Bakary Togola mis en selle par les pouvoirs politiques

8

Pourquoi autant de montant mis à sa disposition pour gérer les affaires des paysans sachant bien qu’il ne savait ni lire, ni écrire… ?

A qui profitait la nomination de Bakary Togola à ce poste? Et qui était contre au départ ? Et pourquoi autant de montant mis à sa disposition pour gérer les affaires des paysans sachant bien qu’il ne savait ni lire, ni écrire ? Les responsables des régimes politiques successifs doivent voir des réponses à ces questions. Vraiment il y a un problème grave. Selon un cadre de la direction nationale de l’Agriculture à la retraite, Bakary Togola est un bandit de grand chemin mis en selle par les régimes d’ATT et d’IBK pour gérer la plus grande faitière des paysans du Mali, alors que le pays est plein de grands cadres honnêtes et sincères. « Comment dans un pays comme le Mali bondé de bons cadres, les présidents de la République se sont focalisés sur ce bandit de grand chemin pour gérer cette grande organisation? », se demande-t-il. Ce qui reste certain, notre pays a atteint son seuil d’incompétence avec ce geste indigne, éhonté et irresponsable de la part des présidents de la République qui ont mis Bakary Togola au-devant de la scène pour des raisons électoralistes. C’est pourquoi ça ne pouvait pas marcher.

Tout le monde nie. Les flics, les avocats, les témoins, les victimes…. Le procès n’est qu’un concours de mensonges. Et dans la salle d’audience, tout le monde le sait, les juges, les membres du jury, même eux. Tous y viennent au prétoire en sachant qu’on va leur mentir. Tous, ils prennent place dans le box et sont d’accord pour qu’on les mente. L’astuce quand on s’installe à la table de la défense, est de se montrer patient. D’attendre. Pas n’importe quel mensonge, non. Seulement celui dont on va pouvoir s’emparer et, tel le fer porté au rouge, se transformer en une lame acérée. Celle dont on va pouvoir se servir pour d’un grand coup éventrer l’affaire et lui répandre les boyaux par terre.

Le boulot de l’avocat c’est de forger cette lame. De l’aiguiser et de s’en servir sans pitié ni conscience. D’être enfin la vérité en un lieu où tout n’est que mensonge. Bakary Togola est un voleur. Il n’a qu’à rendre l’argent volé. Pour lutter efficacement contre la corruption au Mali, il faut des tribunaux populaires, les TPR, comme au temps de Thomas Sankara. On moralise les voleurs devant le public, ils remboursent l’argent et purgent leurs peines. Un point c’est tout !

M.M.B

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Oui, un voleur de grand chemin couvert par des menteurs. Je jure que le pays ne se relèvera pas tant qu’on n’arrêtera pas avec des scènes comme ça.

  2. Bakary est un escrocs, un bandit de grand chemin mis en selle par ATT et ses acolytes et qui faisait le retour de la manivelle en servant copieusement les régimes ATT et post-ATT. Dans un pays organisé tous ces régimes devraient être questionnés afin de restituer les bien du pays, mais dans le cas malien c’est le omerta des juges et des avocats pourvu que leurs parts soient maximisées, ils vendent le pays aux moins offrants, comment peut–on garantir le devenir d’un tel pays avec des races d’hommes et de femmes sans foi, ni loi? Bakary est un diable, un Satan qui se couvre dernière son ignorance en se moquant des grands cadres et élites de ce pays, cet homme avait un V8 pour chacune de ses cinq femmes et son SEGAL n’avait qu’une vielle moto diakarta et les Ministres successifs ne disaient rien, silence radio, quelle ignominie? Quelle honte? Quel comportement éhonté? Quelle indignité? Notre pays a besoin d’hommes conscients qui se font très rares dans nos administrations actuelles. Pourtant dans une arène gérée par des personnes conscientes et raisonnables, il faut qu’il existe des hommes et des femmes qui pensent comme cet adage qui dis ceci ” quand on voit des charognards sur un cadavre humain, il faut les chasser en disant laisse notre corps”, mais c’est le contraire qui se voit aujourd’hui et cela est très dommage.
    ATT a préféré des médiocres pour diriger ce pays en foulant au sol la valeur intellectuelle de ce pays, aujourd’hui dans notre pays les mauvais cadres chassent les bons cadres exactement comme dans un espace économique où la mauvaise monnaie chasse la bonne monnaie, mais faut retenir que chaque bêtise a une fin.

  3. Peut-on parler de justice au Mali pour lutter contre la corruption et le vol à la pelle pratiquement institutionalisé?
    En tant que Malien j’ai de plus en plus honte en entendant certains verdicts d’acquittement des plus grands voleurs de la République. Des sommes colossales disparaissent et se volatilisent sous le magistère d’un responsable et l’on veut nous faire croire que la personne et son équipe n’y sont pour rien. Si telle est la méthode de lutte “implacable” contre la corruption, la gabegie et la prévarication, nous sommes loin des objectifs du “Mali Kura” crié sous tous les toits par les autorités de la transition. A ce rythme, des tribunaux populaires et la vindicte du Peuple régleront les problèmes et chacun en sera victime.

  4. Peut-on parler de justice au Mali pour lutter contre la corruption et le vol à la pelle pratiquement institutionalisés?
    En tant que Malien j’ai de plus en plus honte en entendant certains verdicts d’acquittement des plus grands voleurs de la République. Des sommes colossales disparaissent et se volatilisent sous le magistère d’un responsable et l’on veut nous faire croire que la personne et son équipe n’y sont pour rien. Si telle est la méthode de lutte “implacable” contre la corruption, la gabegie et la prévarication, nous sommes loin des objectifs du “Mali Kura” crié sous tous les toits par les autorités de la transition. A ce rythme, des tribunaux populaires et la vindicte du Peuple régleront les problèmes et chacun en sera victime.

  5. Eh bien, Bakary Togola est libre. Et tant pour toi. On a utilisé le self-made-man Bamana analphabète par le destin pour se servir de lui. Mais le voici libre. Cherchez vos milliards ailleurs.
    Maintenant, le seul conseil que je lui donne, c’est de restituer aux pauvres paysans les terres qu’il leur a arrachées. Son honneur de Bambara en sera sauf jusqu’à Lahara

  6. Décidément, vous en avez trop sur le cœur, il y en a tellement que vous perdez votre latin. Rien, rien à retenir sauf que Bakary est un voleur. Alors, qu’est ce qui change? Dans la mesure où la justcie l’a blanchi.

  7. BAKARI TOGOLA est plutôt victime des presidents ATT et IBK.
    ON L’ A UTILISÉ POUR SEDUIRE LES PAYSANS.
    Le PAYSAN BAKARI TOGOLA est un homme respectable et respecté avant d’être à la tête de l’organisation des paysans.
    Il s’est fait une credibilité par le travail de la terre.
    CE N’EST PAS LUI QUI EST PARTI VERS,ON EST VENU VERS LUI.
    On l’a incité à se servir des deniers publics pour le soumettre.
    L’épée de damoclèse de la prison l’a poussé à être l’esclave des tenants du pouvoir.
    Avec Ibk,c’est SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA qui l’a utilisé pour faire reélire le president sortant.
    Quand il a été abandonné BAKARI TOGOLA a été harcelé pour sa proximité avec le desormais ennemi SBM.
    Ibk se mefiait de BAKARI TOGOLA du fait de son engagement sans borne envers ATT,son ennemi intime, étant le premier à mettre à sa disposition les deniers publics.
    Juger BAKARI TOGOLA, c’est faire le procés des autorites politiques ATT et IBK.
    C’est elles qu’on doit condamner.
    Il est juste de le blanchir.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE.
    La lutte continue.

  8. L’élection de Togola à été magouillee et forcée par Seydou Traoré criquet avec la complicité de ATT à Kita en 2004 lors de la journée du paysan. Sachant bien Togola est illettré et sans expérience Seydou Traoré,alors ministre de l’Agriculture a forcé la démission de TAll au poste de President de L’APCAM. Tout cela pour utiliser Togola pour financer led campagne électorale. IBK venu au pouvoir à profité de la même chose: l’illettrisme du -BOSS. Avec une navigation entre partis au pouvoir ADEMA, MOUVEMENT CITOYEN, PDES, RPM…..
    Togola va jusqu’à s’octroyer la bonne grâce des femmes mariées, qui ont abandonné leur mari.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here