Attribution des 150 hectares à Ançardine internationale : Des leaders musulmans demandent d’accélérer le processus d’acquisition

0

La polémique entretenue par les opposants au pouvoir au sujet de l’attribution des 150 hectares à l’association Ançardine internationale s’estompe. Car, non seulement le Groupement des leaders spirituels musulmans du Mali (Glsm) salue cette décision présidentielle, mais aussi il  demande d’accélérer le processus d’acquisition et de  mettre le titre foncier au nom de Seid Cherif Ousmane Madani Haïdara.

Au cours de sa traditionnelle conférence de presse pour faire le bilan du Maouloud, le Groupement des leaders spirituels musulmans du Mali a donné son point de vue au sujet de l’attribution des 150 hectares que le Président IBK a octroyés à l’association Ançardine internationale.  Il a approuvé le geste du chef de l’Etat en le remerciant pour avoir répondu favorablement à leur requête en octroyant à la communauté musulmane, à travers Seid Cherif Ousmane Madani Haïdara, les 150 hectares. Partant, les membres du Groupement des leaders spirituels musulmans du Mali (Glsm) souhaitent que la procédure d’attribution de cet espace soit diligentée dans les plus brefs délais afin qu’il serve de cadre pour la célébration du prochain Maouloud. Ils demandent également d’attribuer le titre foncier au nom de Seid Cherif Madani Ousmane Haïdara. Cette annonce a été faite le mercredi 13 décembre 2017, au siège du groupement, sis à l’Hippodrome, en commune II du district de Bamako, à la faveur de son traditionnel point-presse d’après Maouloud.

Parlant du Maouloud, le Vice-président du groupement, Thierno Hady Thiam, a précisé que le Maouloud 2017 s’est déroulé dans les meilleures conditions et sans incidents sur toute l’étendue du territoire malien.

«Le thème retenu de Maouloud 2017 étant ‘’la miséricorde pour l’univers’’ fait suite à la célébration du mois de solidarité dont le parrainage  avait été confié à notre Président Seid Cherif Madani Ousmane Haïdara. Ce thème doit être le crédo de tout bon musulman, en l’entretenant au quotidien à travers nos actes et comportements. L’entraide ou la solidarité appelle à la miséricorde qui entraine forcément à la paix, aujourd’hui plus que tout, indispensable à notre Maliba. Nos bénédictions pour le pays tout entier, pour la paix, la stabilité, l’unité, le bonheur et la prospérité de tous les Maliens», peut on retenir de la déclaration lue par Me Ibrahim N’Diaye, secrétaire aux relations avec les institutions du groupement.

Après avoir remercié toutes les personnes impliquées de prêt ou de loin pour la réussite du Maouloud, Mofa Haïdara est revenu sur  l’attribution des 150 hectares à «Ançardine». Selon lui, les 150 hectares promis par le Président IBK sont destinés à tous les musulmans du Mali sans distinction aucune. Avant de terminer, il a demandé aux plus hautes autorités de mettre le titre foncier au nom de Seid Cherif Madani Ousmane Haïdara, président du Groupement des leaders spirituels musulmans du Mali.

Madou COULOU

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here