Manifestations au Mali: «Aujourd’hui, Ibrahim Boubacar Keïta est dans une position très difficile»

24

Une grande manifestation s’est tenue dans la capitale malienne, vendredi 19 juin, pour demander le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta. C’était la deuxième depuis le début du mois, après celle du 5 juin. Cette contestation a désormais un nom, « Mouvement du 5 juin – Rassemblement des forces patriotiques », et un leader, l’imam Mahmoud Dicko, appuyé par des figures de l’opposition et de la société civile. Après deux démonstrations de force, le chef de l’État est-il affaibli ? Pourrait-il céder à la pression de la rue ? Pour décrypter cette nouvelle démonstration de force des opposants au président malien, RFI reçoit Baba Dakono, chercheur à l’Institut d’études de sécurité (ISS) au Mali.

Commentaires via Facebook :

24 COMMENTAIRES

  1. Sans doute, Si Gouvernement d’Union Nationale doit y avoir, Ce ne devrait pas être, remplacer un Gouvernement d’Union Nationale par un Gouvernement d’Union Nationale.
    Cela ne servirait à rien.
    Si le Président IBK devait démissionner. Ce ne devrait pas s’agir de juste remplacer un HOMME par un HOMME ou par une FEMME.
    Ce ne devrait pas être juste, remplacer un Président par un Président.

    Il faudrait un Président qui puisse tenir ” ses Engagements.
    MAIS QUI VOYEZ-VOUS PARMI CES SANGSUES COLLÉES À DICKO ?
    Mais qui allons-nous mettre sur le fauteuil ? Dicko ? Allahou Akbar.
    Si IBK sort, nous assisterons à la grande confusion dans laquelle tous ces anciens ministres et anciens PM viendront chercher leur part. Avec embargo total et risque d’arrivée de Kouffa et Iyad à BKO.
    Si IBK reste, formons un bon gouvernement de technocrates SANS CES ANCIENS MINISTRES ET PM,avec une feuille de route claire et obligation de résultat pour les 2ans et demi qui restent. Pas d’assemblée ,pas de cour constitutionnelle. Pas d’embargo. C’est la solution de sagesse.

  2. J’estime que le chronomètre “Descente en enfer de IBKalamité” est mis à zéro le 5 Juin 2020, jour J-X-Inch’Allah le 19 Juin 2020 et serait à la fin de son tour complet jour J-sans IBK-Malice, entre 3 et 6 mois, selon que le M5-RFP opérerait comme le Balai Citoyen BF qui balaya le Beau-Blaise en 3 mois, le Hirak algérien qui emporta Boutef AVC en un an, le Printemps arabe qui emporta Ben Ali de Tunisie et Tahrir qui soufflera sur Moubarak en …

    • Mimétisme malsain !
      Restons maliens et démocrates . Quand Moussa a dit qu’on n’était pas prêt pour la démocratie on s’est indigné .
      Maintenant qu’on est en pleine démocratie , on veut organiser des élections tous les jours où à chaque instant que notre intérêt est menacé.
      Le respect de la démocratie veut qu’on respecte et assume nos choix jusqu’au terme du temps défini par la démocratie. Quand ça ne va au pays on accuse le Président et quand ça va on ne pense pas à lui. La corruption et la mal gouvernance est l’œuvre d’une personne ou d’un groupe ou même d’un peuple ? Bien sûr c’est nous la corruption et la mal gouvernance. Quel intellectuel n’a pas été essayé ici au Mali ? Qui d’entre eux a démissionné disant que tel Président l’a empêché de travaillé honnêtement ? A part Zou et Tatam Ly , personne d’autre . Et pourquoi Zou ne gagne jamais une élection au Mali , parce que nous maliens avons peur de lui à cause de la droiture qu’il va nous imposer. Et aux dernières pourquoi ces faux politiques n’ont pas convaincu Tatam Ly de se présenter ? Par ce que eux mêmes veulent le pouvoir et non le Mali.

  3. Les chiens aboient le coronavuris passe époque nous avions tous voter pour lui,mais si il ne sort pas dans la grande de porte sera la petite .

  4. Fini desormais l’achat d’avions et helicopteres militaires surfactures et frelates qui ne volent meme pas pour une armee en guerre, fini le mensonge d’Etat comme facon de gouverner, finie la grande corruption et la gabegie car le peuple a pris son destin en main! Boua ka bla barissa Boua decera koi!

  5. > Les chiens aboient, la caravane passe, comme d’habitude et toujours !
    > Le rêve est permis à tous, même aux hypocrites.

  6. Si Gouvernement d’Union Nationale doit y avoir. Ce ne devrait pas être, de juste remplacer un Gouvernement d’Union Nationale par un Gouvernement d’Union Nationale.
    Cela ne servirait à rien.
    Si le Président IBK devait démissionner. Ce ne devrait pas s’agir de juste remplacer un HOMME par un HOMME ou par une FEMME.
    Ce ne devrait pas être de juste, remplacer un Président par un Président.

    Il faudrait un Président qui puisse tenir ” ses Engagements “.

    Il faudrait que la FRANCE, la COMMUNAUTE INTERNATIONALE, les Rebelles séparatistes du Nord-Mali et la Politique politicienne des futurs Opposants, le laissent travailler.

    Qu’on lui permette de tenir ” ses Engagement “.

    Qu’il puisse se préoccuper des seuls intérêts de l’ensemble du PEUPLE Malien.

    Le PEUPLE Malien uni dans sa diversité, sans Communautarisme, sans Ethnocentrisme aucun et sans continuation de l’Esclavage ” moderne ” qu’est l’esclavage par ascendance, sans racisme, sans ostracisme.

    Le Président IBK a été empêché de tenir ” ses engagements “, de réaliser ses bonnes intentions qu’il avait pour le Mali à son arrivée au Pouvoir.

    Il été empêché…, en focalisant son attention sur le seul Nord-Mali doublé d’une crise au Centre du pays.
    La CMMUNAUTE INTERNATIONALE s’est ingéniée à distraire ( tragiquement ) le Président Malien et son Gouvernement sur les seules questions du Nord-Mali et du Centre du Mali, tout en détournant son attention sur les problèmes, sur les questions de développement socio-économique et la misère dans le reste du pays.
    Il a oublié que développer son pays, ça commence par avoir des projets d’infrastructures de développement et de leur réalisation… !

    Il faut que les Réalisations soient matérialisées et visibles par le PEUPLE. Ainsi il pourrait dire le Président a réalisé telle ou telles choses.

    S’il y a un nouveau Président, il ne doit pas venir déjà enchainé par la COMMUNAUTE INTERNATIONALE. IL doit pouvoir régler la question du Nord-Mali et du Centre du pays tout s’occupant du reste du pays.
    DEPUIS 2012, les Présidents Maliens et leurs Gouvernements sont comme pris en otage par la seule crise du Nord-Mali et de la crise dans le Centre du pays…, ça doit cesser… !
    Nous devons pouvoir avancer… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • Quelles bêtises! Arrêtez de dire du n’importe quoi. Qui a empêché IBK de tenir ses engagements? Vous me direz certainement sa famille, son entourage et ses mauvais choix.

      • Evitez de vous focaliser sur IBK et son Régime.

        Pensez aussi au type de Président dont nous avons besoin et qui devrait lui succéder.

        Il nous faut un Président qui a le souci du Mali et ne se laisse pas détourner de son objectif de développer le pays et de subvenir aux besoins de son PEUPLE.

        Vivement le Mali pour nous tous.

        • Mr Bamaké, Sage proposition.
          Que le peuple malien commence à préparer l’après IBK.
          Que le peuple analyse toutes les erreurs faites par les précédents présidents et IBK pour éviter ces erreurs du passé.

          Il faut qu’il demande au peuple malien de faire des propositions pour l’après IBK pour que le mali soit dans une dynamique d’évolution et de croissante.

          Dans sa stratégie, IBK s’est beaucoup appuyé sur la cour constitutionnelle. Tout le monde voit que Mme Manasa est une vendue à IBK. Elle est tellement vendue qu’elle oublie qu’elle est dans un pays dont les gens sont en train de mourir à cause de l’insécurité sur le territoire. Si elle savait à quel point que toute vie humaine est chère aux yeux de l’éternel, elle ne va se permettre de prendre autant de liberté avec l’interprétation et l’application des lois terrestres maliennes.
          Que manassa sache, quand elle va mourir, elle sera seule dans sa tombe. Tous ces titres, tous les privilèges qu’elle a acquis ne vont pas la sauver, si elle ne change pas. Le peuple appartient à dieu. Et si dieu te donne une charge concernant son peuple, tu as intérêt à été clean.Sinon tout manquement entraîne des péchés qui jouent sur ton après vie(la mort).

          Il faut penser à réfléchir comment éviter ce genre de situation à l’avenir. Eviter que la cour constitutionnelle soit vendue au régime en cours et oublie de dire le droit.

          Tout le monde sait que le deuxième mandant d’IBK est très discutable.
          En 2013, son mandant était clair et net, mais le deuxième mandant, c’est une autre histoire.

          IBK et ses partisans doivent savoir qu’il y’a eu un avant IBK et il y’aura un après IBK.

          IBK a le choix, soit il décide de partir par la grande porte, soit il va sortir par la petite porte.

          IBK pense que le mali, c’est son royaume, et il oublie qu’on ait au 21eme siècle.

          Tout pouvoir appartient au peuple. Et si un président oublie ça, il va tirer les conclusions qui s’imposent.

          Mon soutien total au peuple pour cette lutte contre IBK.
          Que la lumière, l’amour, la justice de l’éternel les accompagne dans cette lutte. Et que la victoire soit totale sur IBK!!!
          Trop c’est trop !!!!

          • ” … Que le peuple analyse toutes les erreurs faites par les précédents présidents et IBK pour éviter ces erreurs du passé… ”

            :
            Vous le dites mieux que moi…

            Merci.

            Vivement le Mali pour nous tous.

  7. Même Hitler avait des fans !!! Que celui qui veut écouter, écoute.
    Mme Aminata, le sang de tous innocents maliens qui sont morts car des décisions courageuses n’ont pas été prises par IBK, crie.
    Ces familles maliennes qui pleurent la mort des siens ont une autre grille de lecture de la gestion d’IBK.
    Je te demande d’être simplement objective et non partisane d’une partie. Observer tous les faits, analyse les et tire les conclusions qui s’imposent.

  8. IBK est un bon président ,certains n’arrivent pas a voir les perspectives qu’il a crée pour notre pays . Moi je vois les résultats ce qu’ils fait et je trouve ça grand très grand

    • Même Hitler avait des fans !!! Que celui qui veut écouter, écoute.
      Mme Aminata, le sang de tous innocents maliens qui sont morts car des décisions courageuses n’ont pas été prises par IBK, crie.
      Ces familles maliennes qui pleurent la mort des siens ont une autre grille de lecture de la gestion d’IBK.
      Je te demande d’être simplement objective et non partisane d’une partie. Observer tous les faits, analyse les et tire les conclusions qui s’imposent.

      • Mr Lumiere les choix d’un chef d’état sont bien plus complexe que vous le pensez et de ce fait des fois certaines décisions vous paraissent anormal mais ibk a pris les décisions qu’il fallait faire , IBK aime son peuple malheureusmeent les média et l’opposition cherche a montrer le contraire

        • Mme Aminata,
          Aime et ne pas le démontrer dans tes actes et paroles, pour moi ça ne tient pas la route.

          IBk a dit plusieurs fois par la bouche qu’il aime le mali, et dans les faits les maliens ont vu et observé autre chose.

          L’expérience de la vie m’a fait comprendre que pour avoir des résultats dans cette vie terrestre il faut poser des actes qui donnent des résultats réels. Les paroles ne sont pas suffisantes.

          Tout le monde voit ce qui se passe au mali. Les gens sont en train de mourir car des décisions courageuses ne sont pas prises pas le président du mali. C’est un fait, un constat.
          Un fait n’est pas une histoire inventée, ni imagée, c’est élément du réel. Le réel ne ment pas.

          Ce n’est pas une histoire de média, ni de l’opposition, ce sont des faits réels qui jouent sur l’évolution de la société malienne.

          Toute décision prise entraîne un acte à poser dans le réel et aura des
          conséquences.

          Actuellement, on n’a dépassé le stade de l’opposition et de médias dans la situation du mali. C’est une histoire de survie du peuple malien.

          Heureusement le peuple malien a pris conscience de ça et a pris la décision de faire partir IBK. Trop c’est trop !!!

          Mme Aminata, toute gestion est complexe. Que ça soit une entreprise, une famille, une région, un état, une personne.

          Savez-vous, Mme Aminata, que vous vous gérer au quotidien?

          Un président est celui que le peuple a désigné pour le gérer. Qui dit gérer, dit faire des choix, prendre des décisions et voir l’impact de ces décisions sur l’organisation en question (famille, entreprise, région, état, personne).

          Si un gestionnaire ne tient pas compte des besoins de toutes les parties prenantes, il y’aura déséquilibre. Ce choix (demande de démission) du peuple malien de faire partir IBK à cette période de l’histoire du mali résulte du déséquilibre de la gestion d’IBK.

          Dire, je ferai le changement par la bouche, et si les actes ne suivent pas, ça ne tient pas la route.

          Cette stratégie des fans d’IBK de désigner l’opposition et les médias comme bouc émissaire de sa mauvaise gestion, ne tient plus la route.

          Que le lumière, l’amour de l’éternel se répandent sur tout le mali et le peuple malien.

          • Que la Lumiere soit faite pour que l’ignorance, le mensonge et la fourberie disparaissent de la cite! Bous le ventru IBK n’ a jamais aime le Mali ou les Maliens tout le contraire, il est tres imbu de lui-meme et de Charlie-Hebdo!

  9. Les média travaillent avec l’opposiition pour nous destabiliser , ne soyons pas dupes ,les média racontent que des anneries

    • Mr Bauna Touré,
      Le peuple malien est décidé. Et tu vas voir.
      l’éternel a entendu les cris de son peuple malien.

      Trop, c’est trop !!!

  10. Monsieur le président , ne lachait rien le peuple est avec vous on vous soutiens , on ne laissera pas l’opposition détruire notre démocratie

    • Mr Lassane, tu peux toujours être un fan partisan d’ IBK sans chercher à faire la part des choses.
      Mais sachez que IBK a pris conscience de l’ampleur de ses manquements.
      IBK connaît la force du peuple, car en 2013, c’est ce même peuple qui l’a sontenu pour qu’il soit président.
      Un peuple détermine balaye tout sur son passage. Et si le peuple malien est déterminé, IBK sera balayé avant même qu’il réalise.
      La peur a changé de camp.
      Que L’eternel face la justice entre le peuple malien et IBK.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here