Un proche du fils du Président au Premier ministre : “Nous avions pensé que vous étiez la solution “

10

Le colistier du fils du Président de la République, l’honorable Hady Niangadou émet désormais des doutes sur la capacité de Soumeylou Boubeye Maïga à ramener la paix au Mali. Lors de l’interpellation du PM par les élus de la nationale, le lundi 7 janvier, ce député proche de Karim Keita ne s’est pas gêné à jeter cette phrase à la figure du chef du gouvernement : nous avions pensé à un moment donné que vous étiez la solution .

Considéré jusque-là par une bonne partie de l’opinion nationale et internationale comme l’homme qu’il faut pour endiguer l’insécurité au Mali et ramener la paix, Soumeylou Boubeye Maïga perd de plus en plus la confiance de ses compatriotes. Interpellé par l’Assemblée nationale, le lundi 7 janvier, pour s’expliquer sur la situation sécuritaire au centre après le massacre de 37 personnes dans un village peulh dans la région de Mopti.

Les élus de la nation n’ont pas été tendres avec le ” Herisson “, comme lui-même se fait appelé.

Après les critiques acerbes de l’honorable Belco Bah, député de la majorité présidentielle, dénonçant la complaisance du gouvernement face à certaines milices, l’honorable Hady Niangadou, député proche du fils du Président de la République a pris la parole, pour enfoncer le clou, en interpellation directement Soumeylou Boubeye Maïga sur sa capacité à ramener la paix au centre. “Est-ce que vous êtes désormais capable de désarmer les Dozos et sécuriser les maliens ? M. le Premier ministre, nous avions pensé à un moment donné que vous étiez la solution, parce que vous avez pu organiser les élections “, a lancé le colistier de Karim Keïta, fils du Président de la République. Avant d’ajouter que le besoin de la sécurité se pose avec acuité. “Les Maliens veulent entendre que nous sommes sécurisés. On ne veut rien d’autre que la paix. En 2012, on ne parlait que du nord.  Aujourd’hui, pour aller au nord, il faut que les étrangers nous accompagnent comme la Minusma. J’espère que demain pour aller au centre, ça ne sera pas Barkane qui va nous accompagner ? C’est votre responsabilité d’amener les Dogons et les peuls à la cohabitation “, a assené l’honorable Hady Niangadou. Une sortie jugée musclée qui montre toute la délicatesse de la gestion du conflit dans le centre et qui divise au sein même de la majorité présidentielle.

Oumar B. Sidibé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. De toute façon, si ce nullard opportuniste et carriériste de SBM, (prêt à ramper devant n’importe quel maître pourvu qu’il ait un poste) n’est effectivement pas la “solution”, il faut bien se dire que sous les ordres d’une NULLITÉ HISTORIQUE telle Bouffon 1er, même le plus fin le plus avisé et le plus compétent des PM du monde NE POURRAIT (bien évidemment !) ARRIVER À RIEN!!!

    Que SBM soit carrément PITOYABLE d’efficacité et de démagogie populiste, C’EST HELAS INCONTESTABLE et je suis d’accord avec le proche du lamentable Karim sur ce point précis.

    Toutefois, si ce “proche” du 2ème voleur du pays voulait bien ouvrir les yeux, il verrait que LE TOUT PREMIER problème du mali actuel qui sombre, c’est D’ABORD ET AVANT TOUT LE NULLISSIME PAPA DE SON “PROCHE”!😎😎😎

    SBM n’est pas la SOLUTION: Aucun doute hélas sur ce point et on peut le constater tous les jours…

    Mais si dans le Mali actuel SBM n’est effectivement pas “la solution”, Zonkeba, lui, est vraiment ………. “LE PROBLÈME “!

    Et chaque jour de plus que ce Bouffon passe “a la tête “😁 du pays est un jour DE PLUS où le Mali s’enfonce…

  2. Meme si le diable est nome sur la tete du gouvernment au Mali, on lui qualifie incapable.
    Les politiciens de c pays nous fait honte.
    Il n’ons rien que de bavarde et critique. Hady vous ete la honte pour nation malien.
    Tu nest rien pour critique boubey.
    La solution du pour peuple malien nest que de arrete les conors et donne la main pour degage les enemies interne et externe du peuple malien
    Merci

  3. Il est temps que ce délinquant financier qui a trouvé refuge à l’assemblée nationale retrouve sa place en prison. Il se peut que le tigre a dû toucher à ses tricheries quelques parts. Honorable Karim doit se débarrasser d’un tel profiteur qui fait le guignol avec tous les régimes.

  4. Mais qu’est-ce qu’attendent Hady Niagado ou Karim Keita pour occupier la place de Premier Ministre s’ils sont capables, que des gueulards et des maudits ce Hady et ce Krim Keita. Meme le pere de Karim n’est pas capable de ramener la paix au Mali, tous des incapbles et incompetnats que la grande gueule!

  5. La réussite du mandat d’IBK dépend du premier MINISTRE SBM. Vous voulez déstabiliser IBK ? Arrêtez. Nous, Maliens, nous aspirons au bonheur pour tous. SBM EST BEL ET BIEN LA SOLUTION.

  6. C’est du vent cette parole de l’honorable Niangadou car le président IBK n’a pas eu son avis pour nommer le tigre comme premier ministre. Ce qu’il a pu bien dire n’a aucune importance. Et je ne vois pas l’intérêt de citer l’honorable Karim Keita dans cette histoire. Juste pour créer la zizanie entre le PM et Karim. Cher journaliste te mets le doigt dans l’œil.

    Tous les maliens sont unanimes sur l’efficacité du premier ministre SBM qui a pu tenir les élections que tous disaient impossibles. SBM jouit de la confiance des maliens et de celle du président IBK. De telles paroles sont donc sans effet.

  7. ça sent des non dits. Les gars doivent être en mission pour déstabiliser le PM et trouver des arguments pour le changer car, dit-on dans certains milieux feutrés de Bamako, le PM travail pour lui même et qu’à ce rythme le fiston national sera bloqué dans sa logique de remplacer le papa

    • la logique du fiston, si seulement il en est doué, est plus proche de la foutaise que de logique.
      Mais il n’est pas interdit de rêver.
      Les Maliens vomissent le père qui s’est imposé à eux.
      Si le fiston pense le remplacer un jour, il devrait commencer par reverser dans les caisses de l’Etat les milliards détournés.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here