Présidentielle au Mali: le «troisième homme» appelle à «tourner la page»

11

Au Mali, alors que Soumaïla Cissé, candidat malheureux du second tour, ne reconnaît toujours pas la réélection du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), l’homme d’affaires Aliou Diallo, arrivé en troisième position, s’est exprimé lundi 24 septembre. Pour lui et ses partisans, il faut désormais tourner la page de l’élection présidentielle.

Farouche opposant du président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), l’homme d’affaires Aliou Diallo, troisième homme de la présidentielle de cet été, reconnaît aujourd’hui les résultats de ce scrutin et demande même à tout le monde de tourner la page. « La réalité institutionnelle, la réalité légale, est que le président Ibrahim Boubacar Keïta a été investi », explique son porte-parole, Cheick Oumar Diallo.

Il s’agit aussi de relever les défis du moment, explique l’ADP-Maliba, le parti de l’homme qui a occupé la place du premier faiseur du roi. « Nous l’avons dit et le président Aliou Diallo l’a indiqué, explique le porte-parole du mouvement d’opposition. L’essentiel aujourd’hui est de refonder le Mali, de faire en sorte que la paix, la sécurité, le développement et le bien-être des populations soient obtenus, et cela doit passer par un dialogue. »

Cette prise de position aurait été négociée avec le pouvoir. « Nous n’avons jamais eu à négocier quoi que ce soit », réplique le porte-parole d’Aliou Diallo. « Le plus souvent, on a l’impression que les positions qui ne sont pas celles de certaines personnes paraissent comme des trahisons ou des compromissions », poursuit Cheick Oumar Diallo, qui ajoute que le parti ADP-Maliba sera présent aux prochaines élections législatives qui se dérouleront les 25 novembre et 16 décembre prochain.

Par RFI Publié le 25-09-2018

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. SOUMAILA ET SES AMIS, je ne sais pas dans quelle logique ils sont. MAIS je dis que c’est SOUMAILA QUI est bête. Aujourd’hui après l’anniversaire de l’indépendance , fête à laquelle nous avons vu la tribune avec les présidents présents, les PM et les ministres, le message réaliste du candidat Aliou DIALLO, le message du candidat Modibo SIDIBÉ, SOUMAILA est encore là à demander à IBK de laisser le pouvoir.

    C’est quelle stratégie ça? Pendant ce temps on s’achemine vers les législatives. LUI ne reconnaît pas IBK comme Président donc son gouvernement non plus, donc AG ERLAF non plus. Donc il ne saurait être candidat. A-t-il consulté la base URD ? SOUMAILA, RÉFLÉCHIS. CHERCHE UNE PORTE DE SORTIE SINON LES CONSÉQUENCES SERONT TERRIBLES. À BON ENTENDEUR SALUT

    • Qui lui a demande demander la permission quand on ouvrait la page? Voici un autre vaurien et un veritable faux Malien comme IBK qui peut vendre son ame au diable. La democratie Malienne a ete acquise au prix du sang des Maliens alors la lutte continue jusqu’au depart de Boua IBK pour la Hayes pour faire face a la CPI a la hayes et il sera accompagne du roi MAUDIT de segou,TOURE S, Djowalaki, Boubou tigua Cisse, KK et Bernard.

  2. homme de maturité tu as su comprendre comme les autres candidats responsables que la vérité des urnes est le seul critère d’accès à la présidence; on ne force pas une camisole qui n’est pas de sa taille, on ne force pas un destin, prends la main tendue de IBK, élu par la majorité des maliens pour faire avancer le Maliba, bonne chance chance à ADP pour les législatives

  3. Oh lala on ne peut pas tomber aussi bas que ça. Les prostituées de l’arène politique du Mali. Ce mec s’est simplement présenté pour maximiser son business. Et voilà comment il remercie ceux qui ont voté pour lui.

  4. C’est la grande comédie politique qui continue , cela prendra fin quand les maliens en n’ont marre de souffrir du chômage , pauvreté , de manque de soins etc , ” on ne force pas un âne à boire ” sinon on ne tolerera jamais un candidat de faire campagne avec les moyens d’un état étranger ( il y’a l’avion et les frais qui en sont liés ) on veut bien nous parler la démocratie et les règles . Les exs candidats CMD et Dialogue sont les déceptions incarné même de la politique.

  5. Qui lui a demande demander la permission quand on ouvrait la page? Voici un autre vaurien et un veritable faux Malien comme IBK qui peut vendre son ame au diable.

  6. Zonkeba a forcément promis une GROSSE enveloppe pour que cet escroc avide d’argent lance cet appel à “tourner la page”, si pratique pour le vieux tricheur !!!😎😎😎

    Zonkeba sait bien que SI LA CONTESTATION NE FAIBLIT PAS, IL NE POURRA PLUS TENIR BIEN LONGTEMPS!😎😎😎😎😎

    Continuons surtout à marcher et à protester sans se relacher, IL N’A PLUS D’ISSUE!

    • Nfpute bonjour et merci infiniment de tromper tes frères idiots marcheurs de week end. Oui continuez à marcher jusqu’à LAHARA.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here