Transition au Mali : Un collectif de partis politiques s’oppose à l’organe unique de gestion des élections

15

Le premier ministre de la transition, Dr. Choguel Kokalla Maïga, lors de la présentation du plan d’action du gouvernement devant les membres du Conseil National de Transition, le vendredi 30 juillet 2021, a fait savoir que les élections prochaines seront organisées par un organe unique.

Le collectif constitué de plus de 80 partis politiques a organisé un point de presse, le samedi 31 juillet, au siège de l’Alliance des Nationalistes Convaincus pour le Développement (ANCD), à Sangarebougou, pour dire qu’il s’oppose à l’organisation des prochaines élections par un organe unique, tout en demandant le prolongation du mandat de la transition pour deux ans afin d’organiser des élections libres et transparentes et d’éviter des crises postélectorales.

 « Lors de l’atelier organisé par le ministère de l’administration territoriale au CICB  récemment, les experts ont fait savoir que le temps imparti ne nous permet plus d’organiser des élections libres et crédibles avec un organe unique. Ils ont avancé beaucoup d’arguments solides et les représentants des partis politiques qui étaient dans la salle ont en majorité opté pour l’organisation des prochaines élections en renforçant la Commission électorale indépendante (CENI), mais nous avons été ébahis par la volte-face du premier ministre Choguel Kokalla Maïga qui a dit devant les membres du CNT, de commun accord, que les partis politiques du Mali sont en faveur de l’organisation des prochaines élections par un organe unique. Nous ne sommes pas d’accord et nous lui faisons savoir que le président de la transition, Assimi Goïta, a confié la primature au M5-RFP et non à Choguel », a expliqué Alassane Dembélé, le porte-parole du collectif des partis politiques qui sont contre l’organisation des prochaines élections par un organe unique. Selon lui, si on organise les prochaines élections sur cette base, les crises postélectorales s’en suivront et nous conduiront à un autre coup d’Etat. « Nous les partis politiques qui avons eu nos récépissés comme le parti de choguel aussi a eu le sien, nous opposons et invitons les membres du CNT à ne pas valider ce plan d’action du gouvernement présenté par le premier ministre », a-t-il exhorté, avant de  rappeler que les membres des partis politiques qui sont contre étaient au cœur de la lutte du M5-RFP et que Choguel ne peut pas se conduire comme si c’était lui seul qui était le M5-RFP. La majorité des partis a opté pour le boycott de l’organe unique et Choguel seul ne peut pas l’imposer aux Maliens, a-t-il signalé. Cheick Oumar Diaby et Dr. Yaya Sissoko, tous membres du collectif, ont eux aussi fait savoir que c’est au niveau de la cour constitutionnelle que les problèmes ont jailli et ont conduit à la chute du défunt régime, mais que le ministère de l’administration territoriale, la DGSE et la CENI ont joué pleinement leur rôle. Ils ont fait savoir que l’organe unique n’est pas mal, mais que le temps imparti ne nous permet pas d’organiser des élections sur la base d’un organe unique et se sont dit favorables à la prolongation du mandat de la transition pour au moins deux ans.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. ….les pantalons du General Choguel K. sont desormais dechires au fond, fesses ventilees, just question of time, many are waiting with the soap…

    CHOGUELAUCHOCOLAT

  2. Ce sont des faux problemes! DES ELECTIONS CREDIBLES???? QUI VA ASSURER LA CREDIBILITE’ DES ELECTIONS SUR LA PARTIE DU MALI (80%) QUI ECHAPPE AU CONTROLE DES AUTORITE’S DE BAMAKO????
    POURQUOI VOULEZ-VOUS CONTINUER AVEC CE THEATRE. AMBE’ DJON NEGUEN?

    • Bam’koh yeh Mali yeh!
      Mali niamanw ni a nimah ni a naamah denw beeh be Bamkoh!
      …d ou’ tiens-tu tes 80%? le desert? ou la population? election c est population ou bien territoire?….

      ROI BITON SEGOU-NIORO IN HIS ROLE

  3. All of Mali know collective of political parties always oppose anything that lessen their opportunity to be corrupt as government officials. They intentionally inaccurately report conditions to make it appear impossible to construct reliable single election body before election in hope three existing bodies that facilitate corrupt elections are maintained plus give them win whether they do or do not win by vote. Mali do not need anymore like them.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  4. VÉRITÉ
    “Tout ce qui nous arrive,c’est par la malhonnêteté des politiciens.qui contestent?”
    Moi je conteste!!!!
    Les HAINEUX qui n’ont jamais su gagner les élections circulent des propos invraisemblables selon lesquels AUCUNE ÉLECTION N’A JAMAIS ÉTÉ SINCÈRE DEPUIS 1992.
    Qu’on ne confonde pas une ÉLECTION IMPARFAITE et une ÉLECTION SINCÈRE.
    Nos ÉLECTIONS N’ONT JAMAIS ÉTÉ PARFAITES,MAIS ONT TOUJOURS ÉTÉ SINCÈRES.
    Qui ose contester la victoire d’ALPHA OUMAR KONARÉ en 1992 et 1997.
    En 1997 a été mal organisée ,annulée par la cour constitutionnelle ,réorganisée validée par la cour constitutionnelle.
    En face du président sortant,il n’y avait de concurrents solides,même parmi ceux qui ont refusé de participer.
    En 2002,le candidat du parti au pouvoir,seul représenté sur le territoire national est allé au deuxième tour contre ATT très populaire soutenu par la société civile.
    Ça n’étonne que ceux qui ont voulu gagner par tous les moyens car la logique a été respectée.
    Au deuxième tour,le troisième et ses alliés ont soutenu ATT qui a gagné.
    C’est au niveau des législatives qu’on a manipulé la cour constitutionnelle pour empêcher L’ADEMA PASJ d’avoir la majorité absolue afin qu’ATT dirige librement et que son allié de circonstance IBK puisse dévenir PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE comme promis entre les deux tours.
    C’est très difficile d’oublier les déclarations d’Iba Ndiaye secrétaire général de L’ADEMA PASJ créant un conflit avec les magistrats.
    Depuis ce moment on manipule les élections législatives au détriment de L’ADEMA PASJ pour l’empêcher d’avoir la majorité absolue alors que dans les faits il est de loin majoritaire,même après la création de L’URD et du RPM.
    En 2007,L’URD et L’ADEMA PASJ ayant soutenu ATT,il était naturel qu’il passe dès le premier tour.
    EN 2007 SOUMAILA CISSÉ ET LES DIRIGEANTS DE L’ADEMA PASJ ONT DONNÉ RAISON À ALPHA OUMAR KONARÉ CAR LUI VOULAIT QUE L’ADEMA PASJ SOIT DERRIÈRE ATT AFIN DE GARDER SA MAJORITÉ À L’ASSEMBLÉE.
    Ce qui a été fait en 2007 permettant à L’ADEMA PASJ d’avoir la présidence de L’ASSEMBLÉE NATIONALE et L’URD la vice présidence.
    L’ADEMA PASJ soutenant ATT en 2002,IBK serait viré de la scène politique car le candidat du parti serait naturellement le successeur d’ATT dix ans après.
    C’est pour dire qu’une élection,c’est autour d’une structure représentée sur le territoire.
    On ne peut pas avoir la majorité absolue quand on n’est pas présent sur tout le territoire national.
    Que L’ADEMA PASJ continue à gagner est la preuve que les élections étaient sincères.
    C’est ATT qui n’a pas voulu qu’il ait la majorité absolue.
    Donc si les élections sont sincères,c’est le choix du peuple qu’il faut blâmer,pas les hommes politiques.
    Si les hommes politiques ont abusé de leurs pouvoirs pour s’enrichir ,c’est le système politique qu’il faut accuser pour les avoir donné trop de pouvoir.
    C’est d’autant plus juste que les hommes politiques de nos voisins francophones qui ont le même système politique que nous ne sont pas plus honnêtes.
    Ce qui se passe au Mali est une réalité dans ces pays.
    On confond CRISE SÉCURITAIRE et CRISE ÉCONOMIQUE.
    En 2012, c’est la CRISE SÉCURITAIRE qui a empêché ATT de finir son mandat,pas la CRISE ÉCONOMIQUE.
    Ceux qui disent que le Mali est en faillite du fait des pouvoirs successifs depuis 1991 doivent jeter un oeil sur l’état de l’économie malienne depuis 1992 par rapport à la période de la dictature militaire.
    Il n’y a pas photos.
    De plus le Mali est le pays qui a fait une progression économique enviable de la sous région de 1992 à 2012.
    Personne ne pouvait se mesurer au Mali,même le Sénégal,la côte d’Ivoire étant en crise pendant cette période.
    C’est vérifiable par le niveau du PIB.
    C’est farfelu de dire que le Mali est parti en faillite à partir de 1991.
    Corruption exponentielle ne veut pas dire faillite.
    On souffre de CRISE SÉCURITAIRE qui nous guide vers une crise économique.
    C’est ça la réalité.
    Des hommes politiques qu’on dénonce actuellement ont largement contribué à la progression économique indéniable du pays.
    Si on ne fait pas le diagnostic ainsi,on va passer encore une décennie dans la régression après celle de 2012-2022.
    En 2012,le mauvais diagnostic a guidé les électeurs vers IBK au lieu de SOUMAILA CISSÉ d’une compétence inégalable dans la sous région,même en Afrique.
    Nous sommes entrain de vivre cette faute enfantine due à la mentalité dégradée d’un peuple cultivée par vingt trois ans de dictature militaire.
    Le peuple malien est responsable de la situation actuelle par le mauvais choix de ses DIRIGEANTS,pas la faute aux hommes politiques qui sont à l’image du peuple.
    Les peuples n’ont que les dirigeants qu’ils méritent.
    Même si on organise à souhait les élections c’est à dire électronique comme dans les pays développés,les mêmes hommes politiques vont s’installer dans nos institutions.
    C’est sûr et certain qu’il n’y aura pas de renouvellement de génération.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Bonjour Sangaré;
      Je prends réellement du plaisir à vous lire.
      Vos analyses sont très pertinentes et réfléchies.
      Mes encouragements!

      • …75 crees par nordistes et centristes islamo-arabises, pour vite arriver quelque part par d autres moyens que le travail des champs et la sueur du front….

  5. Au Mali ce n’est certainement pas difficile pour quelques milliardaires ambitieux de prendre A LOCATION une quarantaines de “partis” (petit clubs des quartiers) politiques pour former un “collectif” …soit -disant qu’il y a une unité etc… contre ceci ou cela! Leur objectif ce qu’il y ait une élection aussitôt que possible car eux ils croient ils sont bien positionné pour accéder au pouvoir par cafouillage (manque de bonne organisation, manque de préparations techniques, manque de securite dans des parties du pays, manque de participation efficace etc..). Voila la raison de tout leur cri contre l’ ORGANE UNIQUE ..dont eux-mêmes disent “pas mal” mais mais …. !

    Inch’Allah PAS D’ÉLECTION SANS L’ORGANE UNIQUE! PLUS JAMAIS UNE CENI MÉDIOCRE A LA TAPO-1997 DANS CE PAYS!

  6. Assimi- Akufo-Magufuli-Kagame: DES POLITICIENS PRETS A VENDRE LA PATRIE AUX plus offrants seront mis a l'echec sans coup ferrir par le meme peuple qui a mis IBK et son regime dehors!

    Quel collectif!? N’importe quoi ces ces gens …. personne ne les prendra au serieux ces anti patriotes qui ne songent qu’aux postes politique et d’argent!

    LA DÉCISION REVIENT AU PEUPLE RIEN QU’AU PEUPLE! Nous allons analyser les faisabilités dans l’intérêt supérieure de la patrie….

    Vive le PEUPLE aux aguets!

  7. Le problème n’est pas l’institution. Que se soit organe unique ou CENI, peut importe . Il faut des hommes honnêtes. Tout ce qui nous arrive c’est par la malhonnêteté des politiciens. Qui contestent?. Les politiciens. Qui volent les voies?. Les politiciens. Qui corrompt?. Les politiciens. Alors ayez pitié de la population malienne si vous ne craignez pas Dieu.

  8. Ce qui est certain, même si cet organe unique sera mis en place avec à la tête des personnes comme Manassa, Tapily et Moussa TIMBINE, rien ne marchera, le problème du Mali n’est pas une question d’organe unique ou d’organes multiples, mais une question d’hommes et de femmes honnêtes, crédibles et sincères. Tant que les maliens n’aurons pas compris ça, ils taperons à côté, ce pays a fortement besoin d’hommes et de femmes de confiance et qui aiment le Mali, mais des personnes comme Boubou CISSE qui n’a même pas sa femme et ses enfants au Mali, comment un homme comme ça pourra construire ce pays? Il se dit à chaque fois, je gâte tout et je vais me coucher au Canada avec ma famille, quelle aberration? Quelle comportement éhonté? Quelle ignominie? Quelle indignité face à ce pays qui lui a donné naissance?

  9. Pourquoi vous ne pas d’accord la création de l’organe unique, le premier ministre et son équipe sont là pour le Mali et Ils ne sont pas là pour leurs familles .

  10. Ils sont des partis politiques de nom . Ils n’ont pas de militants , donc ne représentent qu’eux-mêmes. Qu’ils s’opposent cela ne changera à rien . Désormais c’est un organe unique qui va gérer toutes les élections. Ceux qui s’opposent à la création de l’organe unique sont des voleurs . Depuis plus de 30 ans , ils ont volé le peuple , ça suffit .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here