Activité sportive et citoyenne : Vis com et Sahel communication lancent ‘Cités Sports’

0

Le samedi 14 août 2021 le monument de l’Obélisque,  a abrité  le lancement du projet « Cités Sports » initié par l’agence VisCom avec l’appui technique de l’agence Sahel  communication. A l’occasion une compétition sportive a été couplée   à une activité de reboisement à l’intention de la jeunesse de la commune IV du district de Bamako.  Placée  sous le  parrainage de  Monsieur Apollinaire Timpiga Compaoré, la cérémonie a enregistré la présence de l’ancien premier ministre Moussa Mara .

Vis Communication en partenariat avec SahelCom, a  couplée le samedi dernier une compétition sportive à celle de l’assainissement. Les candidats à la course ont parcouru une distance d’environs 400km entre le monument Obélisque et celui de Kwamé N’ Krumah. Les 10 finalistes filles et garçons ont respectivement reçu des enveloppements d’encouragement.

Dans son mot de bienvenu, le représentant du maire de la commune IV du district de Bamako, a salué l’initiative qui rallie sport et reboissement. Pour sa part,  le représentant de Sahel Communication et de Vis com, Idrissa Dicko, est revenu sur l’objectif du projet ‘ Cités Sports’ ; Selon ses dires, il s’agit d’ un projet urbain de grande mobilisation populaire et de grande communion autour d’une discipline sportive.

Aussi au-delà de son caractère de loisir, l’activité s’attribue un rôle hautement pédagogique et  sensibilisateur , a fait savoir Monsieur Dicko.  Avant de poursuivre que cette alliance sport et conférence sur  l’environnement et l’assainissement,  s’inscrit dans le cadre de la construction citoyenne et du développement durable.  Aussi, il promet la multiplicité de l’initiative pour une large sensibilisation des populations sur les valeurs positives.  Ousmane Camara  de la direction régionale de l’assainissement et du contrôle des pollutions et des nuisances du district de Bamako, quant à lui, s’est saisi de l’occasion pour plaider pour un comportement sain en  vue de la préservation de l’environnement. Monsieur Camara,  dépeint le lugubre paysage du cadre de vie à Bamako, posé la problématique de la gestion des déchets avant d’inviter la jeunesse à s’engager dans l’assainissement en maintenant leur environnement propre au quotidien.  L’ancien premier Moussa Mara, ancien Maire de la commune, a félicité l’initiative et encourager sa pérennisation.

Soulignons que la  présente rencontre,  a été opportune pour les organisateurs, de rendre un vibrant hommage à leur parrain, l’opérateur économique  burkinabè,  M. Apollinaire Compaoré non moins  président du patronat du Burkina.  Egalement promoteur de Telecel Mali et de Nafa Logistic, Monsieur Apollinaire Compaoré,  a été récemment   lauréat du PRIX DU LEADERSHIP AFRICAIN POUR LACOMBATIVITE, LA RÉSILIENCE ET L’INTÉGRATION, le 13 mars dernier.  Et pour Idrissa  Dicko, ce parrainage, est l’expression de son engagement  à accompagner les activités de bienveillance et de développement au Mali.

 

Par ailleurs, on note  la participation  du PDG de Sacko Holding,  Mohamed Sacko  et les produits  BARAJI  à cette activité citoyenne en commune IV.

Khadydiatou SANOGO/maliweb net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here