Scrutin du 29 Avril : Pourquoi Alpha encercle-t-il IBK

0

            L’ex-président de la République, M. Alpha Oumar Konaré, selon plusieurs pronostiques et analystes politiques, sera l’arbitre au centre pour le scrutin du 29 avril prochain. Qualifié de “Djégo Maradonna” de la politique malienne, l’actuel président de la Commission de l’Union Africaine qui a dirigé le Mali pendant dix ans a plusieurs flèches à son arc. Pour bien tirer les ficelles des prochaines joutes électorales, Alpha Oumar Konaré aurait élaboré un plan machiavélique qui consiste à encercler Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) par ses amis. N’est-ce pas là le dernier complot d’Alpha contre IBK?rn

PLUS NAIF QU’IBK, TU MEURS

rn

            Dans la perspective de l’élection du président de la République dont le 1er tour est fixé au 29 avril 2007, le candidat investi du Rassemblement pour le Mali (RPM), M. Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) donne l’impression d’être en bon terme avec M. Konaré à qui il doit tout. En effet, pendant six ans, IBK fut premier ministre d’Alpha et président du parti au pouvoir durant la même période. Au terme de deux quinquénats successifs du président Konaré, la constitution l’interdit de briguer un 3ème mandat.

rn

            Suffisant pour que IBK qui s’est embourgeoisé pendant ce temps se voit comme le dauphin naturel de Alpha qui n’entendait pas de cette oreille. C’est à partir de cet instant qu’il ya eu des nuages dans les relations entre Alpha et IBK. La suite on le sait: Alpha est allé à l’Union Africaine et IBK est candidat malheureux aux élections présidentielles de 2002 au Mali, chose qu’il n’a pas pardonné, dit-on. Mais voilà subitement IBK en bon terme avec Alpha à l’approche des élections présidentielles de 2007.

rn

            Si selon certains concepts sociologiques le pouvoir se transmet en Afrique, Alpha Oumar Konaré peut-il donner en 2007 le pouvoir à IBK alors qu’il lui en avait refusé en 2002? Interrogé par JEUNE AFRIQUE dans sa parution n°2406 du 18 au 24 février 2007 sur les axes majeurs de ses thèmes de campagne, voici ce que dit IBK: “Ils sont nombreux! Mais je commencerai par essayer de retrouver l’Etat Mali que nous avions rêvé de mettre en place, le président Konaré et moi-même, quand nous étions aux affaires. Rétablir l’Etat ne signifie pas autoritarisme, mais droit et justice”. Quelle hypocrisie de la part d’IBK?

rn

IBK ENCERCLE

rn

            L’ancien président de la République du Mali, M. Alpha Oumar Konaré, aujourd’hui à la tête de la Commission de l’Union Africaine (UA) et son ancien premier ministre, M. Ibrahim Boubacar Kéïta, l’actuel président de l’Assemblée Nationale, se sont-ils vraiment réconciliés ? Cette rumeur court en ce moment dans les salons feutrés de la capitale malienne. En tout cas, dans l’Indépendant n°1674 du jeudi 08 mars 2007, Me Cheick Oumar Konaré, Avocat au barreau malien revèle que Konaré et IBK se sont reconciliés lors de la dernière Tabaski dans la perspective du scrutin présidentiel du 29 avril prochain. Est-ce que c’est cela qui explique l’estime qu’IBK éprouve en ce moment à l’endroit d’Alpha ? Tout compte fait, une lecture horizontal du jeu politique laisse entrevoir un rapprochement Alpha-IBK. Trois faits marquant coroborent cette observation.

rn

            “Primo”, l’Association pour la Démocratie et la Justice (ADJ) initiée par les amis du président Alpha Oumar Konaré dont Abdoul Traoré dit Diop, médecin personnel d’Alpha; Moustapha Soumaré, architecte d’Alpha; El Madani Diallo, Ousmane Sy anciens ministres d’Alpha, tous signataires du Manifeste pour la Démocratie qui a donné naissance à l’ADJ, marchent aujourd’hui dans la même direction que le RPM d’IBK.

rn

            “Secundo”, l’affaire Tiébilé Dramé, (gendre du président Konaré) par rapport à la gestion des fonds du 23ème Sommet Afrique-France, objet de l’interpellation de Tiébilé Dramé par la justice a contribué à rapprocher le PARENA de Tiébilé Dramé et le RPM d’IBK.

rn

            “Tertio”, la désobéissance des textes de l’ADEMA par son ex 1er vice-président M. Soumeylou Boubèye Maïga et qui a suscité son exclusion du parti l’obligea à se rapporcher lui aussi du RPM. C’est entités plus d’autres partis politiques ont crée le Front pour la Démocratie et la République (FDR) le 25 février 2007. Le FDR présidé par IBK mis en place le 03 mars 2007 montre bien que le président du RPM est bien encerclé par des amis d’Alpha. Parmi les membres du bureau du FDR il y a Tiébilé Dramé, le 1er vice-président; Soumeylou Boubèye Maïga, le 2ème vice-président; El Madani Diallo, le secrétaire général entre autres.

rn

            La meilleure façon de connaître quelqu’un, c’est d’être avec lui, c’est en restant à ces côtés qu’on peut mieux contrer ses coups. Quand est-ce que IBK va comprendre que ceux qui l’ont porté à la présidence du FDR sont en mission commandée?

rnDaba Balla KEITA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER