Prison centrale de Bamako: le ministre Malick Coulibaly apporte 50 humidificateurs aux détenus

5

Pour sa première sortie officielle, depuis sa nomination dans le gouvernement Dr Boubou Cissé, le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Malick Coulibaly a rendu visite aux pensionnaires de la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako (MCA). Lenouveau ministre a apporté, ce mardi, 50 humidificateursaux détenus.

Maliweb.net- «Le rôle d’un ministre n’est pas seulement de constater et de dénoncer, il a l’obligation de trouver des solutions»,a indiqué le ministre Malick Coulibaly, en Français et en Bambara,devant les représentants des détenus. Selon lui, sa visite devait se faire automatiquement après sa nomination, cependant en ce temps de canicule, il avait voulu avoir quelque chose pour soulager un tant soit peu la souffrance des détenus.

Construite entre 1950 et 1951, la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako (MCA) est conçue pour accueillir seulement 400 à 500 détenus. Aujourd’hui, l’établissement pénitencier abrite 2225 prisonniers. Pis, seuls 321 détenus sont condamnés. 1904 personnes y sont en détention provisoire, parfois depuis 6 ans voire plus. Cela, dénote a indiqué le ministre, du dysfonctionnement flagrant de la justice au Mali. «Il est plus facile dans notre pays de se retrouver en prison que d’en ressortir», déplore le ministre Malick Coulibaly.

D’une valeur estiméeà environ 19 millions F CFA, les humidificateurs ont été remis au magistrat Ibrahima Tounkara, Directeur national de l’Administration pénitentiaire et de l’Education surveillée.Le geste a été salué par le Régisseur de la MCA, le lieutenant-colonel Adama Guindo. Selon lui, ces efforts s’ajoutent à ceux entrepris par le Directeur de la DNAPES, à savoir : la maitrise de l’adduction d’eau par différentes interventions ; l’achat et l’installation des ventilateurs dans les cellules; l’installation de l’extracteur d’air chaud pour apaiser les détenus.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Le ministre de la justice commence ses fonctions par distribuer les humidificateurs aux détenus… J’espère qu’il ne va pas finir par leur aménager des salons dorés.
    Encore des conneries pour se faire voir/aimer par la communauté internationale… Les priorités sont ailleurs, Monsieur le Ministre. S’il vous plaît, arrêtez de nous distraire ! Vous avez à reconstruire tout ce foutu système judiciaire.

  2. …MON PERE EST CULTIVATEUR, MA MERE AUSSI ET MOI PAREIL, NOUS VIVONS DANS UNE MAISON EN TERRE BATTUE ET NOUS AVONS TOUTES LES DIFFICULTES A JOINDRE LES BOUT, ….

    VOUS AVEZ DIT HUMIDIFIEURS POUR LES PRISONIERS?…LES DELINQUANTS?….LES VOLEURS?….ALORS QU A COTE IL YA DES FAMILLES DE GENS NORMAUX QUI N ONT PAS A MANGER?…

    LES VOISINS DE LA PRISON DOIVENT Y DEMENAGER…

    EST CE QUE LES CELLULES SE PREPARENT POUR DES HAUTS FONCTIONAIRES?….

  3. Monsieur le ministre,
    Merci pour les détenus.
    Cependant, il y a au centre de Bamako un lieu où aucun ministre ne va distribuer un kilo de riz ou faire le don d’un ” Tafiè “:
    La pouponnière de Bamako.
    Des enfants innocents y souffrent le martyr.
    Ils sont au centre de Bamako. Ils sont derrière des murs.
    Les Bamakois ne les voient pas, ne les entendent pas et ne les sentent pas.
    Ces enfants ne savent pas parler aux ministres et ne savent pas les flatter. Mais ils ont des regards. Des regards qui vous déchirent le coeur en deux..si seulement vous avez un coeur.
    Leurs gémissements de détresse atteint les Dieux mais n’arrivent pas aux chevilles de leur compatriote.
    Faites un tour dans ce service, mais n’y aller pas sans des paquets de mouchoirs parce que vous risquer de verser toutes les larmes de votre corps.

  4. Article 118: "Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu'il est porté atteinte à l'intégrité du territoire. "

    Que ces appareils ne se retrouvent pas ailleurs apres le depart du ministre au grand coeur.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here