Présidentielle de 2018 : Moussa Mara veut affronter IBK

120

Même si son projet politique immédiat est la conquête de la mairie du district de Bamako,  Moussa Mara, l’ancien Premier ministre (avril 2014-janvier 2015) d’Ibrahim Boubacar Kéita, n’écarte pas non plus l’éventualité d’affronter son ancien patron lors de la prochaine présidentielle dans deux ans.

 

Dans l’immédiat, l’ancien Premier ministre est attelé à la conquête de la mairie du district de Bamako. Il met en ce moment tous les atouts pour rafler la mise lors des prochaines municipales annoncées avant la fin de l’année après plusieurs reports notamment à cause de la situation sécuritaire.

Briguer la mairie du district de Bamako n’est pas la seule ambition qu’il nourrit actuellement. Moussa Mara n’écarte pas non plus l’éventualité d’affronter son ancien patron lors de la prochaine présidentielle dans 2 ans. Lui qui fut déjà candidat en 2013.

Serait-ce un tremplin vers le palais de Koulouba ? “Je suis prêt à me lancer dans la bataille présidentielle, même si IBK y participe”, a confié Mara, à nos confrères de Jeune Afrique. Appartient-il toujours à la majorité présidentielle ? Oui, mais de manière “critique”. En attendant, il sillonne le pays afin d’être “au plus près des Maliens, et des jeunes en particulier”. Début juin, il sortira d’ailleurs un livre consacré à la jeunesse africaine.

En attendant, une partie de son avenir politique se joue à l’Assemblée nationale avec une probable discussion par les députés ce mois de la conclusion de la commission d’enquête sur les événements de mai 2014 à l’occasion de sa visite controversée le 17 mai 2014 à Kidal. Ce jour-là des manifestations d’habitants pro-Azawad s’opposant à la venue du Premier ministre Moussa Mara dégénèrent en affrontement armé entre l’armée malienne et les rebelles du MNLA, du HCUA et du MAA.

Le 18 mai, le ministère de la Défense déclare que les pertes sont de 28 morts et 62 blessés du côté des “agresseurs” et de 8 morts et 25 blessés du côté de l’armée. Le 19, Moussa Mara estima alors  que les Français et les forces de Minusma se sont montrés trop passifs lors des violences.

Face au tollé, le ministre de la Défense à l’époque, Soumeylou Boubèye Maïga démissionne. Et ses partisans veulent faire toute la lumière sur cette affaire qui a déjà l’objet de plusieurs reports du côté de l’Assemblée nationale.

Rassemblés par M. D.

Commentaires via Facebook :

120 COMMENTAIRES

  1. Ce crétin de Mara ne peut rien gouverner. Comment les Maliens accepteraient t'ils qu'un vaurien du genre de Mara puisse les gouverner? C'est dire qu'il n'ya plus d'homme au Mali! Quel est le mérite de ce connard pour prétendre diriger le pays. Il a montré ses limites pendant son passage à la primature. Qu'a t'il fait? Quel est son bilan ? Soyons sérieux. Ce n'est pas un incapable du genre qui peut prétendre mèner les hommes au pays de Soundiata Keîta. Ceux parmi les Maliens qui espèrent voir ce connard à la tête du pays sont vraiment des cons. Que les Maliens s'arrangent déjà à nous débarrasser de l'encombrant IBK qui a plongé le Mali dans l'abime. Puisqu'il sait qu'au Mali y'a trop de cons, il a placé sa famille. Elle au moins ne le trahira pas. Bouffez, volez,pillez et détruisez tout ce que vous pouvez, digne famille des Keita. Personne ne viendra vous casser les couilles, le pays nous appartient. Angan téléké wallaye, nous gouvernons des idiots. Profiez autant que vous le pouvez. Vive notre famille.

  2. Vraiment, les Maliens ont la mémoire courte. Moussa Mara, par la faute duqueln des dizaines de personnes furent tuées à Kiadal et qui doit répondre devant une haute cour de justice pense que les victimes passeront par perte et profit. C'est trop facile. Nos parents ne peuvent dormir tranquil que si ce salopard passe devant une juridiction qui définira sa responsabilité dans le massacre de Kidal. Et, il veut être Président. Ca ne se passera pas comme ça.

    • Il ne faut pas oublier que Moussa Mara est co-auteur avec IBK des massacres de Kidal de Mai 2015. Les gens veulent dédouaner le PR IBK qui a donné son quitus pour le départ de Mara à Kidal. Si Mara est coupable, il le sera avec IBK

    • inteLence, vous voulez dire MOUSSA MARA ET NON JOSEPH, SON DEFUNT PERE!!!
      J’avais pense’ que c’etait la mairie de Bko qui interessait le jeune Mara!!!!! What do I know?

  3. Il faut absolument lire cet article d’Adam Thiam avant de songer aux elections de 2018.
    Le carnage de Dioura : qui, comment et pourquoi ?
    _______________________________________________________________________
    C’est difficile de croire que notre pays tombe aussi bas. Ce regime d’IBK ne nous a apporté que du malheur, rien que du malheur, en lieu et place du bonheur tant promis lors des compagnes électorales. Aucune vision, aucune anticipation, ….
    Nos messages de condoléances vont aux familles des victimes et souhaitons prompt rétablissement aux blessés.

    • Nous avons tous lu l’article mais à défaut de censurer ou de supprimer carrément l’article, MALIWEB nous empêche de le commenter. Ce fut le cas hier d’un article sur le même sujet.

      • Merci yugubané, j’ai aussi fait le même constat qu’on ne peut plus commenter certains articles de Maliweb.

        • Je pensais que c’etait valable pour Mr “SUR INITIATIVE PERSONNELLE…. LE MALI A EU 5 MILLIARDS DES BAILLEURS DE FONDS….”
          En d’autres termes, les articles a’ propos d’IGOR DIARRA ETAIENT DANS LA CATEGORIE….. PAS DE POST!!!!!!
          Maliweb est controle’ par des idiots qui n’acceptent pas les opinions qui viennent d’ailleurs!!!!
          THIAM A ECRIT SON ARTICLE MAIS IL EST EVIDENT QUE LA VERSION PRESENTE’E VIENT D’UN SEUL CAMP!!!! Mr Thiam est PEUL!!!! Je ne suis ni raciste ni ethnocentriste. JE SIGNALE SEULEMENT QUE LE FAIT QUE THIAM SOIT DE CETTE ETHNIE, DEVAIT LE POUSSER A’ PRESENTER LA VERSION DU COTE’ OPPOSE’ AUSSI ET LAISSER LES LECTEURS DECIDER!!!!

  4. Pour le moment on en est pas encore là, M MARA se bat pour être le Maire de district.
    On verra bien ce qu’il décidera le moment de l’élection prochain.
    De tout de façon nous voyons pas des Inconvenants qu’il soit candidat.

  5. kidal est une zone de non droit chacun fait ce qu,il veut le mnla est un allie du rpm dirige par ma famille dadord….

  6. Ce n’est pas pour rien que les vautours du RPM ne veulent pas la tête de Mara: il a déjà battu IBK lors d’élections législatives en CIV (c’est ATT alors président qui aurait “coopté” IBK pour qu’il devienne président de l’AN après).C’est dire que MARA peut bien battre IBK et puis quoi de plus normal qu’un leader de parti se déclare candidat aux futures élections présidentielles de son pays?Pour l’affaire Kidal là où est-ce que vous en êtes aujourd’hui plus d’un an après le départ de Mara de la primature?

    • SAMBOU, ton MARA n’a battu personne ! Il avait mis IBK en ballotage et ce fut une surprise générale. De là à dire qu’il l’avait battu, il n’y a qu’un pas que les défenseurs des tocards dont tu fais partie n’hésiterait pas à franchir. Si ce MARA pouvait faire le poids contre IBK il n’allait pas récolter 1% de voix quand ce dernier surfe sur 77%.

      • @yugubané.Si tu parles de l’élection d’IBK il faut regarder aussi le contexte dans lequel IBK a été élu. Tout le peuple malien pensait que c’était lui IBK la seule solution , celui qui pouvait laver l’affront qu’a subi notre peuple avec l’occupation…Sauf devant dieu sinon personne d’autre ne pouvait battre IBK que tout le Mali qualifiait de “maninka” de “dur”, de “patriote”…Sans ce contexte d’occupation ton IBK n’allait peut être même pas aller au 2ieme tour. Moralité: pour bien jauger les candidats, il faut situer la tenue du vote dans une période normale au moins..

    • Quand IBK a été battu par le jeune Mara lors des élections locales en CIV, il a bénéficié du soutien de l’Adema et de l’URD. Cette fois-ci il ne peut compter que sur ses forces propres! Mara a toujours battu IBK à la régulière et il récidivera en 2018. Il n’est pas comme ces poltrons du PASJ qui n’ont pas de couille et vont s’aligner derrière IBK! Tout sauf IBK en 2018!

  7. Je ne vois pas de problème en cela, ce serait tellement idéal d’éviter à notre pays de vivre 10 ans sous les règnes du vieux IBK et sa famille. Cependant, à la place de ce vieux, il nous faut absolument trouver quelqu’un qui au moins peut nous expliquer clairement sa vision chiffrée et horodatée du développement de notre pays et en défendre le fond, sans jamais s’engouffrer dans les “Inch’Allah” et autres…Je pense que M. Mara fait partie de nos quelques hommes politiques de cette catégorie.

  8. Il est tot de faire un quelconque commentaire a’ propos de la prochaine election president. Mon but ici, est de dire a’ maliweb que l’honnete’ est extremement importante dans la vie. Je constate que l’article intitule’: LE CARNAGE DE DIOURA: QUI, COMMENT ET POURQUOI par Adam Thiam, on ne trouve qu’une version de ce qui a eu lieu. Don’t get me wrong, je ne dis pas qu’Adam Thiam ne dit pas la verite’. JE DIS SEULEMENT QUE J’AURAIS PREFERE’ QU’IL DEMANDE AUPRES DE L’AUTRE PARTIE SA VERSION DES FAITS ET L’ECRIRE DANS SON ARTICLE AFIN DE LAISSER LE LECTEUR DECIDER DE LA VERACITE’ DE CE QUI A EU LIEU!!!!
    Le fait qu’on ne vois que des posts favorables a’ l’article est egalement une inquietude pour moi car cela veut dire qu’on tient non seulement a’ nous faire croire a’ certaines choses mais on censure aussi les posts qui peuvent reclamer la verite’ et rien que la verite’ a’ propos de cette affaire!!!
    CECI ETANT DIT, je dis haut et fort qu’il n’y a aucune justification au carnage. un malien ne doit jamais porter prejudice a’ un autre malien!!! UNE ENQUETE INDEPENDANTE DOIT AVOIR LIEU. LES SUSPECTS DOIVENT ETRE JUGE’S. S’ILS SONT RECONNUS COUPABLES, ILS DOIVENT ETRE PUNIS CONFORMEMENT AUX LOIS MALIENNES EN VIGEUR!!!!

    • Surement mais Nous sommes a mi mandat de ladji bourama woloni kabakoh alias IBK et sa gang . Alors….
      Pour le contenu de l’article de Mr. Thiam peut être tu aurais raison si l’autre parti au moins communiquait. Donc…. 😉 .

  9. moussa mara face au corrompu ibk famillecratie l,afiche est três belle……

  10. Moussa Mara est un jeune dynamique, qui va au moins vers les gens, rare sont les hommes politiques maliens qui le font, le chat s’appelle, chat.

  11. L’orgueil qu’il a je trouve ça la jeunesse, si je dit la jeunesse, pas question d’âge, mais en matière politique il est jeune, mais quand on va on arrive

  12. Moussa Mara dans ses critiques envers le gouvernement, il n’indexe personne , il fait des critiques constructifs pas comme les gens de l’opposition, les affamées du pouvoir.
    Mais ce qui est sur la course vers koulouba n’est pas facile.

  13. moussa n'est pas jeune pour ne pas devenir president de la republique. chaque fois evoquer son age pour l'empecher de parler, de postuler est un faux debat. a travers le monde on voit des hommes d'etat ( 1er ministre, president du parlement et de la republique) tres jeune. aux ames bien nés la valeur n'attend point le nombre des années. le chien aboie la caravane passe. 2018 c'est l'année ou jamais pour Mr MARA.

    • yugu, sommes-nous arrive’s a’ ce point? Je te savais IDIOT mais pas mechant au point de souhaiter la mort au president!!!!! INCHALLAH TU VAS CASSER LA PIPE AVANT IBK!!!!
      J’ai lu tes autres posts mais je prefere ne rien ajouter a’ ce que j’ai deja dit: VOUS ETES SUR L’ARBRE; IL FAUT DESCENDRE SI VOUS POUVEZ. I DOUBT IT!!!! LES MENSONGES SONT EXPOSE’S AU SOLEIL!!!! LES VICTIMES SONT VOS VICTIMES ET NON LES MIENNES! VOUS M’AVEZ ATTAQUE’ ET VOUS AVEZ LAMENTABLEMENT ECHOUE’!!!!! VOUS AVEZ UTILISE’ DES MOYENS DE MANIERE ILLEGALE POUR ATTEINDRE VOS BUTS. VOUS AVEZ ECHOUE’!!!! MAINTENANT NOUS PARLONS DE L’UTILISATION ILLEGALE DES MOYENS PAR VOTRE CAMP!!!!!
      Sur un tout autre plan, sans PILE dans la nuit de la brousse africaine, on ne voit rien!!!!!! IL NE FAUT PAS ME BLAMER POUR VOTRE …. EXPIRED…. PILE!!!!!
      J’OBSERVE ET JE RESTE HUMBLE!!!!

      • Salaud ! Qui a souhaité la mort de IBK ? 😳 😳 Il faut être un vrai taré pour croire que les Maliens laisseront cet amateurisme arriver à terme.

  14. C’est sûr et certain IBK sera réélu à sa propre succession. IBK a toujours la confiance et le soutien de sa population. IBK est l’homme qui faut à la place qu’il faut. Les autres acteurs politique se fatiguent car il n’y a pas de place pour eux en 2018.

  15. Ce n’est pas les campagnes précoces qui permettront aux acteurs politiques d’être le prochain locataire de Koulouba. Moussa Mara, Soumaila Cissé, Modibo Sidibé, Tièbilé Dramé et tant d’autre doivent tout d’abord conquérir la confiance des maliens en accomplissant des actes de patriotisme, et se mettre au four et au moulin pour sortie le Mali de cette crise, car la population malienne ne leur porte pas dans leur cœur pour la gestion de ce pays.

  16. Le rêve est permit et le rêve a toujours été permit. Le rêve ne peut jamais devenir la réalité. La réalité est autre chose,Moussa Mara ne peut être président sous l’ère IBK,parce que la population malienne considération et garde sa confiance à IBK.

    • Certains prennent leur rêve pour de la réalité: on dirait que vous n’êtes pas au Mali, ou il s’agit d’un autre Mali qui a confiance en IBK?!

  17. Faire campagne en n’avance ne signifie aucunement que certain politiciens seront favoris que les autres candidats dans la course à Koulouba, rien ne peut prouver cela. Comme le si bien le proverbe « Les enfants savent courir, mais ne savent jamais se cacher ».

  18. Le Mali n’est pas besoin d’un irresponsable comme ceux de l’autre côté appelé l’opposition , les opposants peuvent battre campagne en avance si tel est leur stratégie politique. Pendant que les membres de la majorités cherchent plus moins le bien n’être du pays, certain se rende dans les recoins du pays pour raconter du n’importe quoi sur le régime au pouvoir.

  19. Moussa Mara doit savoir qu’actuellement l’heure n’est pas à la campagne sur les réseaux pour la course vers Koulouba. Pour le moment tous les acteurs politiques se battent pour sortie le Mali de cette crise par ses propres stratégies et lui ce qui l’importe est coût que coût Koulouba.

  20. Il faut que la commission de l’assemblée nationale puisse vraiment livrer les conclusions de cette enquête car jusqu’à preuve de contraire moussa mara décline avoir une part de responsabilité dans cette histoire qui a été à la base de la perte des vies de plusieurs personnes.
    Cependant, nous savons quel genre de personnes est moussa mara donc nous serons vigilants!

  21. Les courses déraisonnables des acteurs politique de l’opposition pour Koulouba à déjà commencer. La population malienne doit faire très attention car le mot de combat des acteurs politiques de l’opposition sera de dénigré le régime au pouvoir pour en tirer profit.

  22. Les tournés et voyages à l’intérieur comme à l’extérieur des acteurs politique de l’opposition sont organisé dans le seul but de leurs propres ambitions politiques et celui de leur partis politiques et non celui du pays. Ils ont déjà commencé les campagnes politiques, alors la population malienne doit savoir qu’elle n’a aucun bénéficie à tirer dans les voyages des acteurs de l’opposition.

  23. On ne peut retirer le droit à qui que ce soit de se présenter aux échéances électorales à quelques niveaux que ce soit s’il en a les capacités. C’est de cette même manière qu’on ne peut pas empêcher qu’il obtienne 2% des voix que ce soit à la l’élection du maire du district comme à la présidence.

  24. Si moussa mara n’a pas pu faire ses preuves à la primature; ce n’est pas évident qu’il puisse le faire à la présidence. Des choix judicieux; nous en ferons en ne confiant notre destin qu’a des personnes qui ont démontrées qu’elles sont à même de pouvoir travailler pour nous. Ce qui n’est pas le cas pour moussa mara en qui nous avions vu un travailleur mais qui nous a désillusionner.

  25. C’est sûr et certain IBK sera réélu à sa propre succession. IBK a toujours la confiance et le soutien de sa population. IBK est l’homme qui faut à la place qu’il faut. Moussa Mara se fatigue car il n’y a pas de place pour lui en 2018.

  26. Moussa Mara ne pèse pas 1/2 kilo face a IBK en 2018, il beaucoup de chemin à faire et beaucoup de chose à apprendre. IBK est et reste toujours l’homme qui faut à la place qu’il faut. Il dispose de la confiance de tous les maliens.

  27. Tout le monde peut prétendre à la magistrature suprême du pays en tant que citoyen de ce pays jouissant de tous ses droits civiques. Moussa mara n’est pas en marge de ceux-ci en tant que citoyen de ce pays mais on n’a pas besoin d’être devin pour savoir que sa cote de popularité ne peut pas lui permettre d’être président de ce pays. Moussa mara n’a pas encore le poids d’un président.

  28. Mara est quelqu’un qui peut faire un bon maire et pourquoi pas un bon président pour le pays. Mais il se lance dans des actions qu’il ne maitrise pas du tout.
    Au moment où tout le monde est unanime sur le fait qu’il faille éloigner les religieux de la chose politique; c’est le moment que choisit Mara pour faire des conférences et autres manifestations de propagandes dans les mosquées et autres.

  29. Toutes les pseudos activités de part et d’autres de la part de Moussa Mara ne sont que des épiphénomènes car parlant d’avenir politique; il n’en a plus depuis qu’il n’a pas eu la grandeur d’esprit de s’excuser pour la mort des personnes tuées lors de sa visite à Kidal.
    Il peut bien fanfaronner de gauche à droite mais soin réveil sera brusque.

  30. Si les grosses figures de la scène politique ne font pas le poids devant IBK; ce n’est pas le novice de Mara en manque d’expérience et de maturité qui sera à la hauteur. Lui qui par son manque d’expérience ne perd pas d’occasion pour se ridiculiser et aller contre les volontés des personnes qui auraient pu être de potentiels électeurs pour lui.

  31. Les parents des soldats tombés à Kidal par sa faute demandent justice. Donc il sait ce qu’il l’attend plus ou moins. Il peut faire ce qu’il veut dans sa vie mais son avenir politique ici au Mali est fini. Il ne sera rien dans ce pays

  32. C’est Moussa Marra qui est en train de battre campagne pour les élections présidentielles de 2018.Mais je pense qu’il doit être réaliste car il sait très bien qu’il ne peut pas être président de notre pays.Il faut qu’il se concentre sur le district de Bamako.

  33. On peut tout arracher à une personne sauf son rêve alors Mara peut continuer à rêver mais nous ne sommes plus dupes pour confier notre destin à une personne qui manque d’humilité comme comme Moussa mara. Il a été à la base de la perte de la vie de plusieurs personnes et à défaut de le reconnaitre; il a passé son temps à tenir des discours guerriers de part et d’autres. On peut élire une personne avec une telle morale maire ou encore président de la république?
    Que non nous ne tomberons pas si bas!

  34. Moussa Marra prépare le terrains pour 2018.Mais je pense qu’ils se donne un mal pour rien car la président IBK sera réélu dès le premier tour.Pour ce qui est de la mairie du district de bamako il peu espérer.

  35. Cette campagne précoce est effectué par Moussa Marra seulement qui est vraiment actif depuis son éviction du gouvernement.On attend de voir qui sera le plus fort en 2018.Je pense que le président IBK a toutes les chances pour faire son deuxième mandat.

  36. Affronter le président IBK est trop dit monsieur le journaliste. Mara ne vaut un adversaire politique du président. Il s’est pourquoi il a rejoint la mouvance de la majorité.
    Il se fera écraser comme une mouche. Il assistera à ses propres funérailles.

  37. On a pas besoins de campagne au Mali car le peuple malien se reconnait en seul homme qui le est président IBK.Marra se fait des illusions.

  38. Ce que Moussa mara ne sait pas; c’est qu’il y a belle lurette que la plupart des populations de ce pays l’ont déjà vomit et enlever de leurs choix depuis sa sortie de Kidal qui a causée la mort de personnes et qu’il n’a pas eu l’humilité de reconnaitre. Son manque de sagesse est son premier ennemi dans cette quête du pouvoir de la municipalité de la commune du district et de la présidence de la république.

  39. Le président IBK est avec le peuple malien et le peuple malien est avec lui.Il a donc pas de faire campagne comme Moussa Marra le fait depuis qu’on l’a débarqué du poste de premier ministre.

  40. La campagne de Moussa Marra ne vise que de se faire un nom.Il n’est pas encore mur pour prétendre prendre les commandes de notre pays.Je pense qu’il doit apprendre à être poli avant de penser être président de notre pays.

  41. Je pense que pour les élections présidentielles de 2018 les éventuels candidats peuvent bien prendre leurs précautions.C’est le jeu de la démocratie.Mais je pense que le président IBK fera son deuxième mandat sans problème.

  42. Je pense que pour les élections présidentielles de 2018 les éventuels candidats peuvent bien prendre leurs précautions.C

  43. Ce n’est même pas évident que Mara puisse occuper les fonctions de maire du district de Bamako à plus forte raison être le président de cette république tout simplement à cause de son arrogance. Je ne parlerai pas des autres actions qu’il a posé avant d’être premier ministre mais ce qu’il a fait pendant et après en parlant uniquement des propos qu’il a tenu récemment concernant sa sortie de Kidal où il n’a pas eu l’humilité de s’excuser et d’un ton arrogant a dit qu’il ne s’excusera. Est ce qu’une personne avec un tel comportement peut prétendre à la magistrature suprême et que le peuple lui accorde son quitus?

  44. Le bilan du président IBK est apprécié de tous donc c’est un Mara qui pourra se mesurer à lui. On juge un homme par son travail alors que Mara nous dresse un bilan de la mairie à la primature. C’est une peine perdue. Il peut profiter de l’argent volé pour faire du tourisme à travers les pays.

  45. Campagne précoce de Marra ou pas le président IBK fera son deuxième mandat.Car il n’y a pas d’opposants à sa taille.

  46. Moussa Marra rencontre des leaders de “Yelema” et les engage à plus d’engagement au service de la cause commune qui est la conquête de la mairie de bamako.Pour ce qui est du présidentielle,Marra n’a pas encore la carrure.

  47. je pense que moussa mara n’est pas obligé de faire une déclaration pour dire qu’il va affronter le président lors des élections présidentielles car c’est le peuple qui va faire la différence entre les candidats et le plus méritant sera le président de la république malienne.

  48. Mais son passage à la primature a permis aux maliens qui est ce jeune politicien et surtout connaissance n’a pas du tout été en sa faveur car il y montré toutes ses carences…
    Affronter IBK c’est manque de respect en la personne d’IBK, tu pouvais dire que je vais me présenté du côté d’IBK, voila la parole d’un jeune qui a du respect envers un doyen.

  49. les événements tragiques de 2014 qui se sont déroulés à Kidal avait fait beaucoup de perte en vie humaine, je pense que Moussa Mara devrait faire attention car il était à la base ces événements de Kidal car il lui avait été interdit d’effectuer une telle visite alors qu’il y avait une forte tension.

  50. Moussa Mara n’a pas cessé de faire campagne depuis son départ de la primature. Sans revenir sur ses tournées à l’intérieur en 2015, nous rappelons que depuis le début de 2016 l’ex-Premier Ministre multiplie les sorties à l’extérieur et à l’intérieur du pays.Mais il n’a aucune chance en 2018 contre le président IBK.

  51. Il ne sera jamais ni maire du district de Bamako ni président de la république. Je n’ai jamais vu un politique irresponsable et malhonnête. Les maliens ne sont pas dupes pour confier sa destinée à un tel politicard qui n’a aucune considération pour son peuple.

  52. La conquête de la mairie du District de Bamako doit être la seule ambition de Moussa Mara pour le moment. Il doit renoncer à cette ambition prématurée d’affronter Ibrahim Boubacar Keïta, lors des élections à venir. Il n’y réussira pas. Il se fera perdre la face.

  53. Moussa Mara a mille chances de gagner les élections communales mais il a moins de chances de gagner les élections présidentielles. S’il se lance dans la course pour la présidence en 2018, il occupera la quatrième place derrière Modibo Sidibé, Soumaïla Cissé, Ibrahim Boubacar Keïta.

  54. Pour que Mara devienne président de cette nation, il lui faut attendre les élections sur prochaines. Avec IBK comme son adversaire, il a moins de chance de remporter les élections. Pour l’instant il ne doit pas viser plus haut. La mairie est sa place, en ce moment.

  55. L’orgueil , l’arrogance , le manque de respect, tout ces caractères se retrouvent à une seule personne qui prétend affronter le sage, le doyen de la politique.Il a dit haut et fort qu’il ne présenterait jamais ses excuses aux familles des victimes parce qu’il est trop arrogant.
    Alors,comment accorder ma confiance à un tel homme?
    Je suis vraiment désolé!!!
    Takokélé 2018

  56. Dans les jours à venir, <Moussa Mara sera un homme politique imbattable sur l’échiquier politique malien. Mais je le trouve trop jeune pour affronter l’actuel locateur de Koulouba lors des élections prochaines. Il doit savoir où mettre les pieds, maintenant.

  57. Le Mali est un pays où la tradition nous impose le respect des ses compatriotes,surtout les plus âgés.
    Mais Moussa Mara est tellement impoli et arrogant qu’il foule tout cela du pied.
    Un tel homme ne donc pas présider à la destinée de notre Maliba.

  58. Moussa n’est pas prêt pour gouverner cette nation. Pour qu’il puisse gagner les élections présidentielles dans ce pays, il lui faut encore une dizaine d’années. L’âge compte beaucoup en politique. Aucune des éventuels candidats d’IBK ne peut le tenir face-à-face les élections prochaines.

  59. Moussa Mara peut toujours continuer de rêver.
    Mais qu’il sache qu’il ne sera jamais président dans ce pays car son passage à la primature ne nous a pas laissé de bons souvenirs.

  60. Actuellement la seule personne à laquelle la jeunesse malienne peut et doit faire confiance en matière de politique est l’enfant de la Commune IV, Moussa Mara. Si ceci ne tenait qu’à moi, j’allais lui mettre dans les fauteuils de Koulouba, après les mandats d’Ibrahim Boubacar Keïta. Pour le moment, il n’est pas prêt pour gouverner tout un pays.

  61. Si tous les hommes politiques maliens pouvaient faire comme l’ancien Premier Ministre, Moussa Mara, le Mali ne connaîtra plus une telle crise. Le jeune Mara est aimé par la population à cause de sa franchise. Actuellement, loin de me moquer de lui, je pense que son âge est trop petit pour conquérir la présidence de la république surtout que c’est contre IBK qu’il jouer ce match.

  62. Moussa Mara est un jeune politicien, si je peux me le permettre de le dire ainsi. Mais son jeune âge ne l’empêche pas de dire ce qu’il pense de son pays et de faire ce qu’il peut pour sa nation. Je lui souhaite bonne chance pour la conquête de la mairie et je lui conseille de ne pas affronter IBK sinon il risquerait de perdre la face.

  63. Je pense que Moussa Mara, l’ancien Premier Ministre d’IBK, n’est pas encore en mesure d’affronter son président, IBK, le président de tout le Mali. La politique n’est pas du tout une chose facile. Elle demande aussi de l’expérience. Les tâches de président sont trop lourdes pour Mara.

  64. Moussa Mara est un imposteur qui a abusé de la confiance du président IBK. Il n’a jamais à adhérer en temps réel aux décisions de la majorité présidentielle. Il voulait être premier ministre pour voler notre pays. Il rendra compte bientôt des vols et autres crimes.

  65. Monsieur Moussa mara ton CV est très vide par rapport à celui du président qui a fait ses preuves en tant que premier ministre et président de l’assemblé nationale pendant des années que le peuple l’a félicité dans sa gestion. L’homme appelé kankeletigui est un vrai patriote donc arrange toi dans ta coquille.

  66. Pour ne pas qu’il perd la face, j’invite Mouss Mara à ne pas vouloir affronter le candidat du RPM, Ibrahim Boubacar Keïta, non moins président de la république. L’âge de Mara ne lui permet pas de combattre IBK aux élections prochaines.

  67. Le district de Bamako a besoin de quelqu’un comme Moussa Mara pour que notre capitale devienne une ville saine et bien propre donc c’est un bon candidat pour ce poste .

  68. Mais le passage de Moussa à la primature nous a permis de savoir qu’il ne pouvais rien faire de tout cela.
    Alors,dommage pour lui;il ne peut pas faire le poids devant IBK.
    Mr le journaliste ne lui donne pas de nom, comment il peut affronté IBK qui a mis à terre plus de vingt candidat.

  69. Affronter IBK, Moussa Mara vraiment je te conseille de savoir parler, tu es un jeune politique oui tu as de la foule derrière toi, mais son ton orgueil qui te fera mal, tu te rappelles tu as dénigré tout nos vieux à l’AN, lors du débat sur ta démission.

  70. Monsieur le journaliste cela n’est pas un probleme que l’ex premier ministre se présente comme candidat aux élections c est le président un parti politique même s’il sait bien qu’il ne pourra gagner,c’est logique qu’il se présente aussi.

  71. Bien sure que le président est candidat à sa propre succession et briguera un second mandat car avec le président IBK le mali est en marche, nous assistons à une croissance économique et beaucoup d’avancé dans le processus de paix et beaucoup de chantier en cours et des projets d’insertion.

  72. Le président ne compte sur la majorité pour se faire réélire. D’ailleurs ce sont des gens qui ne jurent que par leur intérêt. Mara n’a jamais accordé d’importance à la mouvance de la majorité présidentielle. Il a eu ce qu’il voulait étant à la primature.

  73. Le président du parti politique yelema a encore du chemin à faire avant d’arriver à koulouba.C’est une question d’étape il ne faut pas bruler les étapes donc c’est mieux pour lui qu’il commence en bas d’échelle comme ambition d’être le maire de Bamako.

  74. que chaque citoyen malien est libre de poser sa candidature pour les élections présidentielles, mais le choix revient au peuple de décider de qui doit les gouverner alors que Moussa Mara était le premier ministre d’IBK, il ne peut inquiété IBK car il nous a montré qu’il ne peut pas gérer la primature donc ce n’est pas le pays que nous allons lui confier.

  75. qu’il cherche a devenir le maire du district de Bamako nous on s’en fou de tout cela mais pas la présidentielle car ce monsieur n’a pas les capacités de gouverner. ce n’est pas Moussa Mara mais ce qui vont lui donner l’occasion car ce monsieur vaurien

  76. Mara doit vraiment passer devant l’assemblée nationale pour nous expliquer ce qui s’est réellement à Kidal ce jour là. Même si monsieur nous a prévenu qu’il ne ferait pas d’excuses à qui que ce soit. Il doit savoir que le peuple ne gère pas son état d’âme ou ses crises de nerf pour dire ce qui lui passe dans la tête

  77. Toi tu as été premier ministre tu n’as pas pu gérer la situation et tu nous a mis dans une autre situation plus pur que le précédent et tu veut qu’on te confie notre Koulouba, non l’homme de la situation est à Koulouba jusqu’en 2023.

  78. Pour pouvoir affronter le président IBK comme le dit Moussa Mara,il faut tout d’abord jouir de la même confiance dont il jouit en ce moment auprès de ses compatriotes.En plus,il faut pouvoir faire mieux que lui en matière de retour de notre pays sur la scène internationale.
    Mais le passage de Moussa à la primature nous a permis de savoir qu’il ne pouvais rien faire de tout cela.
    Alors,dommage pour lui;il ne peut pas faire le poids devant IBK.

  79. Moussa Mara peut se présenter aux élections présidentielles c’est tout a fait normal car le parti Yelema est nouveau et jeune parti politique au Mali donc participer aux différents élections permettra de faire connaitre le parti à tous les maliens.

  80. Une chose est claire Moussa est un jeune politique, c’est à dire sa politique est jeune du côté d’IBK et autre. IBK a affronté pas mal d’affamer du pouvoir.
    Mara concentre toi de ta mairie sinon koulouba kouma ka tian dèehhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh.

  81. Moussa Mara ne fait pas le poids devant le président IBK. Si soumi le voleur international n’inquiète pas le vieux alors qu’est ce qu’un débutant peut. Nous savons comment monsieur a dirigé le dossier de l’avion et équipement militaire. Il n’est pas digne de confiance. Alors Mara peut toujours rêver.

  82. Moussa Mara est le seul politicien malien qui a fait massacrer ses compatriotes maliens à Kidal à cause de son entêtement.
    En plus,il a dit haut et fort qu’il ne présenterait jamais ses excuses aux familles des victimes parce qu’il est trop arrogant.
    Alors,comment accorder ma confiance à un tel homme?
    Je suis vraiment désolé!!!

  83. Je pense que l’histoire de Kidal quand il était le chef du gouvernement lui a fait perdre des points sur le cote de sa popularité en tout cas. C’est un bon un candidat pour être le maire du district de Bamako.

  84. Nous savons tous ce qu’il a fait à la mairie de la commune IV. Qu’il nous dise comme a-t-il eu le terrain qui sert de QG pour son parti. C’est un irresponsable effronté qui n’a aucun respect pour le peuple dont il prétend diriger.

  85. Il peut se présenter c’est un citoyen malien. Mais il connait son sort. Si Mara s’est montré indifférent face à ce qu’il a fait alors que peut-il apporter à ce pays. Rien absolument

  86. Moussa Mara maque de professionnalisme dans la gestion, le peu de temps qu’il a passé à la tête du gouvernement a vite montrer que Moussa Mara n’est un pas un homme rigoureux et manque de compétence dans la gestion.

  87. Il y a quelques années moi je pouvais parier sur Moussa Mara.
    Mais de puis son passage à la primature et après l’avoir vu envoyer les enfants des gens à l’abattoir de sans aucun regret,je vraiment déçu de lui et je sais aussi que c’est cas de beaucoup de mes compatriotes.
    Alors,que Mara aille se faire foutre…

  88. Nous sommes sûr d’une chose Moussa Mara peut se présenter aux élections présidentielles de 2018 mais il n’est un candidat à la hauteur, qui pourra inquiéter le président Ibrahim Boubacar Keita pour son deuxième mandat à la tête du pays.

  89. IBK est un homme de parole et il est sur le chemin de bâtir le Mali. Il a donné la chance à Moussa Mara qui n’a pas manqué de montrer ses faiblesse à pouvoir diriger la primature et il pense qu’il peut faire quelque chose devant le président IBK, il se trompe car le peuple malien le connait en tant qu’un incapable.

  90. Moussa est un jeune politicien qui a beaucoup de talent.
    Mais son arrogance et son manque des respect des autres a déjà gâché sa carrière.
    Cette pour cette raison que moi je lui dirai de se calmer car il ne peut pas faire le poids devant le président IBK en 2018.

  91. Moussa Mara peut être le maire du district de Bamako mais pas le président de la république.Il se présente aux élections pour se faire connaitre simplement.

  92. ce vaurien est devenu un aigri de la république donc il voir le mal partout. moussa mara est un citoyen malien et nous sommes en démocratie et s’il pense qu’il a les capacités d’affronter le président qu’il parte mais avec des arguments solides.

  93. Mais je ne voix pas de mal dans ça, il était la lors du présidentielle 2013, affronter IBK je ne sais pas ce que Mr journaliste veut dire par ici, il était au nombre d'un vingtaine personne lors du précédent et IBK les a battu, alors rien à craindre du côté IBK,

  94. je pense que Moussa Mara est un bon politicien au Mali il sera un bon candidat pour le maire de district Bamako mais un peu jeune pour être le président du Mali il doit attendre encore plusieurs années.

  95. je pense que ce qu’intéresse vraiment l’ex premier ministre Moussa Mara c’est être le maire de la district de Bamako pour le moment donc l’élection présidentielle est un projet futur pour lui.

  96. Le président IBK avait mis sa confiance en ce monsieur pour être son chef de gouvernement, à l’aider à gérer le pays mais cet homme Moussa Mara n’a pas manqué de montrer ses limites face aux difficultés que traversait le pays.

  97. Moussa peut bien se présenter aux élections présidentielles en 2018.
    Mais prétendre vouloir affronter le président IBK,c’est trop parler.
    Les maliens n’accorderont jamais leur confiance à quelqu’un qui n’a aucun respect pour ses compatriotes.

  98. Mais je ne voix pas de mal dans ça, il était la lors du présidentielle 2013, affronter IBK je ne sais pas ce que Mr journaliste veut dire par ici, il était au nombre d’un vingtaine personne lors du précédent et IBK les a battu, alors rien à craindre du côté IBK,

  99. Moussa Mara pouvait bien avoir une belle carrière politique.
    Mais son passage à la primature a permis aux maliens qui est ce jeune politicien et surtout connaissance n’a pas du tout été en sa faveur car il y montré toutes ses carences…

  100. Mara ne fera guère la peur, en 2013 il était dans le championnat non, le kankélétigui a remporté, la chose. Donc il veut se vengé, il nous trouvera sur la route de koulouba. Mara concentre toi sur la mairie du district.

  101. Même si Moussa Mara souhaite se présenter au prochaine élection présidentielle je n’y vois pas trop d’inconvénient il a tout fait le droit de se présenter mais se présenter à une élection présidentielle ne veut pas dire que tu sera élu.

  102. Moussa Mara doit effectivement nous faire le bilan de son passage à la primature avant de vouloir affronter qui ce soit aux élections présidentielles.
    Les maliens ont besoin de la vérité…

  103. L’ancien Premier ministre est attelé à la conquête de la mairie du district de Bamako. En ce qui concerne la mairie du district je suis qu’il va emporté ça , mais affronté le doyen en 2018, ça c’est autre chose, le chemin qui mène vers Koulouba est loin.

  104. En 2018 tout comme l’élection passé, IBK fera le takokélé, incha Allah, affronté Moussa Mara ne fera plus peur, Mr Mara est un jeune politique pour couper le soleil à IBK.

Comments are closed.