Club-Médias-Elections-Gouvernance : quand les professionnels des médias se mobilisent pour prévenir les crises post-électorales

0

Mahamat Saleh Annadif, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies (RSSG) et Chef de la MINUSMA, a reçu ce 21 août 2019, le Président et les cinq membres du bureau exécutif du « Club-Médias-Élections-Gouvernance ». Conduite par le Chef de Cabinet du Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD), M. Hamini Belco Maïga, cette délégation était venue présenter à M. Annadif, le Club-Médias-Elections-Gouvernance, ses objectifs et son plan d’action.

Mis en place sur initiative du MATD, avec le soutien technique et financier de la MINUSMA, à travers sa Division des Affaires électorales, ce club est une Plateforme de professionnels des médias, chargée de veiller à la diffusion d’informations réelles et vérifiées, dans le cadre des élections. Ceci, dans un contexte médiatique marqué par la domination des réseaux sociaux et la multiplication des tentatives de manipulation de l’information électorale. Son but ultime est de prévenir les conflits liés aux élections et contribuer, aux côtés des autres acteurs, à l’avènement d’une paix durable au Mali.

Lors de leur rencontre avec le Chef de la MINUSMA, M. Maiga, Chef de Cabinet du MATD et le Président du Club, M. Tiona Mathieu Koné, ont tour à tour exprimé leur gratitude à l’endroit de la MINUSMA pour son appui multiforme. Ils ont également précisé que le Club entend veiller, entre autres, au strict respect par la Presse, de la déontologie professionnelle dans le traitement de l’information liée aux différents processus politiques en cours dans le pays, notamment au processus électoral.

M. Annadif a, quant à lui, salué l’initiative qu’il a jugé noble, tout en exhortant ses interlocuteurs à intégrer également dans leur plan d’actions, le dialogue politique en cours et les réformes constitutionnelles et institutionnelles initiées par le Gouvernement car, l’échec desdits processus pourrait engendrer de nouvelles crises susceptibles de compromettre l’ensemble du processus électoral et, in fine, la paix dans le pays. Selon le RSSG, la Presse malienne a un rôle capital à jouer dans tous ces processus et se doit, de ce fait, de sensibiliser tous les acteurs sur leur importance. Le Chef de la MINUSMA a conclu en rappelant la disponibilité de la MINUSMA à accompagner le Club, en commençant par prendre part au lancement de ses activités.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here