Clôture des travaux des Assises Nationales de la Refondation : De fortes recommandations pour bâtir le Mali Kura

0

Débutés le 27 décembre 2021, les rideaux sont tombés sur les travaux des ANR ce  jeudi 30 décembre 2021 avec de fortes recommandations des participants. C’était en présence du Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, du Premier ministre et d’autres personnalités.

En tout 534 Résolutions ont été retenues de ces assises, il s’agit notamment de la réduction du nombre des partis politiques ; la relecture de la Charte des partis politiques ;  la réaffirmation du statut du Chef e file de l’Opposition ; la fin du nomadisme politique ; la révision des compétences de la Cour Constitutionnelles en matière de révision des compétences de la Cour Constitutionnelle en matière électorale ;  la mise en place d’un Senat et d’une Cour des Comptes ; l’Ouverture de la Saisine de la Cour Constitutionnelle au citoyen ; la recomposition du Conseil National de la Transition conformément à la Charte de la Transition ; rendre officiel l’utilisation des langues nationales dans le format officiel à l’instar de la langue française.

S’agissant de l’Etat, les recommandations mettent l’accent sur le maintien de la forme unitaire de l’Etat, son statut républicain et décentralisé, laïc, démocratique et social.  Quant à la forme de gouvernance politique et électorale il  a été suggéré une relecture de la loi électorale ; la mise en place d’un organe unique indépendant de gestion des élections( AIGE) ; la confection d’un fichier électoral inclusif et fiable et l’utilisation de la carte biométrique pour toutes les élections ; l’instauration du mode de scrutin proportionnel pour l’élection des élus de l’hémicycle ; la  participation des maliens établies à l’extérieur aux élections législatives ; l’organisation des élections municipales  avant les législatives et les présidentielles ; la mise en place d’un Conseil National des Autorités religieuses, traditionnelles et coutumières ; la réalisation de l’audit de la Transition.  De plus, les participants ont émis le souhait de l’élaboration d’une nouvelle Constitution.  Les questions relatives à la gouvernance,  la corruption, l’impunité ont également été décortiquées par les participants qui  en réclament une meilleure gestion. En matière sécuritaire, il a été recommandé la mise en œuvre de la loi d’orientation et de programmation militaire pour une mise en place d’un système informatique qui va veiller sur les  effectifs. Autre requête sécuritaire, a été une meilleure dotation et équipement des forces de défense et de sécurité en plus du renforcement  des FAMA en vue de mieux les appuyer dans leur mieux.  Les assises ont surtout émises la proposition de proroger  le mandat de la Transition de 6 mois à 5ans. Et ceci dans le but de permettre des élections crédibles, équitables et transparentes.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here