Commune rurale du Mandé : Le come-back du maire Kélépily !

0

Le 22 février 2021, le préfet de Kati et le sous-préfet de Kalaban  Coro ont investi Nouhoum Kélépily aux commandes de la Commune rurale du Mandé comme président de l’Autorité intérimaire. Il fait donc son come-back. Mais que se passe-t-il dans la commune du Mandé ?   

 

En effet, après l’annulation des résultats des dernières communales de 2016 dans la commune du mandé, la mairie était dirigée par une Autorité intérimaire conduite par   Nouhoum Kélépily. Mais grâce au remaniement ministériel ayant conduit Monsieur Boubacar BAH alias Bill à la tête du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Mamourou Keïta alias Mamourouba avait  retrouvé son  fauteuil de maire mais en tant que président de l’autorité intérimaire.

 

Toutefois, un contentieux  continuait  d’opposer  les deux adversaires politiques pour la conduite de la mairie de la commune du Mandé. C’est in fine,  M. Kélépily qui obtient, par le biais de  la justice, gain de cause. D’autant  que la Cour suprême l’autorise à réoccuper son poste de président d’Autorité intérimaire.  Et  son installation  a été matérialisée, la semaine prochaine,   par les autorités administratives du cercle de Kati lors d’une cérémonie officielle et solennelle. Est-ce la fin du  feuilleton judiciaire entre les deux adversaires ? 

 

La commune rurale du Mandé est située dans le cercle de Kati (région de Koulikoro). Elle est très vaste et  périphérique de Bamako. Sa population atteindrait  les 100000 habitants.

La rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here