Vaccins astraZeneca : Le Mali rétrocède à la Cote d’Ivoire 97200 doses

4

97 200 doses d’astraZeneca, c’est la quantité de vaccins que le Mali vient de rétrocéder à la République sœur de Cote d’Ivoire.

Un communiqué du ministère de la Santé et du Développement social explique la rétrocession de 97200 doses de vaccins astraZeneca du Mali à la Cote d’ Ivoire pour des « raisons de facteurs à la fois endogènes et exogènes ». Selon le département de la Santé, « le Mali n’est pas en mesure d’utiliser tout le stock restant de vaccins avant la date de péremption du 11 juillet 2021 ». Et de poursuivre qu’« au nom de la solidarité internationale, le Mali rétrocédera lesdites doses à la Facilité COVAX dont il compte recevoir l’équivalent lors de la deuxième phase de la campagne de vaccination, prévue à partir du mois d’août ».

Il faut dire que comme tous les autres produits à usage médical, les vaccins ont une date de péremption et une durée de conservation fixées par le fabricant et approuvées par les autorités de réglementation. Au regard de l’urgence liée à la pandémie de COVID-19, une première autorisation d’utilisation d’urgence d’un certain nombre de vaccins contre la COVID-19, y compris le vaccin AstraZeneca Covishield, a été délivrée par des organismes de réglementation alors que seules les données d’une durée de conservation de six mois étaient disponibles.

Le Mali a reçu, vendredi 5 mars 2021, 396 000 doses de vaccin Oxford-AstraZeneca. Ce lot a été expédié via la Facilité COVAX. Il s’agit d’un partenariat tissé entre le CEPI, GAVI, l’UNICEF et l’OMS.

Bintou Diarra

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here