Assises nationales de la Refondation : Le ministre Maïga invite ‘’Forces Faso Ben ko’’ à y pendre part

0

Le ministre de la Refondation de l’Etat, Ibrahim Ikassa Maïga, a reçu, le mardi 09 novembre 2021, dans les locaux de son département, la délégation du Front des Forces pour le Changement et l’Emergence, dénommé ‘’Forces Faso Ben ko’’, avec à sa tête, son coordinateur Moussa Doudou Haïdara.

Selon le ministre Ibrahim Ikassa Maïga, le Front des Forces pour le Changement et l’Émergence, ‘’Forces Faso Ben Ko’’, est présenté comme une organisation composée des Maliens volontaires qui travaillent pour la construction d’un Mali émergent à travers quatre axes, notamment la paix et la sécurité, la gouvernance et les réformes, la gestion responsable et efficace du capital humain et la production nationale. « Ces volontaires estiment qu’aujourd’hui, chaque Malien à sa manière, quelle que soit sa sensibilité, devrait prendre ses responsabilités et apporter sa part à la construction nationale », s’est-il réjoui. Il a par ailleurs, félicité, Moussa Doudou Haïdara, pour l’initiative avant de l’encourager dans cet élan patriotique qui cadre parfaitement avec la vision du processus de Refondation en cours. « Le Mali doit être construit de nos actes individuels et collectifs dans le consensus national et l’union sacrée de tous les citoyens de l’intérieur et de l’extérieur. C’est pourquoi, j’invite le Front des Forces pour le Changement et l’Émergence à prendre activement part aux Assises nationales de la Refondation pour verser toutes les contributions nécessaires et utiles pour la réalisation du Mali Kura », a souligné le ministre Maïga. Après le ministre de la Refondation, ce fut le tour de la ministre délégué auprès du premier ministre, chargé des Réformes politique et institutionnelles, Mme Fatoumata Sékou Dicko, de recevoir le 11 novembre dernier les Forces Faso Benko. Selon Madame le ministre  le projet Faso Benko, est véritablement le projet de société qu’il faut pour la refondation du Mali.

Bintou Diarra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here