Mali : retour au calme à Bamako après des jours de tensions

0

Après des jours de violence et d’affrontement entre la population et les forces de sécurité, la capitale malienne semble retrouver son calme.

Maliweb.net  – Retour au calme à Bamako ! Dans la ville des trois caïmans, la situation est redevenue normale ce mercredi matin et la population vaque à ses occupations.. Les travailleurs d’Ozone-Mali enlèvent les ordures déposées sur les grandes artères de la ville.

La police régule à nouveau la circulation après des jours de désertion. On peut toutefois observer les voitures des forces de l’ordre stationnées à l’entrée et à la sortie du pont du roi Fahd et au niveau de certains carrefours stratégiques de la capitale malienne. Cela certainement pour disperser toute tentative de barricader les routes.

« C’est le calme avant la tempête, prévient un analyste, qui rappelle que le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) n’a pas abandonné son objectif ». Ce qui fait que la situation reste tendue et volatile. Difficile pour lui d’entrevoir une issue à la crise puisque ajoute-t-il, chacun des protagonistes  reste camper sur sa position.

Quant à la négociation entreprise par les pays membres de la CEDEAO notre interlocuteur demeure sceptique. « Les médiateurs viennent à Bamako pour faire du tourisme », glisse-t-il. Selon lui, le chef de l’Etat n’a pas encore cerné toute la problématique de la crise. Celle-ci, souligne-t-il, a été exacerbée par les tueries du 10 et du 11 juillet. Pour lui IBK doit sortir de son piédestal afin de prendre les taureaux par les cornes. Sans cela toute idée de sortie de crise paraît illusoire, a-t-il prévenue.

Les responsables du mouvement anti-IBK  du régime IBK, au cours d’une conférence de presse le mardi 14 juillet au siège de la CMAS, ont promis de tout mettre en œuvre pour faire partir le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, et son régime du pouvoir. « Cela n’est pas négociable », martèlent-ils.

Tout en maintenant leur mot d’ordre de désobéissance civile, ils ont appelé  les maliens  à un grand rassemblement le vendredi prochain à la place  de l’indépendance. L’issue de cette manifestation sera très déterminante quant à la suite des évènements.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here