Kita : La légion de Marie fête son centenaire

0

Le ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Dr Mahamadou KONE, fait d’une pierre deux coups : célébrer le centenaire des légionnaires de Marie et s’enquérir de l’état des préparatifs du pèlerinage catholique 2021. C’était à la faveur d’une mission qui l’a conduit dans la Capitale de l’arachide, du 11 au 12 septembre 2021.

« La figue de Marie est très importante pour les religions révélées et, à ce titre, elle doit être respectée et fêtée par tous et chacun », a d’emblée exhorté le ministre KONE, convaincu que la trame des religions demeure « la convivialité et le respect de l’autre sans crainte ».

Ce sont des valeurs qui sont du reste illustrées, selon lui, dans le thème même du centenaire de la Légion de Marie aux pieds de Notre Dame du Mali, à Kita : « A l’exemple de Sainte Joseph, légionnaires, engageons-nous avec Marie pour l’éducation intégrante de nos enfants ». 

« C’est une thématique qui s’inscrit en droite ligne dans le cadre des missions de mon Département, celle de sauvegarder le vivre ensemble et la tolérance religieuse, sans oublier les valeurs ancestrales d’honneur, de dignité, de probité, de cohésion, de paix et de solidarité au Mali », s’est félicité le Dr KONÉ.

Il en a profité pour transmettre les salutations et les remerciements des plus hautes autorités de notre pays à son Eminence Jean Cardinal ZERBO, Archevêque de Bamako, pour le rôle qu’il ne cesse de jouer comme « vecteur de paix et de tolérance » dans notre société.

Ce dernier a accueilli ce compliment avec modestie, louant surtout « la fraternité religieuse » qui caractérise le Mali.

« En réalité, c’est un thème qui interpelle tout le monde parce qu’on est obligé d’être ensemble pour la paix au Mali et dans le reste du monde », a prêché l’Archevêque de Bamako, saluant, pour ce faire, l’intérêt des légionnaires pour Marie, symbole et incarnation de la Maternité par excellence.

« Confiez notre pays à Marie, par vos bénédictions et vos prières, pour un Mali Kura (nouveau Mali) en 2022 où règneront, à nouveau, la paix et la sécurité, avec un système éducatif refondé permettant d’avoir des enfants bien éduqués, mieux formés et davantage armés pour affronter la vie (au quotidien) dans le sentier et la crainte de Dieu », a-t-il prodigué en guise de sollicitation et de prière.

« Nous sommes des soldats (de la foi) et notre arme, c’est le chapelet », a confié Mme Evelyne BLANQUART, Présidente de la Légion de Marie, les légionnaires délivrant partout, au Mali, « un message de paix et de réconciliation, avec des bénédictions et des prières ».

« Faisons-le (bénédictions et prières) avec foi et dans l’unité, condition sine qua non pour qu’elles soient exhaussées », a-t-elle recommandé aux 1 200 pèlerins ayant rallié Kita pour ce centenaire.

« Notre assistance bénéficie à tous les Maliens et dans toutes les localités où nous opérons, sans aucune forme de distinction ni de discrimination de quelque nature que ce soit », a précisé la Présidente BLANQUART.

« Le pèlerinage des légionnaires de Marie sera désormais annuel, le diocèse de Kayes devant accueillir le prochain rendez-vous religieux », a-t-elle révélé.

Mais, la veille, le ministre KONÉ et sa délégation, en compagnie de l’Abbé Alexandre DENOU, ont eu droit à une visite guidée des sites devant accueillir les fidèles pour le Pèlerinage annuel et national, à Kita, fin novembre 2021 : le cimetière où reposent les premiers missionnaires catholiques dans notre pays, les dortoirs, les toilettes, la Colline mariale, etc.

« Nous allons nous donner les moyens de pouvoir appuyer l’Eglise catholique afin d’être en mesure d’aplanir les difficultés (techniques et matérielles) pour la réussite du pèlerinage à venir », a-t-il promis.

Source : CCOM/MARCC

Photos : MARCC 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here