Barça-Bilbao (2-3) – Bilbao s’offre la Supercoupe d’Espagne au bout de la prolongation

0

Sevré de titres la saison dernière, le Barça a cru remporter la Supercoupe d’Espagne, avant d’être renversé par Bilbao en prolongations.

Encore une désillusion pour le Barça. Devants au score jusque dans les derniers instants de la rencontre, les Blaugrana n’ont pas su tenir leur avantage et laissent Bilbao repartir avec la Supercoupe d’Espagne, comme en 2015. Antoine Griezmann a inscrit un doublé inutile.

Cette finale, à l’image de la demi-finale des Blaugrana mercredi face à la Real Sociedad, va mettre longtemps à se lancer. Le Barça ne semble guère en jambes, malgré la titularisation de Lionel Messi, absent il y a quatre jours.

Ce sont mêmes les Basques qui se montrent légèrement plus entreprenants, avec une première frappe signée du latéral droit Capa. Le seule tir de part et d’autre après près de 40 minutes de jeu…

Moment choisi par Antoine Griezmann pour sortir la soirée de sa torpeur après une action initiée par Messi et relayée par Jordi Alba (1-0, 40e). Un avantage décisif ? Non, puisque l’Athletic ne met que deux minutes à recoller au score grâce à De Marcos, parfaitement trouvé par Inaki Williams au sein d’une défense blaugrana trop permissive (1-1, 42e). C’est donc à égalité que les deux équipes rejoignaient les vestiaires.

Dans le second acte, Barcelone pose davantage le pied sur le ballon et augmente sa maîtrise sur le jeu. Mais malgré un alléchant quatuor Pedri-Griezmann-Dembélé-Messi devant, c’est bien trop stérile pour inquiéter Bilbao.

Ce sont mêmes les Basques qui pensent prendre l’avantage grâce à Raul Garcia, qui reprend victorieusement un coup-franc de Muniain avant d’être signalé hors-jeu par la VAR après plusieurs minutes de tergiversation.

C’est finalement sur un nouveau jeu combiné côté gauche que Jordi Alba offre le doublé à Antoine Griezmann, buteur de près pour un doublé décisif (2-1, 77e). La plus belle action intervient ensuite dans les dix dernières minutes avec un contre rondement mené par Dembélé, avant de talonner pour Griezmann, le relai de Messi et enfin De Jong repris in extremis au moment de conclure.

De son côté Bilbao n’a pas dit son dernier mot et Villalibre vient remettre une nouvelle fois les deux équipes à égalité à l’approche du temps additionnel sur un nouveau coup-franc (2-2, 89e).

Et dès les premières minutes de la prolongation, c’est Inaki Williams qui s’occupe de renverser totalement la situation d’une magnifique frappe enroulée en pleine lucarne (2-3, 93e). Le Barça va ensuite passer de longues minutes à se heurter à un mur, sans trouver la moindre faille. Une volée non cadrée de Griezmann sera le seul gros frisson sur l’arrière-garde basque.

Le calice jusqu’à la lie pour barcelone, puisque Lionel Messi est exclu dans les derniers instants de la prolongation pour un geste d’humeur sur Villalibre. Bilbao peut célébrer le premier titre de la saison du football espagnol.

SOURCE: https://www.goal.com/fr

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here