Spécial supplément, Assises nationales de la refondation : Que demandent les Régions ?

0

Tombouctou : Des solutions à l’insécurité chronique, l’enclavement de la Région
Les travaux des Assises nationales de la refondation ont pris fin, en milieu d’après-midi, jeudi 23 décembre 2021, sur entre autres recommandations, celle de prendre toutes les dispositions nécessaires pour ramener la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire et de relire l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger ;
Au terme de deux jours de diagnostic des maux qui minent la Région, les participants ont recommandé, aussi, de prolonger la transition de deux ans, rédiger une nouvelle Charte de la transition.

Les délégués de Tombouctou demandent, également, de créer les Régions de Gourma Rharous, Goundam, Niafunké et de Diré, de mettre à niveau l’aéroport international de Tombouctou, réhabiliter les aérodromes de Goundam et de Niafunké, réaliser les lacs de la zone lacustre.

« Réviser la Constitution de la République du Mali revaloriser le pouvoir des chefs coutumiers et les doter de statut apolitique, respecter et appliquer les textes et lois liés au genre », sont aussi des préoccupations régionales, Tout comme « reprendre les travaux de construction de la route Tombouctou-Gomacoura, diligenter le financement du programme cadre de restauration du système Faguibine, diligenter l’application de la loi portant indemnisation des victimes de la crise, la création de l’Université de Tombouctou, la sécurité sur toute l’étendue du territoire, le désenclavement de la Région de Tombouctou, »

Puis « l’érection de la Direction nationale de l’administration pénitentiaire en Direction générale de l’administration pénitentiaire, délocaliser les maisons d’arrêt situées sur les emprises de la Garde nationale du Mali, intégrer le corps des surveillants de prison dans le système de la sécurité nationale et de la protection civile, créer l’ Ecole nationale de l’administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée (ENAPES) ».
En somme, l’assemblée a mis l’accent sur l’insécurité chronique, l’enclavement de la Région de Tombouctou, la non-application de l’accord, la sécurisation des personnes et de leurs biens, la circulation des armes légères.
Moulaye SAYAH, Amap-Tombouctou

Sikasso : Un besoin d’Etat unitaire

Les participants à la phase régionale des ANR de Sikasso, ont, au terme de des deux jours de travaux, jeudi dernier, recommandé un État unitaire (République laïque et démocratique), le déploiement des forces de sécurité dans toutes les Communes et l’éclairage des citoyens sur l’importance de l’indépendance de la justice.

Il a été, aussi, question de confectionner les cartes NINA au Mali, de moraliser la création des syndicats et de rationaliser la dépense publique ainsi que le respect des procédures et principes de la gestion publique.

Les participants ont, également, recommandé de renforcer les structures de la recherche agricole, de promouvoir le dialogue et la négociation, de redynamiser le mouvement pionnier, d’organiser un forum national sur l’éducation et nationaliser la production et la consommation de l’hydrogène

Mariam DIABATÉ, Amap-Sikasso

Ségou : la promotion du consommer local
A l’issue de deux jours de travaux marqués par des débats houleux mais empreints de convivialité, d’importantes recommandations ont été formulées par les participants des Assises nationales de la Refondation de la Région de Ségou.
Les forces vives de Ségou ont préconisé la prorogation de la durée de la transition, la sécurisation des élections, la réduction du train de vie de l’État, la relecture des accords de coopération militaire et l’élaboration d’une politique nationale permettant d’améliorer l’adéquation formation-emploi.

Les participants ont, en outre, demandé la réouverture de la COMATEX-SA, la promotion, la transformation et la consommation locale à travers la création d’unités industrielles ainsi que la mise en œuvre d’un plan stratégique d’assainissement et d’un schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme.
La cérémonie de cloture, qui s’est déroulée dans la salle de conférence du gouvernorat, a été présidée par le chef de l’exécutif régional, Alassane Traoré.
Mamadou SY, Amap-Ségou

Koulikoro : Appliquer la redevabilité

Les participants à la phase régionale des Assises, à Koulikoro, ont fait plusieurs recommandations par thème : appliquer strictement la loi de la redevabilité sous peine de sanction, créer un Sénat élargi aux autorités coutumières, réviser les accords de défense, rendre le service militaire obligatoire à partir de 18 ans.

ils ont, également, recommandé de renforcer les cours et tribunaux par des personnalités civiles. Les participants se sont accordés sur le respect des chartes et conventions signées par le Mali, la réduction du nombre des partis politiques, des centrales syndicales, la suppression de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM), la création d’une direction nationale des écoles privées, le recrutement massive d’enseignants, la bonne gestion concertée des écoles.

Ils ont, aussi, préconisé de dialoguer avec Iyad Ag Ghali et Amadou Koufa et les autres groupes armés, d’associer les autorités traditionnelles dans la prévention et la gestion des conflits, de renforcer le plateau technique des services de santé.
Le gouverneur s’est réjouie de la qualité des travaux et a indiqué que les recommandations de Koulikoro seront une contribution de taille aux Assises nationales.

Amadou MAIGA & Amadou DIARRA
Amap – Koulikoro

Mopti : Priorité à la sécurité
Après deux jours d’intenses travaux et d’échanges fructueux les Assises nationales de la refondation de l’état ont pris fin, jeudi soir, à Mopti, par des recommandations, prioritairement, sur l’insécurité, l’établissement de la sécurité dans tous les Cercles, à travers la création de postes de sécurité, le recrutement massif des agents de défense et de sécurité, dépolitiser l’armée, moraliser le recrutement et renforcer la capacité des forces de sécurité sur le terrain.

…….LIRE LA SUITE SUR https://www.lessormali.com/

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here