero, aucune realisation en 7 ans, aucun succes que des echecs sur le plan de la securite, la defense, l’education, la lute contre la corruption et le developpement economique en general.

  6. C’est une insulte de le qualifier “futur Obama ”
    Nouh sarr est plus modeste, patriote et digne que Obama.
    Obama est celui-là qui a anéanti l’espoir de l’Afrique, en détruisant la Libye de Mouhamar Kadafi.
    Obama n’a jamais eu de respect envers ses frangins noirs qui se faisaient descendre par des policiers, comme des mouches.

    • C’est la connasse Hillary Clinton qui a detruit le Libye et tue Khadafi avec le gros idiot Sarkozy et le conard David Cameron!

  7. C’est plutôt un opportuniste fait de la politique malienne parce que les indignes ont compris le jeu de la politique malienne qui est de crier sur tous les toits pour avoir sa part de gâteaux et voilà tout ce que ce petit est entrain de faire et je suis sûr qu’il aura gain de cause.

    • Qu’est qui vous montre que ce politicard est capable? C’est parce qu’il est opposé au regime? Non cela ne signifie rien. Il faut lui confier un poste de responsabilité voir et c’est travers cela qu’il pourra être évalué mais pas comme ça. Nous avons vu beaucoup comme lui et qui ont fini par nous décevoir et je doute que son cas soit différent

      • Oui, beaucoup comme lui ont fini par nous décevoir. Gardons espoir aux autres comme lui jusqu’à ce qu’ils nous déçoivent à leur tour sinon nous donnerons raison à ces démagogues qui prêchent que si IBK quitte aujourd’hui il n’y a personne qui puisse diriger le pays. Accordons aux jeunes ambitieux le bénéfice du doute…

  8. Monsieur Sarr, au debut de la lecture j’etais un peu decourager j’allais laisser tomber.Nous avons plus de 200 partis.Et un parti de plus?
    Mais a la suite quand j’ai vu que vous soutenez Soumana Sacko cela me redonne espoir.
    Car quand Sacko etait aux affaires on voit bien que tu etait un mignon bebe ou garcon en 1988(ministre des finances sous GMT) ou 1991(1er ministre de la transition)
    Ca veut dire que vous avez une bonne vision.Je m’aligne sur tout ce qui est pour Dr Sacko.
    Mais pourquoi n’adheres-tu pas a son parti?
    Bonne courage.
    Le marigot est plein de crocodilles,des caimans.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here