Pr. Salikou Sanogo, 1er vice-président de l’URD : «Notre parti ira assurément aux prochaines échéances électorales pour gagner»

0

«Plusieurs défis attendent le prochain pouvoir élu, quelques interrogations imposent à l’Union pour la République et la démocratie (URD) des réponses claires afin de tracer au mieux les voies de son positionnement pour la conquête et l’exercice du pouvoir à la fin de la transition. Notre parti ira assurément aux prochaines échéances électorales pour gagner. Pourrions-nous le faire seul ? Sinon avec qui composer et sur quelle base ? Ce sont là des questions essentielles pour lesquelles il nous faut trouver des réponses ici et maintenant », c’est la déclaration faite par le 1er vice-président du parti URD, Pr. Salikou Sanogo, le samedi 24 avril 2021 à Bamako, lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de réflexion et d’échange organisé à l’intention des membres du BEN URD (Bureau exécutif national de l’Union pour la République et la démocratie).

La cérémonie d’ouverture dudit atelier était présidée par Pr. Salikou Sanogo, président par intérim du parti de feu Soumaïla Cissé, en présence des autres responsables du parti de la poignée de main. Ainsi, dans son discours, le 1er vice-président de l’URD, Pr. Salikou Sanogo, a mis l’accent sur la situation actuelle du Mali. Face à cette situation, dit-il, l’URD a décidé de la mise en place de quatre commissions de travail pour réfléchir et proposer à l’instance de décision du parti des pistes par rapport à la vie du parti, à son positionnement stratégique, à l’attitude à adopter par rapport aux réformes politiques et institutionnelles en cours et les actions à entreprendre pour mobiliser les ressources financières nécessaires à la prise en charge du fonctionnement du parti. « Nous sommes aujourd’hui réunis autour des rapports des quatre commissions pour les analyses et propositions et surtout pour en extraire ce qui sera le cadre de nos actions les jours et mois à venir », a-t-il dit. Avant de lever toute équivoque quant à la participation de l’URD aux prochaines joutes électorales. « Plusieurs défis attendent le prochain pouvoir élu, quelques interrogations imposent à l’URD des réponses claires afin de tracer au mieux les voies de son positionnement pour la conquête et l’exercice du pouvoir à la fin de la transition. Notre parti ira assurément aux prochaines échéances électorales pour gagner. Pourrions-nous le faire seul ? Sinon avec qui composer et sur quelle base ? Ce sont là des questions essentielles auxquelles il nous faut trouver des réponses ici et maintenant », a souligné Pr. Salikou Sanogo. Il a fait savoir que de profondes réformes seront esquissées et des questions importantes relatives à la paix, à la sécurité, au développement et à la gouvernance seront abordées au cours des débats. Dans le Plan d’Action Gouvernemental présenté au Conseil National de Transition, dit-il, le Gouvernement s’engage à réécrire la constitution de février 1992, à reformer le système électoral, à parachever le processus de réorganisation territoriale et à poursuivre le chantier de la régionalisation entre autres. Selon lui, la relecture de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation (APR) issu du processus d’Alger a également été retenue comme action importante à réaliser. « Il s’agit là pour l’essentiel, des questions sur lesquelles l’URD a murement réfléchi et a ébauché des réponses précises largement partagées avec les autorités de l’époque et la classe politique en général », a-t-il dit. Par ailleurs, Pr. Salikou Sanogo a déploré la publication du chronogramme des élections générales sans concertation préalable avec les acteurs politiques. « Il m’est revenu lors de la préparation de cet atelier, que les débats au sein des différentes commissions ont été quelquefois volcaniques, mais sans jamais aller au-delà de la confrontation des idées et de l’argumentaire soutenant telle ou telle position. C’est la même dynamique que nous attendons au cours de cet atelier », a conclu Pr. Salikou Sanogo.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here