Mali : la stratégie de sortie et de durabilité du projet  ‘’la voix des jeunes du Sahel-Phase 2’’ au cœur d’un Symposium national de la jeunesse

0

Le conseiller technique du ministère de la Jeunesse et des Sports, Mohamed El Mahamar, a présidé  la cérémonie d’ouverture  du Symposium national de la jeunesse sur la valorisation des bonnes pratiques et de partage d’expériences, en soutien à la stratégie de sortie et de durabilité du projet : La voix des jeunes du Sahel-Phase II. C’était le mercredi 19 mai à la Maison des Aînés.
Le  Symposium national de la jeunesse sur la valorisation des bonnes pratiques et de partage d’expérience, en soutien à la stratégie de sortie et de  durabilité du projet est facilité par le Centre pour le Dialogue humanitaire (hd) dans le cadre du projet ‘’La voix des jeunes du Sahel’’ qui est à sa 2e phase de mise en œuvre dans les 5 pays du G5 Sahel avec l’appui financier de l’Union Européenne.
Cette activité s’inscrit dans le cadre de la stratégie consensuelle de retrait et de durabilité des actions du projet qui est axée sur l’appui au Conseil National de la Jeunesse (Cnj) pour lui permettre d’accroître sa légitimité et de servir de relais. Ses  objectifs sont : concourir à la mise en œuvre de la stratégie de sortie et de durabilité du projet axée sur les CNJ, partager les bonnes pratiques du projet avec les jeunes émanant de toute l’étendue du territoire et enfin dupliquer les bonnes pratiques du projet dans les régions non couvertes par le projet.
Selon le chef du projet la ‘’La voix des jeunes du Sahel’’ du Centre pour le Dialogue humanitaire, Evariste Tegviel Metuole Dabiré, la présente étape de valorisation de bonnes pratiques du projet ambitionne de toucher la jeunesse de toute l’étendue du territoire national afin que retentisse l’écho de ces bonnes pratiques pour la pérennisation du dialogue entre jeunes et autorités.
Cette rencontre s’inscrit dans les stratégies d’appui aux CNJ des différents pays du G5 Sahel, a rappelé  Habib Dakouo, président du CNJ, selon qui la jeunesse constitue un maillon essentiel dans le processus d’élaboration et de mise en œuvre des politiques de développement des sociétés. « Le présent symposium participe à cette nécessité », a-t-il assuré avant de  saluer les résultats probants obtenus lors de la première phase du projet.
Cet espace de dialogue sur les bonnes pratiques constitue un moment privilégié pour traverser le projet mis en œuvre dans ses deux phases, a déclaré Mohamed El Mahamar, conseiller technique du ministère de la Jeunesse et des Sports. Le faisant, soutient-il, il faut avoir à l’esprit que bonnes pratiques constituent les substances fertiles qui peuvent être semées pour donner des fleurs et des fruits nourriciers pour passer à l’échelle.
Il s’agira dans le cadre du présent symposium et dans une démarche participative de procéder à un diagnostic sans complaisance de la mise en œuvre du projet ‘’La voix des jeunes du Sahel’’ qui prend définitivement fin le 30 août 2021. « De la qualité de votre diagnostic de capitalisation dépendra les offres futures qui vous seront faites », a interpellé  Mohamed El Mahamar.
Il faut rappeler que le présent symposium qui regroupe 250 jeunes venus de toutes les régions du Mali et du district de Bamako durera deux jours.
Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here