CAN U20 : Aiglons, une copie à revoir

1

La sélection nationale junior s’est créée autant d’occasions que le Sénégal mais à l’arrivée, elle a été battue 2-0. On attend une réaction de l’équipe, dès demain contre le Burkina Faso.

«Si vous ratez l’ennemi, il ne vous ratera pas», dit l’adage. La sélection nationale des moins de 20 ans l’a appris à ses dépens, dimanche à l’occasion de son premier match contre le Sénégal, comptant pour la première journée du groupe B (défaite 0-2). Les joueurs de Mamoutou Kané «Mourlé» se sont, en effet, créés quelques occasions franches qu’ils ont gaspillées, pour ensuite se faire punir peu avant l’entame de l’ultime quart d’heure.

Les Sénégalais ont profité de deux balles de contre pour frapper deux fois, grâce à Dion Lopy (71è min) et Faly Ndaw (89è min). Pour ce match, il n y a aucune surprise dans le onze de départ du Mali. Le sélectionneur «Mourlé» a aligné la même équipe qui a débuté le dernier match de préparation contre le COB, remporté 2-1 par les Aiglons. Le début de partie sera totalement à l’avantage du Mali qui obtient plusieurs occasions franches de but dans le quart d’heure initial. Dès la 4è minute, l’avant centre El Bilal Touré bute sur le gardien sénégalais, Dialy Kobaly NDiaye, après un bon travail du capitaine Mohamed Camara. Ensuite, l’ailier Sékou Koïta expédie une frappe puissante mais le cadre se dérobe (14è min). Les Aiglons ont la maîtrise du jeu mais échouent à trouver la faille dans la défense sénégalaise, pourtant prenable.

En 2è période, on assiste au même scénario. Du moins jusqu’à l’heure de jeu. Les Sénégalais changent de dispositif tactique et commencent à procéder par de longues balles dans le dos de la défense malienne. Cela n’empêche pas l’ailier droit Hadji Dramé (61è min) et le capitaine Mohamed Camara (70è min) de se montrer dangereux et d’obliger le gardien sénégalais à se mettre en exergue pour sauver ses buts. Malheureusement pour les Aiglons, la sélection sénégalaise ouvre le score dans la minute suivante par l’intermédiaire de Dion Lopy. Suite à un corner décomposé, Faly Ndaw centre pour son coéquipier qui marque d’un tir croisé (71è min). Menés au tableau d’affichage les Aiglons jettent toutes leurs forces dans la bataille pour refaire leur retard, mais sans succès. Pire, ils se font piéger une deuxième fois à une minute de la fin du temps réglementaire. Cette fois, le buteur Dion Lopy se transforme en passeur décisif et permet à Faly Ndaw de tuer définitivement le suspense (89è min). Score final : 2-0 pour les Lionceaux du Sénégal.

A l’issue de la rencontre, le gardien Youssouf Koïta a parfaitement résumé le match. «Ce n’est pas de la fatigue mais nous avons manqué d’efficacité. Nous n’avons pas pu concrétiser nos occasions de but. Le Sénégal a profité des contres pour marquer», a martelé le gardien des Aiglons. «Le match a été très difficile. Nous avons bien préparé la rencontre. Nous étions engagés et déterminés. Mais, nous avons perdu», a-t-il ajouté, avant de se projeter sur le prochain match contre le Burkina Faso. «Nous restons concentrés pour préparer et gagner les deux prochains matches et nous qualifier pour les demi-finales. C’est notre premier objectif, c’est-à-dire la qualification pour la Coupe du monde et on fera tout pour l’atteindre». Le sélectionneur national Mamoutou Kané partage l’analyse de son gardien de but, sauf que le technicien reconnaît que le «Sénégal a été meilleur et plus fort en 2è période».

«Nous allons continuer à travailler pour gagner les deux derniers matches. Nous sommes désormais obligés d’avoir la force. Nous allons nous battre pour décrocher cette qualification pour les demi-finales», a renchéri le technicien malien. Pour le sélectionneur des Lionceaux, Youssouph Dabo, son équipe a réussi une belle entrée en matière qu’elle tentera de bonifier, dès la prochaine journée. «Les deux sélections (le Mali et le Sénégal, ndlr) se connaissent bien parce que c’est la troisième fois qu’on se rencontre en moins d’un an. Nous avons des qualités et on sait comment jouer sur ces qualités. On les a amenés à l’usure. Juste avant la mi-temps, on a senti qu’ils ont commencé à baisser physiquement parce qu’il faisait très chaud et ils ont monopolisé à la limite le ballon en première période», a déclaré le technicien sénégalais. «C’était une stratégie de notre part parce que ce qu’on voulait, c’était justement avoir cette profondeur parce que devant, on a des talents qui vont vite. C’est dans ces situations qu’on peut les mettre en valeur. C’est notre stratégie et notre façon de jouer, on l’a réussi, tant mieux pour nous», a ajouté Youssouph Dabo avant de conclure : «Le Mali a une belle équipe. S’ils continuent à bien travailler, je suis sûr que les Maliens vont passer au second tour».

Le deuxième match du groupe B (Ghana-Burkina Faso) qui était initialement prévu en deuxième heure, a été décalé de 24h à cause d’un problème d’électrification du stade de Maradi (voir l’article ci-dessous).
Envoyés spéciaux
Ladji M. DIABY
Morimakan
COULIBALY

Sénégal-Mali : 2-0
Buts de Dion Lopy (71è min), Faly Ndaw (89è min).
Arbitrage du Tunisien Guirat Haythem, assisté du Marocain, Mustapha Akarkad et du Somalien, Hamza Hagi Abdi.
Sénégal : Dialy Kobaly NDiaye, Moussa NDiaye, Formose Mendy, Ousseynou Cavin Diagne (cap), Souleymane Aw, Amadou Sagna (Ousseynou Niang, 65è min), Ibrahima Dramé, Samba Diallo (Faly NDiaw, 62è min), Souleymane Djimou Cissé, Dion Lopy, Youssouph Mamadou Badji (Amadou NDiaye, 82è min). Entraîneur : Youssouph Dabo.

Mali : Youssouf Koïta, Amadou Danté, Drissa Diarra, Clément Boubacar Kanouté, Fodé Konaté, Mamadou Samaké, Ousmane Diakité, Mohamed Camara (cap, Mamadou Traoré, 75è min), Sékou Koïta (Lassana NDiaye, 73è min), Hadji Dramé, El Bilal Touré (Aboubacar Konté, 86è min). Entraîneur : Mamoutou Kané.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Mamoutou kane n’arrive meme pas a analyses ce match.le Senegal n’a pas ete meilleur en deuxieme periode.le but Senegalais est arrive a la 71 minute apres que nous ayons manque a la 61 et a la 70 minute par hadji et Camarade.kane vous ave’s tee nul.face a une equipe qui joue sur contre.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here