Société Oryx Mali : Les pompistes dénoncent, la direction se défend !

0

La société Orynx Mali est sur la sellette. Dans notre parution n°189, nous titrions à la Une : « STATION Oryx : Le sang des pompistes sucé par la direction ». Eh bien, la Direction se défend et crie « à un mensonge grotesque par des pompistes exclus pour faute grave ». 

Selon le directeur de la société Oryx Mali, Mansour Sidibé, il n’y a jamais eu de mauvais traitement dans son service. « Nous n’avons jamais exploité un agent », indique-t-il. Avant de poursuivre : « Il y a des pompistes qui, pour faute grave, ont été traduits en conseil de discipline et suspendus avant la fin des enquêtes ». Même son de cloche pour le directeur des ressources humaines, Adama  Tangara, qui a indiqué : « aucun pompiste n’a fait l’objet de licenciementabusif ». “Leur note de licenciement a été soumise et accepté par l’inspection du travail”, a-t-il souligné. A l’en croire, ce sont seulement deux personnes qui ont été licenciées pour faute grave: “ Et ils ont été mis tous dans leur droit”.

Il ajoute qu’un employé de la direction était en fin de contrat  et la société  n’est pas obligée de renouveler son  contrat. Le directeur des ressources humaines indique que tous les licenciés de la société ORYX ont  été mis dans  leurs droits.  Selon toujours le directeur  des ressources humains, des enquêtes sont  en cours  au niveau des stations. Tant que ces enquêtes ne sont pas terminées, les personnes suspendues ne peuvent pas être licenciées, laisse-t-il entendre. “C’est la fin des enquêtes qui peut déterminer leur licenciement”, explique-t-il. 

Selon les explications de la direction, tous les employés sont inscrits à l’AMO et à l’INPS. Chose que les pompistes ont rejetée: “ C’est faux et archi-faux. Nous ne bénéficions pas de l’AMO”. Les pompistes crient « au traitement inhumain » de la part de la direction  et la direction.

Yaffa, le directeur du réseau, très décrié

Le comportement du Directeur du réseau Oryx est très décrié par la plupart des pompistes qui les le traitent de tous les péchés d’Israël.  L’intéresséréfute ces accusations. “ On m’accuse parce que tout simplement je suis très rigoureux et exigeant”, indique-t-il. Des propos soutenus par son directeur général, M.Sidibé: “M.Yaffa est un très bon cadre, un travailleur assidu qui a rehaussé haut la société Oryx. Les résultantsengrangés par lui sont très satisfaisants’’, a témoigné M.Sidibé.  

En tout cas, à Oryx Mali rien ne va entre certains pompistes et la direction. Il nous revient que six(6) gérants de station sont menacés de licenciement abusif par le directeur du réseau, Cheick Oumar Yaffa, en complicité parfaite avec le DG Mansour Sidibé. Même si l’intéressé réfute, il y a plusieurs pompistes qui se plaignent du comportement du directeur du réseau Oryx Mali, Cheick Oumar Yaffa. Il n’a pas du tout bonne presse et il semblerait qu’il a fait également beaucoup de dégâts à la station Shell, où il a eu à travailler. Certains disent même qu’il a été chassé de la société comme un malpropre pour une gestion chaotique et qu’il a failli d’ailleurs être emprisonné. Une chose qu’il a encore niée en jurant la main sur le cœur. 

Affaire à suivre.

Lassi Sanou

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here