Scorpionnage : Mali Minerals Ressources -S-A Projet d’alumine de Falea : vers la création d’une usine pilote

0

Dirigée par M. Dialla Konaté directeur des Explorations de l’Afrique de l’Ouest,” Mali Minerals Ressources S-A- est une société de droit malien  créée suite à un accord de joint- venture signé entre la société ” Central Africain Mining and Exploitation Company ou CAMEC “, qui possédé 80% des actions, et la société Mali Mining House S-A, qui est un groupement d’opérateurs miniers du Mali, détenant 20% des actions.

En 2009 les actions de CAMEC sont passées sous le contrôle d’EURASIAN NATIRAL RESSOURCES CORPORATION ou ENRC. En novembre 2013 ladite société devient une société privée : EURASIAN RESSOURCES GROUP ou ERG basée à Londres. A savoir qu’EURASIAN NATURAL RESSOURCES CORPORATION avait cessé d’être cotée sur la bourse de Londres.

Les principaux objectifs de ” Mali Minerals Ressources S-A sont l’exploration et l’exploitation de toutes les substances minérales en général pendant que ses objectifs spécifiques depuis sa création en 2006 ont été orientés sur la recherche de bauxite.

Aussi la création et les activités de la société sont en accord avec la politique minière du gouvernement qui encourage et soutient la diversification de la recherche minière au Mali.

A ce jour la société Mali Minerals Ressources S-A détient les permis de :

– Bouala (1053km) situé dans la commune de dougabougou, cercle de Kati, région de Koulikoro,

– Torolo (950km) situé dans la commune de Kassaro, cercle de Kita, région de Kayes

– Faléa (510km) localisé dans la commune de Faléa, cercle de Kéniéba, région de Kayes

Fait notable et signal fort, en 2009 les Ressources Jorc de plus de 439 millions de tonnes ont été présentées sur la bourse de Londres par CAMEC PLC pour le seul permis de Faléa.

En 2012 et 2013 la faisabilité technique et économique de la transformation des bauxites de Faléa en alumine a été démontrée au compte de Mali Minéral Ressources S-A respectivement au brésil et aux Pays-Bas

L’étape en cours du projet d’alumine de Faléa est le lancement prévu d’une usine pilote au cours des compagnes 2016-2017.

L’usine devrait produire 3 millions de tonnes d’alumine métallurgique par an à partir des bauxites de faléa.

De l’avis des spécialistes la feuille d’aluminium est légère, solide, flexible, résistante, durable, ductile et malléable. Elle est largement utilisée dans les domaines de l’aéronautique ou l’aérospatiale, de la construction, des transports, de l’électroménager, des équipements électriques et électroniques, des applications médicales, de l’imprimerie. Aussi elle est largement  répandue dans le secteur de l’emballage de produits alimentaires. C’est l’un des métaux les plus faciles à façonner, la feuille d’aluminium supporte aussi bien la chaleur que le froid.

Le seuil de matérialité de l’ITIE est de 50 millions, pour l’exercice  2012 la société a  aversé l’équivalent de 3 fois le montant de  correspondant à ce seuil. En 2013 Mali Minérals Ressources S.A payé l’équivalent de 6 fois du même montant.

Société citoyenne Mali Minerals Ressources S-A vient en appui régulièrement depuis 2011 aux élèves candidats à l’examen du DEF de l’école de Kénenkou CAP de Kati en termes d’hébergement afin de passer l’examen dans de bonnes conditions. Ainsi selon la correspondance du directeur de l’école de kenenkou sur 125 candidats présentés 123 sont admis soit 71 garçons et 52 filles pour un pourcentage de 99,98%.

La bauxite existe dans au moins une dizaine de pays dont le Mali, les Pays-Bas, la Guinée Conakry, la Russie, l’Inde, les Etats Unis, la Jamaïque, le Brésil, le Kazatistant

La durée de l’usine d’alumine métallurgique du Faléa est prévue pour 50 ans

 

Balla Tounkara

PARTAGER