Pour le bonheur du football malien : Le Ministre Poulo et Boubacar Baba Diarra fument le calumet de la paix

10
La FEMAFOOT préfinance les montants du Djoliba AC, du COB et du CSK à hauteur de 45 millions de FCFA
Boubacar Baba Diarra, ex-président de la Femafoot

Ça y est ! Le ministre des Sports Housseini Amion Guindo et le président de la Fédération malienne de football, Boubacar Baba Diarra, ont décidé d’enterrer la hache de guerre. Cela pour l’intérêt du football malien. La paix des braves a été scellée, le mercredi dernier, au cours d’une rencontre. C’est dire que l’hypothèse du retrait de la délégation de pouvoirs à la Fédération n’est plus d’actualité.

Le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, et le président de la Fédération malienne de football, Boubacar Baba Diarra, sont désormais déterminés à cheminer dans la même voie pour le plus grand bonheur du football malien. Les deux personnalités ont décidé de sceller la paix des braves en mettant en avant l’intérêt du Mali. Pour ce faire, le président de la Femafoot, Boubacar Baba Diarra, et son vice-président Mamoutou Touré dit Bavieux, ont échangé avec le premier responsable du département des Sports, dans l’après du mercredi dernier. Ces échanges ont été vraiment fructueux dans la mesure où le ministre des Sports a finalement décidé de soutenir et d’accompagner le Comité exécutif de la Femafoot. Boubacar Baba Diarra a hautement apprécié cette démarche qui va dans l’intérêt du football malien. C’est dire qu’un grand pas est désormais franchi pour une sortie définitive de trois ans de crise au sein du football malien. “Je suis vraiment heureux aujourd’hui après nos échanges avec le ministre des Sports. Je pense que nous sommes désormais unis pour continuer notre aventure. C’est vrai qu’il y a eu à un moment une incompréhension entre lui et le bureau fédéral, Dieu merci, cela a été résolu après notre rencontre. Nous sommes déterminés et engagés à mettre en avant l’intérêt du football malien” nous a confié le président de la Femafoot.

Notons que le Mali sera sur trois fronts en 2017. Il s’agit de la CAN sénior  à partir du 14 janvier  au 5 février prochain au Gabon. Les Aigles du Mali se trouvent dans la Poule D en compagnie du Ghana, de l’Ouganda et de l’Egypte. Le Mali sera au rendez-vous de la CAN des cadets pour défendre son titre remporté à Niamey en 2015 et à la CAN des juniors.

Tout récemment, l’équipe nationale féminine a participé à la CAN de sa catégorie au Cameroun où elle a été classée 5ème sur 8 pays. S’agissant de la 7ème édition du tournoi de l’Uemoa à Lomé, les Aigles locaux ont perdu la finale face aux Lions du Sénégal (1 but à 0). Qui dit mieux ! Qui disait que le football malien ne marche pas sous l’ère de l’Inspecteur général de Police Boubacar Baba Diarra ! Ce n’est pas pour rien que les ligues régionales (Kayes, Koulikoro, Bamako, Mopti, Sikasso) ont réaffirmé leur soutien au président de la Femafoot lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 29 novembre dernier, à Sikasso. Même les responsables de la Fifa sont séduits aujourd’hui par les résultats enregistrés par la Femafoot.                                  A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Tous ceux qui soutiennent Baba sont vraiment injustes .Pourquoi il refuse d’appliquer les recommandations de la TAS? C’EST là que se situe tout le blocage .Baba doit rendre des comptes à la FEMAFOOT pour sa gestion plus que opaque de la chose puplique.Pourquoi veut –il ecarter d’autres responsables?

  2. Pourquoi Baba a convoqué une AGE et non une AG comme la si bien recommandé le TAS?C’est l

  3. Quelle hache de guerre a été enterrée quand et où et à la faveur de quel événement ? Je ne comprends pas ce ABH. Il faut se dire qu’il n’y a pas et il ne peut avoir de guerre entre le Ministre des sports et un Président de fédération sportive. S’il y a “guerre”, elle est artificiellement montée et entretenue par ABH et acolytes pour juste des miettes perçues auprès de certains dirigeants de la FEMAFOOT. Comment avoir un bras de fer entre un Ministre et une fédération qui agit par délégation de pouvoir donnée non pas par le ministre mais bien par une Direction nationale dudit Ministère des sports. Comme disent les sages : “le caïman sortit de ton urine ne doit pas et ne peut pas t’inquiéter”. Aucunement. C’est ABH qui doit mettre de l’eau dans son vin et d’arrêter des fanfaronnades sur cette crise qui oppose plutôt les membres de la FEMAFOOT et non une crise avec le ministère des sports. Mieux ne réduisez pas cette crise interne de la FEMAFOOT entre deux personnes. C’est d’ailleurs trop bas cette analyse de ABH. Quelle faiblesse !!!

  4. Si jamais Baba vous donnez l’argent du Foot à Poulo pour qu’il vous laisse en paix, nous serons à votre trousse.
    Il faut les choses soient claires dans cette crise. Est ce une crise entre Fédération et (Poulo ou ses satellites) ?

  5. Je voudrais saisir cette occasion en cette fin d’année pour souhaiter plein succÈs à toutes vos entreprises Monsieur le Ministre ainsi que tout le bonheur possible pour le football malien. Je voudrais également demander au ministre s’il fait souvent un clin d’oeil aux autres disciplines sportives tels que le Judo, le jeu de dames, le cyclisme et surtout le Karaté. Est-ce que le football seul constitue le sport ne notre pays? est-ce qu’il y a un bilan en lequel concourrent toutes les disciplines sportives du pays? Si oui, ce bilan se fera donc obligatoirement avec l’apport de chaque discipline! A moins qu’il n’y ait une politique visant à fairte disparaitre toutes les autres au profit du football?
    Très bonne année 2017.

  6. C’est pas une question de personne mais de texte à respecter ni baba ni le ministre ne sauraient être au dessus de la loi.

  7. Je demande a la fédération de rester très vivement car je n’ai aucune confiance a Alison. Quelqu’un qui n’a aucun respect pour la parole donné, n’a de respect pour quelqu’un. JeA chacun
    A chaque fois qu’il est bloqué, ses amis trouvent quelque chose pour le tirer d’affaire. Je pense que c’est la même stratégie. Il n’a même pas respecté le président de l’assemblée nationnale,issaka Sidibé, qui l’A énormément aidé l’année dernière.il l’A même pas considéré lorsque l’argent du peuple pour aller se promener revenir sans aucun résultat

    Comme il aime le bilan, il n’a qu’a nous dire combien il dépensé dans le cadre de cette affaire

  8. tant que ce trouve a la tete de la federation il n y a de bonheur pour le foot malien

    • Baba bravo toute ton équipe la vérité finira a triomphe et ne fait jamais confiance a poulo s’est un aventurier avéré il n’est pas honte et il na aucune dignité s’il es revenu au bon sentiment tant mieux pour lui le foot malien ira mieux beaucoup mieux sans lui mais sans toi Baba je vous a vous que s’est un grand et énorme champs de batail

      • je suis très déçu Haidara parce que je ne pas comprendre qu’un journaliste ne peut pas dire la vérité

Comments are closed.