Qui va payer la note des députés déchus

9

Il est un phénomène très dramatique dont on ne parle presque pas alors qu’il mérite qu’on s’y attarde. Il s’agit de la dette contractée par les parlementaires auprès d’institutions financières. A peine installés dans leurs prérogatives, attributs et avantages, en effet, les élus de la nation en ont été déchus qu’ils étaient quelques jours auparavant démarches et choyés par les banques pour contracter des dettes payables à la source sur la législature. Certains d’entre eux en ont eu recours pour se procurer d’imposants véhicules, d’autres pour s’installer dans des demeures plus dignes de leur piédestal dont ils vont chuter suite au coup d’Etat et à la dissolution proclamée de l’hémicycle. Tout s’est ainsi écroulé pour les débiteurs mais aussi pour leurs créanciers et les banques, très enthousiastes au départ, se rongent les ongles devant l’équation du remboursement des prêts consentis. Et pour cause, les députés concernés ont beau autorisé les banques à les débiter de leurs comptes respectifs, ils ne sauraient demeurer encore solvables avec la disparition de l’Institution parlementaire. On peut donc s’attendre à un bras de fer juridique très corsé en perspective entre l’Etat et le monde financier.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Bonjour à tous !!!
    Je ne m’étonnerai point de voir mes cacahuètes vendues dans un morceau de ce journal au bout de rue. Le niveau est trop bas…

  2. Le rédacteur ne s’est jamais posé la question, qui va payer la note des députés déclarés perdants. Parce que ils ont tous contracté des dettes pour battre campagne, alors que tu gagne ou que tu perd c’est à ton nom propre et non au nom de l’Etat, pourquoi dire que l’Etat rembourse pour certains et non pour d’autres.

  3. “…On peut donc s’attendre à un bras de fer juridique très corsé en perspective entre l’Etat et le monde financier….” ?????????

    “…….entre l’Etat et le monde financier….” ?????????….?????????

    COMMENT “RAISONNE” CETTE “La Rédaction”…?????????….?????????

    LE CONFUSIONNISME GÉNÉRÉ PAR L’ IDIOTISME , LE CRÉTINISME DE “La Rédaction” DÉPASSE TOUTES LES BORNES….

    ÉHHHH….! “…….entre l’Etat et le monde financier….” ?????????….?????????

    SANÉÉ ANI KONTRON..!!

  4. ” Le Malien a appris a vivre au dessus de ses moyens”. Très juste Kinguiranke! La réligion elle-même cultive l’humilité. Pourquoi ne pas s’y conformer?

  5. Il ne saurait y avoir un bras de fer entre l’état et les banques, car ce n’est pas au nom de l’état que ces honorables eurent contracté ces crédits.
    Ça va servir de leçon aux générations futures des honorables.
    À bon entendeur, salut.

    • C’est veritablement un faux probleme, c’est une affaire personnelle et a regler au niveau personel, l’Etat Malien ou l’Assemblee Nationale n’ont rien a voir avec ce probleme personnel. Le Malien a appris a vivre au dessus de ses moyens alors il detourne et il vole pour satisfaire ses fantaisies et folies de grandeur. Il faut les envoyer tous en prison ou qu’ils remboursent les Banques

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here